Changement à la tête de la Fondation du patrimoine en Haute-Marne Les passionnés de patrimoine font la Haute-Marne

, par Celine CLEMENT

Étienne Marasi, élu maire de Vignory, cède sa place de délégué départemental de la Fondation du patrimoine en Haute-Marne à Anthony Koenig, le monsieur patrimoine de la Ville de Joinville.


Bel endroit pour passer officiellement la main. Étienne Marasi avait convié la presse ainsi que des bénévoles de la Fondation du patrimoine vendredi soir 26 juin 2020 au domaine de Vignes à Vignes-la-Côte. Cette belle et ancienne demeure, dont le pigeonnier est en cours de restauration, illustre bien la richesse du patrimoine de Haute-Marne et l’action que peut mener la Fondation. Elle a monté un dossier d’aide pour les propriétaires, M. et Mme Remouit, dans le cadre justement de la rénovation du pigeonnier réalisée par une entreprise d’Andelot, la SARL HDH.

Entré à la fondation du patrimoine en 2012, devenu délégué départemental en 2014, succédant à Nicole Mourot, Étienne Marasi passe donc la main. Car, depuis peu, il a été élu maire de Vignory, une Petite cité de caractère qui va beaucoup l’occuper. «  Je vais avoir beaucoup de travail », sourit Étienne Marasi, qui dit vouloir aussi prendre un peu de recul avec l’autre association dont il s’occupe, “Histoire et patrimoine”, à Vignory toujours. Étienne Marasi continuera à œuvrer au sein de la Fondation du patrimoine, «  je reste présent au sein de la délégation sur une mission qu’il nous reste à définir », précise Étienne Marasi, qui pourrait être amené à renforcer les liens entre la Fondation et les entreprises qui interviennent dans la restauration du patrimoine.

JPEG - 2.4 Mo
En Haute-Marne, Étienne Marasi (à droite) passe la main à Anthony Koenig (à gauche).

Le patrimoine ancien est sa passion

S’il passe la main, c’est aussi parce qu’Étienne Marasi a trouvé la personne idéale pour le remplacer. Il était délégué départemental de la Fondation dans la Meuse, il travaille depuis 2012 pour la commune de Joinville où il est chef de projet chargé de l’urbanisme au sein de cette Petite cité de caractère. Il travaille à la revitalisation du vieux Joinville. Le patrimoine ancien est sa passion, «  je suis bénévole depuis l’âge de 15 ans. Avant de venir y travailler, je connaissais déjà bien la Haute-Marne, un département que j’appréciais beaucoup du fait de ses paysages et de son patrimoine préservés », souligne Anthony Koenig, qui est urbaniste et géographe de formation. « Mais j’ai aussi beaucoup appris sur le terrain », confie-t-il. C’est donc un passionné et surtout un fin connaisseur du patrimoine qui prend bénévolement les rênes de la Fondation en Haute-Marne. Étienne Marasi avait étoffé l’équipe de bénévoles l’an dernier. Ils sont six, répartis sur tout le territoire de la Haute-Marne, à détecter les projets, publics et privés, de rénovation du patrimoine que la Fondation, grâce à ses différents dispositifs, peut aider.

C. C.

JPEG - 91.8 ko
Étienne Marasi avait rassemblé quelques passionnés de patrimoine le vendredi soir 26 juin 2020 au domaine de Vignes à Vignes-la-Côte.

En bref

La Fondation du patrimoine est une structure privée mais qui a été créée par l’État en 1996. Son objet est d’aider à la sauvegarde du patrimoine essentiellement non protégé. Elle a à sa disposition deux outils connus : la souscription publique qu’elle peut organiser mais aussi le label fiscal qui permet à des propriétaires privés de défiscaliser certains travaux de rénovation lorsqu’ils sont validés par la Fondation. Les bénévoles de la Fondation sont donc là pour conseiller les propriétaires publics et privés. Ils ont aussi une bonne connaissance des différents dispositifs qui peuvent venir aider les projets.

Publié par Celine Clement dans le journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9445 p 4 du dimanche 28 juin 2020. http://www.jhm.fr

JPEG - 116.3 ko
Publié par Celine Clement dans le journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9445 p 4 du dimanche 28 juin 2020. http://www.jhm.fr

Pour en savoir plus :

- « Le patrimoine et l’histoire au service des territoires », 3 ème forum des solutions, à Aignay-le-Duc le 22 juin 2018.
- Les derniers secrets du vase de Vix
- Cinétech n°34 : « L’énigme de la tombe celte » le 10 octobre 2018 à Nogent (52)
- Un cinétech au temps des Celtes
- « Auberive , lieu incontournable du parc »
- Changement à la tête de la Fondation du patrimoine en Haute-Marne