30 ans d’innovation avec l’industrie Le Critt-MDTS (matériaux, dépôts et traitements de surface) va fêter ses 30 ans

, par Orianne Roger

Spécialisé dans l’accompagnement des industries du médical, le Centre régional d’innovation et de transfert de technologie emploie dix personnes en Haute-Marne.

Créé en 1988, le Critt-MDTS (matériaux, dépôts et traitements de surface) va fêter ses 30 ans avec une journée portes-ouvertes le 3 avril 2019*. Zoom sur ce laboratoire qui accompagne les entreprises locales dans leur développement et leur innovation depuis toujours.

Pourquoi à Nogent

" Georges Le Magnan était professeur au lycée technique de Charleville, c’est lui qui a démarré le projet de Critt Mdts", raconte Christophe Juppin, de la CCI Meuse Haute-Marne. Dès le début, l’Ardennais a sympathisé avec un certain Bernard Marle.

"Quand il a repris l’activité de son père (la fabrication de ciseaux ndlr.) à son décès à Nogent, il a tout de suite voulu développer la prothèse médicale". Sa mère avait été opérée du genou et il a trouvé que les résultats obtenus étaient extraordinaires. Jusqu’ici, on utilisait la technique de l’usinage pour réaliser des prothèses mais pour Bernard Marle, "c’était absurde de le faire ainsi dans un territoire de forge". C’était aussi moins économique, on gâchait beaucoup de matière.

Le Critt Mdts, association loi 1901, se crée en 1984 et l’accompagne pendant deux ans pour mettre au point sa technique. En 1988, une antenne du Centre, s’installe à Nogent pour faciliter les échanges avec Marle. Elle se trouvait à l’origine dans l’espace Pelletier en centre-ville avant de déménager et de s’agrandir en intégrant le Pôle technologique en 2009.

JPEG - 9.8 ko
Ici, on vérifie la qualité du nettoyage des produits industriels.

Quelle activité

Du fait de son histoire et de l’amitié née entre ces deux hommes, le Critt Mdts s’est surtout spécialisé dans l’accompagnement de l’industrie médicale. Particulièrement à Nogent, "c’est 93 % du chiffre d’affaires", précise Julien Bouard, directeur de l’antenne. Les contrôles pour l’automobile et l’aéronautique sont des activités secondaires. Le site fonctionne bien avec les PME, les grandes entreprises ayant le plus souvent leur propre laboratoire, elles font moins appel aux laboratoires extérieurs. Il rayonne au-delà de la Haute-Marne : 70 % de son chiffre d’affaires est réalisé dans le reste de la France et plus de 20 % hors de France.

L’établissement traite surtout les petites prothèses comme celles des doigts, des chevilles ou des implants dentaires, agrafes et vis orthopédiques. "Les industriels font appel à nous quand ils développent un nouveau produit pour s’assurer qu’il répond à leur cahier des charges, pour contrôler la qualité après la fabrication de X produits ou encore en cas de casse sur un produit pour en trouver l’origine", énumère Julien Bouard. Lors d’un litige avec un fournisseur notamment, c’est intéressant d’avoir un contrôle réalisé par un laboratoire extérieur…

Concrètement, au sein des quatre laboratoires du site de Nogent, on va pouvoir vérifier la structure de la matière. "Sur une prothèse, on dépose une poudre qui va faciliter la repousse de l’os. On fait des tests pour s’assurer qu’elle ne contient pas de métaux lourds par exemple". Des essais mécaniques sont aussi réalisés sur les prothèses pour mesurer leur résistance au mouvement. On peut enfin vérifier que les matériels médicaux ont correctement été nettoyés et qu’il n’y a pas de résidus de matière en surface liés à la production.

Quelles perspectives

Après l’obtention de différents agréments dans le domaine médical, le Critt Mdts 08-52 a été certifié Nadcap en 2018. Cette certification vient des États-Unis et apporte encore plus de crédits au Critt en matière de contrôles pour l’aéronautique. "Il faut que nous développions de nouveaux marchés et l’aéronautique est porteuse", souligne Julien Bouard. Il serait dommage de s’en priver quand on a Lisi aérospace, ex-Forges de Bologne, sur son territoire.

Pour Christophe Juppin, l’intérêt d’avoir un Critt Mdts sur Nogent n’est plus à prouver. Il espère d’ailleurs convaincre toujours plus les entreprises locales de faire appel à cet outil du Pôle technologique. Il conclut avec un exemple : "Nous avions une entreprise qui fabriquait des couverts pour Christofle. Un jour, elle a perdu le marché parce que ses couverts rouillaient. Si, à l’époque, elle avait pu démontrer par des tests que le problème venait du fournisseur de matériaux, elle serait toujours là".

Dans une ville et un département où les entreprises visent toujours plus de qualité pour se démarquer des concurrents mondiaux, les services du Critt peuvent être une aide indispensable.

Orianne Roger

*Portes-ouvertes

Le mercredi 3 avril 2019, de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h. Visite toutes les 30 minutes des différents laboratoires.


JPEG - 64.5 ko
« 30 ans au service de l’innovation à Nogent (52) » dans la Voix de la Haute-Marne n°8902 du vendredi 29 mars 2019 en page 6.

Publié par Orianne Roger le vendredi 29 mars 2019 dans La Voix de la Haute Marne n°8902 en page 6.


Reproduction du texte et photo avec l’autorisation de l’auteur Orianne Roger


Pour en savoir plus :

- Le CRITT-MDTS à la pointe des traitements des prothèses orthopédiques, en novembre 2013
- Un simulateur d’usure multi-stations pour prothèses articulaires de hanche et de rachis
- En juillet 2016, le CRITT mdts a rejoint le cercle fermé des instituts de référence
- Antenne du CRITT Matériaux, Dépôts et Traitements de Surface (MDTS) à Nogent
- Le CRITT Matériaux, Dépôts et Traitements de Surface (MDTS) : le laboratoire des PME-PMI
- Forte affluence pour la visite de l’antenne du CRITT MDTS à Nogent le 21 décembre 2017
- Le CRITT Mdts prépare son AG le 13 avril 2018
- Julien BOUARD, Directeur de l’antenne du CRITT Mdts de Nogent depuis le 20 septembre 2018
- Newsletter du cluster Nogentech n°1 d’octobre 2018.
- Le CRITT-MDTS au service de l’industrie.
- L’antenne de Nogent du CRITT MDTS souffle ses 30 bougies du 02 au 5 avril 2019 à Nogent
- 30 ans d’innovation avec l’industrie
- Le CRITT-MDTS à Nogent : 30 ans de haut de gamme au service de l’industrie le 03 avril 2019