Aube et Haute-Marne allient leurs forces le mardi 06 novembre 2018 à Troyes L’agence Business Sud Champagne, présidée par Jean-Michel Soufflet, est chargée d’attirer les investisseurs et de suivre les projets des entreprises locales.

, par Laurent Locurcio

En créant Business Sud Champagne le mardi 06 novembre 2018 à Troyes, l’Aube et la Haute-Marne unissent leurs efforts pour la promotion économique de leurs territoires. Cette nouvelle agence de développement économique aura pour mission d’attirer des investisseurs, d’accompagner le développement d’entreprises locales et de faire la promotion économique du territoire.

« C’était une alliance qui nous a parue naturelle d’autant que nous sommes déjà liés dans un pôle métropolitain  », rappelle François Baroin, président de Troyes Champagne-Métropole.

Du côté de Chaumont également le choix a été simple. «  Nous travaillons depuis un moment sur des projets communs avec l’agglomération troyenne », confirme Christine Guillemy, présidente de l’agglomération de Chaumont.

Malgré quelques approches par d’autres villes telles que Nancy, Dijon, Châlons-en-Champagne, la ville haut-marnaise a opté pour Troyes. Au delà, ce sont également deux départements qui lient une alliance économique, les CCI de l’Aube et de la Haute-Marne figurant parmi les cinq membres fondateurs de Business Sud Champagne, au même titre que les deux agglomérations et la région Grand Est.

La première directrice de BSC, Valérie Schwarz, arrive d’ailleurs de la Région où elle avait en charge le financement des entreprises. Une expérience qui lui sera utile pour convaincre de nouvelles entreprises de s’installer dans l’un ou l’autre de ces deux territoires. « Il y a des atouts de taille à faire valoir pour convaincre les investisseurs, comme l’a prouvé le choix de l’espagnol Garnica en faveur de Troyes, un projet qui fait partie des plus gros investissements industriels cette année en France », note Jean Rottner, président du Grand Est. Cette réorganisation des agences économiques des deux départements dans une même entité était aussi rendue nécessaire par l’impact de la loi NotrE avec le transfert de la compétence économique des départements aux régions, la rrestructuration des CCI avec une réduction de moyens, ou encore l’élargissement des intercommunalités. Il s’agit donc aussi d’une mutualisation des moyens d’agences déjà existantes.

JPEG - 38.2 ko
Responsables économiques et élus aubois et haut-marnais réunis pour promouvoir les deux territoires. Jean-Paul HASSELER, président de la CCI Haute-Marne, Sylvain CONVERS, président de la CCI Troyes et Aube, François BAROIN, Maire de Troyes, Jean-Michel SOUFFLET, Président de Business Sud Champagne, Jean ROTTNER, Président de la région Grand Est et Christine GUILLEMY, maire de Chaumont .
photo : Laurent Locurcio

Union sacrée

Ainsi, l’équipe d’Aube Développement va rejoindre dès janvier 2019 la nouvelle agence Aube et Haute-Marne qui devrait compter une dizaine de personnes. Les deux CCI, les départements, Nogentech et la Semtac font partie des membres actifs et un club des ambassadeurs, composé d’une douzaine de chefs d’entreprises aubois et haut-marnais apportera expérience et conseils à la nouvelle agence.

La présidence en a d’ailleurs été confiée à un chef d’entreprise, et non des moindres, Jean-Michel Soufflet. « Je serai là pour coordonner et fédérer les énergies », annonce le président du directoire du Groupe Soufflet, un leader de l’agro-alimentaire basé à Nogent-sur-Seine, et qui emploie aujourd’hui plus de 7000 salariés dans une vingtaine de pays. Jean-Michel Soufflet est aussi un adepte du parler vrai et qui ne cache pas, au cours d’une table ronde sur l’avenir économique du Sud Champagne, que si les deux départements ont des atouts il y a aussi quelques handicaps. « Les problèmes récurrents de train sur la ligne 4 nous empêchent de faire venir des cadres facilement, et même des entreprises sous-traitantes depuis Paris  », confie-t-il. La mise a grand gabarit de la Seine jusqu’à Nogent-sur-Seine, qui reste une éventualité à long terme, l’état du réseau capillaire pour le fret ferroviaire en font partie également. «  Ce qui fait venir les entreprises, c’est aussi une logistique performante sur le territoire », poursuit Jean-Michel Soufflet qui a fait passer le message aux élus présent.

Signal bien reçu par Jean Rottner, qui estime que la situation s’améliore, même si tout n’est pas encore parfait. « L’initiative Sud Champagne doit être vu comment un point de départ d’un développement sur un temps long », conclut-il.

Laurent Locurcio
reproduction avec l"aimable autorisation du journaliste et du photographe

GIF - 22.3 ko
Petites affiches Matot Braine


Publié par Laurent Locurcio Agence Akapella du 12 au 18 novembre 2018 dans les petites affiches Matot Braine n°7785 en page14


Pour en savoir plus :

- LDR Médical en 2008, l’innovation dans les gènes
- Meilleur espoir de l’innovation industrielle en région à LDR Médical le 22 mars 2013
- La biotech LDR Medical passe sous le contrôle de l’américain Zimmer Biomet en juin 2016
- Christophe Juppin valorise et développe l’écosystème innovant de Haute-Marne
- Téléchargez le cahier spécial Prosthesis
- Start-up made in Haute-Marne
- Le Pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain est porté par les quatre intercommunalités de Thionville, Metz, Nancy et Epinal : Conjuguer le présent au futur...
- Troyes, Chaumont et Sens ont officialisé, vendredi 7 avril 2017, la constitution d’un pôle métropolitain
- Le pôle métropolitain rassemblant Troyes, Sens et Chaumont est installé le 12 juillet 2018
- Pourquoi Business Sud Champagne va voir le jour
- Plein gaz sur le projet de station d’hydrogène
- Aube et Haute-Marne allient leurs forces le mardi 06 novembre 2018 à Troyes
- Industrie : le gouvernement veut booster 124 territoires le 22 novembre 2018
- 13 zones du Grand Est labellisées « Territoires d’industrie » le 22 novembre 2018