Covid-19 : A fond les masques : un chef d’entreprise d’Andelot mobilisé pour la fabrication tous azimut

, par Maryline Meunier, Sylvia MAUCORT

Depuis le 22 mars 2020, l’ingéniosité et la rapidité d’exécution des masques proposés par Christophe Bernaud, gérant de l’entreprise HDPR basée à Andelot l’ont propulsé dans une activité en constante évolution. Non seulement, il continue de fabriquer des masques désormais certifiés mais en plus il ne cesse d’innover : surblouses, visières, housses de protections pour les véhicules de secours (ambulances, pompiers) il vient tout juste de sortir des masques pour enfants.


Si son activité de fabricant de housse pour robots est en stand-bye suite à la fermeture de nombreuses entreprises, la fabrication des masques a très vite empiété l’atelier. N’essayez plus de le joindre sur son portable, la messagerie est saturée.

Suite au rapport rendu par la Direction Générale de l’Armement le 27 mars 2020, la sarl HDPR est au 8 avril la seule entreprise en Haute-Marne à produire des masques certifiés équivalents à des masques FFPP1. Ces masques classés dans la catégorie 1 et 2 et lavables à 60°attisent les commandes auxquelles Christophe Bernaud ne parvint pas à répondre à toutes, elles affluent de toute la France avec des quantités dépassant le millier.

JPEG - 53.2 ko
JPEG - 50.6 ko
27 mars 2020 retour des test de nos masques de protection. Type chirugicaux
Perméabilité à l air
Mesure sur tissu Hdpr 450 l. M-2. S-1
Attendu par la norme =>139 l. M-2. S-1 OK
Efficacité de protection aux aérosols en % contre les particule de 3 micron
Mesure sur tissu tissu Hdpr 95,2%
Attendu => 95 % OK
Point d amélioration à apporter
Ajout d une barrette au niveau du nez
Nous sommes désolé nous n avons pas de barrette en aluminium à coller sur les masques. SI DES METALLIERS DU SECTEUR pourrait nous découper dans des toles d aluminium de 0.5 à 1 mm des bandes de 17 cm de longeur sur 3 à 5 mm de largeur on pourrait améliorer nos masques. Avec du double face on pourrait les coller sur les masques.
Permettrais par conséquent améliorer les interfaces masque/visage comme stipuler dans le rapport.
Visiter notre site internet www.hdpr.fr

Pour l’instant il préfère produire dans un rayon raisonnable car un autre souci est de taille, la livraison. Services de la Poste troublés, confinement, comment distribuer au tout public ? Tout un réseau de distribution ne demanderait qu’à se développer autour de lui. Il se propose de livrer des points de vente si la législation lui permettait officiellement, «  les masques peuvent-ils être considérés comme des produits de nécessité ? » la question taraude le fabricant. Le second souci, la taille de son entreprise pour honorer davantage de commandes alors qu’il a déjà fabriqué environ 3000 masques. A raison de 17 h à 18 h par jour, Christophe Bernaud travaille 7 j sur 7 sans relâche avec une salariée présente sur 6 jours et pour l’instant une seule couturière indépendante l’a rejoint dans la production.

« Mon idée serait de faire travailler des couturières avec un statut d’auto-entrepreneurs rémunérées à la pièce, encore faut-il les trouver. Je leur livre la matière première, je récupère les masques fini et me charge de les distribuer » et c’est là que le gérant lance un appel. Face au temps imparti, difficile d’emménager dans des locaux plus vastes et d’investir en matériel de couture professionnel quand la France est à l’arrêt. Heureusement, quelques fournisseurs lui permettent de se réapprovisionner en barrettes métalliques et rouleaux de tissu et pvc.

Au-delà des masques

Equiper les ambulances et les véhicules de secours

JPEG - 46 ko
Des housses pour les véhicules de secours (pompiers, ambulances) ont été offertes.
JPEG - 64.9 ko
Ces housses de protection sont très appréciées des secouristes.

A partir de nappes en cristal offertes par les magasins Leclerc et Centrakor, la société a développé une protection en Pvc Cristal translucide pour équiper les 34 ambulances du SDIS de la Haute-Marne. Le commandant Serge Brasseur aidé de collègues sont venus également prêter main forte pour l’installation de cet équipement mis à leur disposition gracieusement. Pour aller plus loin, Christophe Bernauda même réalisé des plans pour équiper le Smur en lançant une fabrication d’un châssis en aluminium dont il supporte les frais qu’il complètera avec une housse destiné au Samu permettant au personnel de prodiguer les soins à l’intérieur. A suivre…

Ingéniosité

Des blouses imperméables et lavables

Suite à la demande des sur-blouses, Christophe Bernaud a matière à en fabriquer et vient de proposer un prototype à l’hôpital dont le retour a été validé tant pour la forme et que pour le lavage. Le tissu est là, reste à trouver la main d’œuvre.

