Champagne -Ardenne Technologie s’auto-dissout dans Carinna le 16 mai 2007

, par christophe Juppin

Créé 14 mars 1991, le Réseau de Développement Technologique Champagne-Ardenne a
voté sa dissolution et sa fusion le 16 mai 2007 dans la nouvelle Agence pour la Recherche et l’Innnovation en Champagne-Ardenne (Champagne-Ardenne Research and INNovation Agency CARINNA) . Mais son déménagement à Reims fait grincer les dents châlonnaises.

Les membres du réseau public d’aide aux créateurs et innovateurs d’entreprises Campagne-Ardenne Techologie ont, à l’unanimité, voté la dissolution définitive de leur association et sa fusion avec la toute nouvelle Agence pour la Recherche et l’Innnovation en Champagne-Ardenne (Champagne-Ardenne Research and INNovation Agency CARINNA) voulue par le Conseil régional Champagne-Ardenne et créée en janvier 2007 avec l’Etat et Oséo.

C’est donc sans aucune opposition que le Réseau de développement technologique passe avec armes et bagages (un actif net d’un peu plus de 80 000 €) dans cette Agence conçue pour mettre en commun les moyens aujourd’hui dispersés de la R&D champardennaise. « Rassembler pour avoir une force de frappe plus importante » expliquait de nouveau Jacques Meyer, vice-président (PS) du Conseil régional Champagne-Ardenne.

JPEG - 49.7 ko
de gauche à droite au premier rang : Jérôme Ducuing, directeur du développement économique et de l’innovation, Jacques Meyer, vice-président (PS) du Conseil régional, Vincent Steinmetz directeur de CARINNA, Jean-Pierre Cherain, président de CARINNA.

« Faire plus qu’hier »

Avec Europol’Agro, dont le délégué général Vincent Steinmetz est devenu le patron opérationnel de CARINNA, présidée par l’élu aubois Jean-Pierre Cherain, Champagne Ardenne Technologie est aujourd’hui l’autre gros poids lourd, où sont réunis les partenaires naturels de l’Agence que sont, par exemple, l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM) de Châlons, le Centre de Recherche, d’Innovation et de Transfert de Technologie (CRITT MDTS) Charleville-Mézières, le pôle Industrie et Agro Ressources (IAR) et sa fédération de laboratoires privés et publics, les collectivités territoria¬les et les institutions consulaires.

JPEG - 33.1 ko
Le directeur du Réseau de Développement Technologique Christophe Juppin (à gauche) et son président Alain Vallet ( à droite) ont mené ensemble la dernière assemblée générale du réseau avant sa fusion.

« La fusion signifie pour nous la mise en commun, des moyens peut-être, mais surtout des bonnes façons de travailler » a rappelé Alain Vallet, président de Champagne Ardenne Technologie depuis 1999, au cours de cette assemblée générale extraordinaire un peu particulière. Soucieux de maintenir bien vivantes les méthodes de travail de son réseau, cet ancien gad’zart aura presque exhorté l’Agence à poursuivre ce « management décentralisé et moderne » qui consiste à ses yeux à permettre à chacun de se dépasser lui-même. « Faire aujourd’hui un peu plus qu’hier » disait-il, reconnaissant la nécessité de « potentialiser pour permettre à la région de maîtriser et accélérer son développement ».

JPEG - 46.4 ko
de gauche à droite au premier rang : Vincent Steinmetz directeur de CARINNA, Jean-Pierre Cherain, président de CARINNA et Christophe Juppin, directeur de Champagne Ardenne Technologie.

La question Châlonnaise

Si la fusion de Champagne Ardenne Technologie dans CARINNA n’a suscité aucune réserve, en revanche son déménagement de Châlons, où l’association occupe des locaux au sein de l’ENSAM, vers Reims fait grincer les dents châlonnaises. La question s’est invitée en début d’assemblée générale quand le directeur du réseau Christophe Juppin a évoqué, « par souci de transparence  » la lettre de protestation et d’opposition formelle écrite par le président de la CCI de Châlons Michel Gobillot. Directeur de l’ENSAM et par ailleurs conseiller municipal châlonnais, René Doucet a redit que l’ENSAM était toute prête à mettre ses locaux et son matériel à la disposition de la nouvelle agence.
Implantation à l’ENSAM du département « Mécanique-Matériaux » de l’ARICA, aides spécifiques à cette prestigieuse école d’ingénieurs dont la modernisation n’est pas prévue dans le nouveau contrat de projets Etat-Région : les « compensations » que propose le vice-président du Conseil Régional Jacques Meyer suffiront-elles à calmer la colère de la ville-préfecture ? En tout cas, les négociations doivent se poursuivre, étant entendu que pour l’élu régional, « la concentration sur Reims est nécessaire ».

Dominique CHARTON

JPEG - 39.7 ko
Le directeur du Réseau de Développement Technologique Christophe Juppin (au premier plan) et son président Alain Vallet ont mené ensemble la dernière assemblée générale du réseau avant sa fusion. Photo : Dominique CHARTON
JPEG - 35 ko
de gauche à droite au premier rang : Jérôme Ducuing, directeur du développement économique et de l’innovation, Jacques Meyer, vice-président (PS) du Conseil régional, Vincent Steinmetz directeur de CARINNA, Jean-Pierre Cherain, président de CARINNA.

