Bérangère Abba entre au gouvernement le 26 juillet 2020 Bérangère Abba : une ascention fulgurante.

, par Orianne Roger

Après seulement cinq ans de vie publique, Bérangère Abba est devenue secrétaire d’Etat à la Biodiversité, aux côtés de Barbara Pompili, le 6 juillet 2020. La députée de la 1ère circonscription de Haute-Marne accède à 44 ans à l’un des postes les plus importants de la République. La Haute-Marne bénéficiera-t-elle de son entrée au gouvernement ?


Ils sont une demi-douzaine de Haut-Marnais à avoir occupé un portefeuille ministériel. Citons Léon Mougeot, ministre de l’Agriculture en 1902, Christian Pineau, ministre à la Libération ou plus récemment, sous Nicolas Sarkozy, Luc Chatel. C’est au tour de Bérangère Abba à faire son entrée dans un gouvernement. Le 26 juillet 2020, elle a été nommée secrétaire d’Etat à la Biodiversité sous la tutelle du ministère de la Transition écologique dirigé par Barbara Pompili.

Un secrétariat d’Etat, déjà occupé par Barbara Pompili sous les gouvernements Manuels Valls et Bernard Cazeneuve, avant d’être supprimé puis aujourd’hui remis en place.

On mesure le chemin parcouru par celle qui, il y a encore cinq ans, tenait une boutique de lingerie à Chaumont...« J’ai eu quelques signaux une dizaine de jours avant, mais tant que ce n’est pas annoncé, ça restait très volatil », indique la désormais ancienne députée haut-marnaise. Il semble qu’elle n’ait pas longtemps hésité lorsque le coup de fil de l’Elysée s’est confirmé.

« C’est vertigineux, une grande émotion, un grand geste de confiance, un honneur, j’ai tout de suite envisagé la question avec mon compagnon, j’ai eu son soutien », précise Bérangère Abba.

Puis, tout s’est enchaîné très vite après une courte nuit de sommeil. Il semble que Bérangère Abba soit immédiatement entrée dans le grand bain avec un premier conseil de défense écologique auquel elle a assisté à l’Elysée.

Une prise de fonction sur les chapeaux de roues alors que son équipe n’est pas encore constituée. Le gouvernement souhaitant faire de l’écologie un marqueur de sa politique, il semble que Bérangère Abba soit amenée à travailler sur des dossiers conséquents et d’ordre international.

« Il y a de gros événements à venir à l’international comme le Congrès mondial de la nature, la Cop15 sur la biodiversité en Chine en 2021 », précise-t-elle. Outre ces rendez-vous, elle devrait s’impliquer dans des sujets sensibles comme les espèces protégées, les zoonoses, la gestion de l’eau, la chasse ou les forêts. « Je vais y aller à 200% », lâche-t-elle.

JPEG - 227.3 ko
Bérangère Abba aux côtés de Barbara Pompili

Des dossiers Haut-Marnais

Et quand on lui demande si son ascension n’a pas été trop rapide et si elle ne manquerait pas un peu d’expérience, elle répond que c’est plutôt ...un atout. « Il y a une défiance entre la population et les dirigeants politiques, c’est un atout d’avoir un ancrage dans la vraie vie, on n’a pas pris de mauvaises habitudes », plaide Bérangère Abba.

Cependant, il lui faudra convaincre sur la nécessité d’une « transition écologique » parfois mal perçue dans les territoires assez éloignés de ces préoccupations. La crise des Gillets jaunes avait d’ailleurs démarré contre la taxe sur l’essence censée financer cette fameuse transition. « Je refuse les caricatures, il faut que tout le monde prenne conscience des enjeux, et trouver des solutions », reprend la secrétaire d’Etat.

Pour convaincre, il faudra donc qu’elle mouille la chemise sur ces sujets. Des sujets qui concernent aussi directement le département de Haute-Marne. Ancienne opposante à Cigéo, elle est attendue sur le dossier Unitech. « Ce n’est pas le lieu de cette interview, on en parlera le temps voulu », esquive-t-elle. Le parc national devrait en revanche bénéficier de tout son soutien. Les moyens suivront-ils ? Je demeure une Haut-Marnaise, assure-t-elle. C’est en tout cas par des actes concrets que Bérangère Abba démontrera son attachement à la Haute-Marne.

Bertrand Puysségur

Suppléant

C’est son suppléant, Sylvain templier, qui reprend les fonctions de député de la première circonscription de Haute-Marne.


Publié par Bertrand Puysségur le vendredi 31 juillet 2020 dans la voix de la Haute-Marne n‌° 8973 page 11 sur https://www.lavoixdelahautemarne.fr

JPEG - 165.7 ko
Publié le vendredi 31 juillet 2020 dans la voix de la Haute-Marne n‌° 8976 sur https://www.lavoixdelahautemarne.fr

JPEG - 88.2 ko
Berangere Abba @b_abba · 26 juillet 2020
Heureuse et fière de la confiance que m’accordent @EmmanuelMacron et le premier ministre en me nommant secrétaire d’État à la #biodiversité du gouvernement @JeanCASTEX auprès de @barbarapompili pour la préservation du vivant, la protection de la nature et de l’environnement
JPEG - 76.4 ko
Berangere Abba @b_abba · 22 août 2020
Toujours « trop à gauche » pour les gens de droite, « trop à droite » pour les gens de gauche, « trop écolo » ou pas assez... Aujourd’hui comme hier, mon seul moteur : trouver des solutions
Globe terrestre Europe-Afrique et sans perdre une seconde parce qu’on n’aura pas assez d’une vie
#Portrait @le_Parisien
================================
Gouvernement : les mille et une vies de Bérangère Abba
La secrétaire d’Etat à la Biodiversité, qui a connu dans sa jeunesse « une époque où on vivait de peu en étant heureux et libre », a aussi travaillé dans l’événementiel culturel et organisé des tournées de groupes de rock.
https://www.leparisien.fr/politique/gouvernement-les-mille-et-une-vies-de-berangere-abba-22-08-2020-8371470.php#xtor=AD-1481423553

Pour en savoir plus :

- Covid-19 : Sobriété, Souveraineté, Solidarité, Soutenabilité : pour une transition post-Covid en 4S par Bérangère Abba le 29 juin 2020
- Bérangère Abba entre au gouvernement le 26 juillet 2020
- Sido versus Abba sur Syndièse le 13 novembre 2020