Et des visières

JPEG - 19.6 ko
Des visières facilement réalisables avec des feuilles A4 plastifiées transparentes.

Suite aux manques de visière et à la demande de nombreux personnels hospitaliers, l’ingéniosité de Christophe Bernaud a encore frappé avec une idée pas cher qu’il partage volontiers :
« Une feuille A4 transparente, du velcro femelle élastique pour le tour de tête
du velcro mal adhésif sur la feuille, de l élastique 25 mm pour le dessus de la tête
et voilà une visière créer en 5 min. La visière est jetable. Le tour de tête est lavable à 60 degrés sans problème, en 4 coutures le tour est joué...
. »

Recherche urgent couturière

Les couturières en auto-entreprise ou en entreprise qui souhaitent le rejoindre pour la fabrication de masque peuvent joindre Christophe Bernaud au 07.82.25.32.28 (par SMS)

De notre correspondante, Maryline Meunier


PDF - 313.2 ko
Publié par Maryline Meunier dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9370 du samedi 11 avril 2020 en page 4.

Publié par Maryline Meunier dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9370 du samedi 11 avril 2020 en page 4.

Contact :

HDPR, Housse de protection robotique
Christophe Bernaud
5 Rue de la croix sainte barbe,
52700 Andelot-Blancheville,

Tél : 07 82 25 32 28 (laisser un sms)

Contact@hdpr.fr

https://www.hdpr.fr/



JPEG - 82.8 ko
27 mars 2020 Un grand merci aux sociétés entrejardinetforêt Martin pour la fourniture d une tôle de zinc et GP meca à Bologne pour la coupe... Afin de réaliser des essais de pince nez pour les masques.... Après avoir désinfecter à la javel test sur masques de protection résultat correct cela épouse bien le nez
le besoin en tôle est de 2mm de largeur et 15,5 cm de longueur. Matière zinc, aluminium....
Quantité dans un premier temps 3000 minimum


Pour en savoir plus :

- HDPR (Andelot) : Dr Housse ou l’éloge de la polyvalence
- Il faut tirer les conséquences de la dépendance de l’approvisionnement chinois en mars 2020
- Covid-19 : Mobilisation du Pôle textile d’Alsace pour produire des masques protecteurs le 17 mars 2020
- Covid-19 : La filière textile vosgienne au secours de la pénurie de masques le 20 mars 2020
- Covid-19 : Petit Bateau s’est associé à d’autres industriels textiles de l’Aube pour la réalisation de masques de protection le 21 mars 2020
- Covid-19 : Opération "Masques" dans le Grand Est le 21 mars 2020.
- Covid-19 : Appel aux masques : un fabricant se lance à Andelot le 23 mars 2020.
- Covid-19 : Branle-bas de combat des industriels du Grand Est pour produire des « boucliers de protection » par impression 3D le 23 mars 2020.
- Covid-19 : Troyes : les entreprises textiles mobilisées pour la fabrication de masques le 23 mars 2020
- Covid-19 : la filière textile alsacienne se mobilise pour fabriquer des masques le 24 mars 2020
- Covid-19 : Lafitte fabrique 400 masques par jour pour les pompiers de l’Aube le 25 mars 2020
- Covid-19 : Des masques made in Aube pour ceux en première ligne le 30 mars 2020
- Covid-19 : deux entreprises vosgiennes s’unissent pour fabriquer des masques le 30 mars 2020
- Covid-19 : À Bogny-sur-Meuse, Hermès confectionne 10000 masques de protection pour le personnel soignant le 31 mars 2020
- Covid-19 : Emmanuel Macron veut « rebâtir » l’indépendance économique de la France le 31 mars 2020
- Covid-19 : Paul de Montclos porte le masque « made in Vosges » le 02 avril 2020
- Covid-19 : Pour le « jour d’après », Jean Rottner souhaite valoriser les productions de proximité, le « Grand Est inside » le 03 avril 2020
- Covid-19 : Mobilisée pour fabriquer des masques, la filière textile vosgienne espère un retour d’ascenseur le 08 avril 2020
- Covid-19 : la mobilisation économique dans l’Est le 09 avril 2020
- Covid-19 : la bonneterie Chanteclair confectionne exclusivement des masques le 09 avril 2020
- Covid-19 : Le textile troyen va produire des milliers de masques le 15 avril 2020
- Covid-19 : A fond les masques : un chef d’entreprise d’Andelot mobilisé pour la fabrication tous azimut