Publié par Dominique Charton le 21 mai 2007 dans le n° 7186 des Petites affiches Matot Braine

JPEG - 51.3 ko
de gauche à droite Melanie Cochut, assistante, Katia Joseph, assistante, Christophe JUPPIN Directeur, Alain Vallet, président et Jean Pascot, vice-président de Champagne Ardenne Technologie

PDF - 149.3 ko
Les animateurs régionaux des Réseaux de développement technologique (RDT)

Historique des organismes de soutien à l’innovation en Champagne-Ardenne :

En 1967 l’agence nationale de valorisation de la recherche (ANVAR) a été créé pour valoriser, principalement auprès de l’industrie, les résultats de recherche des grands laboratoires publics et/ou universitaires français (transfert de technologie).
En 1979, l’ANVAR s’est vu confier la gestion de l’aide à l’innovation.


14 décembre 1988 en Conseil des Ministres, Monsieur Hubert CURIEN , Ministre de la Recherche et de la Technologie, a présenté une communication préconisant le lancement d’un réseau de diffusion technologique. Ce projet a pris forme et a été officiellement lancé par le Ministre dans deux régions : en Lorraine le 4 décembre et en Limousin le 5 décembre 1988. L’ANVAR et le CEA participer activement à cette opération. L’objectif est d’améliorer l’action en faveur des petites et moyennes entreprises et en particulier pour faire ressortir leurs besoins en matière de technologie et ainsi leur offrir la réponse la plus appropriée.


- 8 février 1991 : annonce officielle à Châlons-sur-Marne de la mise en place du Réseau de Diffusion Technologique par Mr CHEREQUE, Ministre délégué à l’aménagement du Territoire et des Reconversions.
- 14 mars 1991 Assemblée Générale Constitutive avec 35 personnes, dont 27 membres fondateurs, et Yves BONNET, Préfet de Région. Le nom de l’association est Champagne Ardenne Technologie . Le président de l’association élu est Monsieur Eugéne VOISIN, PDG de la SODEMAT à TROYES. L’Etat et la Région financent l’association à 50/50%. La coordination et l’animation nationale de l’ensemble des RDT ont été déléguées à l’ANVAR.
- 18 mars 1991 Récépissé de déclaration de constitution de l’association
- Le 23 août 1993, embauche d’une animatrice Réseau Virginie NIVIERE
- Le 7 décembre 1993, Jacques DOCHEZ nommé Président.
- Le 7 juin 1999, Alain VALLET, de REIMS AVIATION, nommé Président.


- Le 21 août 2000, embauche d’un nouvel animateur du Réseau de Diffusion Technologique, Christophe JUPPIN Directeur de Champagne Ardenne Technologie en remplacement de Virginie BERLIOZ démisionnaire, qui suit son mari en Charente-Maritime (LVMH).
- ICAR, l’incubateur public, a été officiellement créé en décembre 2000.


- 8 juillet 2005 la Banque du Développement des PME fusionne avec l’Anvar pour créer le groupe Oséo.


- L’Agence pour la Recherche et l’Innnovation en Champagne-Ardenne (Champagne-Ardenne Research and INNovation Agency CARINNA) a été créée le 29 janvier 2007 par la fusion de l’incubateur ICAR, Europol’Agro et Champagne-Ardenne Technologie (Réseau de Développement Technologique (RDT) Champagne-Ardenne) et a exercé son activité de juin 2007 à décembre 2014.


-La loi du 31 décembre 2012 a créée la Banque publique d’investissement (Bpifrance) qui résulte de la fusion du Fonds Stratégique d’Investissement (FSI), de CDC Entreprises et d’Oséo.
- Depuis le 15 juin 2013, Nicolas Dufourcq est le Président du Conseil de l’établissement public BPI-Groupe


- L’Agence ID Champagne-Ardenne a été créée le 18 décembre 2014 par la Fusion par absorption des agences CARINNA (agence d’innovation) et CADev (agence de développement) et a exercé son activité de juillet 2015 à décembre 2017. En quelques mois aprés la fusion, la quasi totalité du personnel de CADev a quitté la structure.


- L’Agence Grand E-nov, l’Agence Régionale d’Innovation du Grand Est, a été créée le 26 juin 2018. Cette fois, il n’y a pas eu fusion, mais fermeture des structures préexistantes : ID Champagne-Ardenne à Reims, le Centre de Ressources Régional à Metz en Lorraine ( qui comportait le Réseau de Développement et d’Innovation (RDI) en Lorraine) et Alsace Innovation, à Mulhouse en Alsace. Sur les 18 ex-collaborateurs d’ID Champagne-Ardenne 6 anciens collaborateurs d’ID ont été repris dans l’effectif de Grand E-nov.


Pour en savoir plus :

- Rencontre nationale des RDT le 23 novembre 2001 à Troyes.
- Champagne Ardenne Technologie : Soutenir l’innovation dans les PME en janvier 2002
- Rencontre nationale Inter Réseaux à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris le 17 décembre 2002
- Aider les PME à s’ouvrir à l’innovation technologique en décembre 2003
- Champagne -Ardenne Technologie s’auto-dissout dans Carinna le 16 mai 2007
- L’urgentiste de l’innovation en mars 2010
- Des résultats bien concrets pour l’agence Carinna en 2012.
- L’innovation, ça rapporte, le 13 mai 2014
- La nouvelle « ID » de la région du 18 décembre 2014 à Reims
- Vincent Steinmetz évincé d’ID Champagne-Ardenne le 19 avril 2016
- Le « diagnostic innovation » : Mikroland, l’innovation au service de la chirurgie
- Création de l’Agence Régionale de l’Innovation – Grand E-nov
- Grand E-nov : Booster l’innovation en Grand Est le 26 juin 2018 à Metz
- Christophe Juppin valorise et développe l’écosystème innovant de Haute-Marne
- Accompagnement : « La région devient la plus attractive de France pour les start-up » le 03 décembre 2018 à Reims