Covid-19 : Jean-Pierre Pernaut pousse un « coup de gueule » pendant le JT de « 13 Heures » Son joker Jacques Legros a également critiqué les mesures de déconfinement dès l’ouverture du journal télévisé

, par christophe Juppin

Avant même la mi-mars, le présentateur vedette du journal de 13 heures de TF1 avait déjà reproché au gouvernement d’avoir perdu du temps, de ne pas avoir imposé le port du masque dans les lieux publics, comme en Chine. Vendredi 24 avril 2020, Jean-Pierre Pernaut en avait gros sur la patate. Le journaliste, en télétravail, s’est permis de pousser un « petit coup de gueule » au début de son intervention, à la fin du JT de 13 Heures de TF1. Sous forme de mise au point sur la situation, il explique être sorti pour la première fois depuis six semaines pour « un rendez-vous important ».


JPEG - 67.5 ko
Jean-Pierre Pernaut @outof13h · 24 avril 2020
Petit coup de gueule. Bon vendredi.

Le journaliste Jean-Pierre Pernaut, en télétravail, s’est permis de pousser un « petit coup de gueule »

Au début de son intervention, à la fin du JT de 13 Heures de TF1. Sous forme de mise au point sur la situation, il explique :

« 39ème jour, 13 heures, de confinement en vivant finalement la même chose qu’une grande majorité de Français, avec un événement pour moi hier. Je vous raconte tout : ma première sortie sur terre depuis six semaines, pour un rendez-vous important, et là, surprise ! Dans une ville à côté de chez moi, un monde fou sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, plein de monde, sans masques, sans contrôle. Quel contraste avec les reportages où on nous montre des procès-verbaux infligés à des gens qui se promènent tout seul sur une plage, ou en montagne, ou en forêt alors qu’il n’y a aucun risque dans des régions où il n’y a pas de virus.

Tour cela parait incohérent, comme les masques interdit dans les pharmacies et autorisée chez les buralistes dont vous parliez tout à l’heure, comme les fleuristes fermés pour le premier mai mais les jardineries ouvertes, comme les cantines bientôt ouvertes mais les restaurants toujours fermés, on a du mal à comprendre tout cela.

Et maintenant, entre les infos un jour sur un déconfinement par région, le lendemain, ce n’est plus par région. Un jour, l’école est obligatoire, le lendemain, elle ne l’est plus, n’importe comment pour quinze jours de cours puisqu’il n’y aura qu’un enfant sur deux dans les classes.

Donc tout cela donne le tournis. Ce qui est sûr c’est qu’aujourd’hui, après ce petit coup de gueule, le confinement continue. »

Publié le vendredi 24 avril 2020 sur https://www.20minutes.fr


JPEG - 69.5 ko
Le Parisien @le_Parisien · 24 avril 2020
Déconfinement, port du masque… le coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut : « Tout cela paraît incohérent » > http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/deconfinement-port-du-masque-le-coup-de-gueule-de-jean-pierre-pernaut-24-04-2020-8305428.php

Le journaliste ne prendra aucun risque pour sa santé

En véritable bourreau de travail, le présentateur s’attendait sûrement à retrouver son fauteuil rapidement. D’après les informations du Parisien, son retour ne se fera pas avant un moment. Le directeur de l’information de TF1, Thierry Thuillier a pris cette décision. Il invoque l’état de santé du journaliste.

En effet, Jean-Pierre Pernaut vient de fêter ses 70 ans. Il est également en rémission d’un cancer de la prostate. « Jean-Pierre a été malade il y a un an et demi et veut rester prudent. Il réfléchit à revenir en plateau en juin 2020 », a indiqué un proche au journal.


JPEG - 90.6 ko
"Nous avons des dizaines de millions de masques en stock, en cas d’urgence de santé publique, pour l’émergence d’un virus ou d’une bactérie. Tout cela est parfaitement géré par les autorités, et si un jour il fallait porter un masque, nous distribuerions le masque, il n’y a absolument aucune raison d’aller en acheter." Agnès Buzyn était l’invité du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI le dimanche 26 janvier 2020.

JPEG - 69.3 ko
rijks patrick @RijksPatrick · 22 mars 2020
Pour Thierry Amouroux, Président du Syndicat professionnel infirmier SNPI, la pénurie de masques est un « scandale d’Etat »« Agnès Buzyn nous a fait perdre deux mois décisifs » #CoronavirusFrance #buzin @lobs

JPEG - 76 ko
Anonyme Citoyen @AnonymeCitoyen · 24 avril 2020
Jérôme Salomon et l’hypocrisie a propos du port du #masques :
19 mars 2020 : "il ne faut pas porter de masques"
22 avril 2020 : "J’ai toujours plaidé pour l’accès aux masques grand public"
#ConfinementJour39 #IlsSavaient

JPEG - 145.3 ko
kazoar @kazoar1 · 22 avril 2020
Pas assez de masques pour le grand public et ceux en tissu n’ont pas l’autorisation d’être vendus en pharmacie...quelle bonne gestion de la crise !
Coronavirus : pourquoi les pharmacies ne vendent-elles pas de masques au grand public ? https://francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-pourquoi-les-pharmacies-ne-vendent-elles-pas-de-masques-au-grand-public_3926917.html
via @franceinfo
==============================
Un arrêté du ministère de la Santé publié dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 avril 2020 a réintroduit dans la liste des produits autorisés à la vente en officines les masques qui en avaient été exclus par arrêté le 3 mars pour cause de réquisition générale par l’Etat.
Depuis cette date, les masques disponibles en pharmacie - des FFP2 et des chirurgicaux - étaient interdits à la vente et exclusivement distribués aux professionnels de santé de ville (médecins, infirmières, sages-femmes). Les pharmacies ne pouvaient pas en vendre au grand public... suscitant souvent l’incompréhension .

JPEG - 85.2 ko
Raphael Grably @GrablyR · 25 avril 2020
Création d’une fake news, cas d’école (à partir d’un compte "parodique") :

La Bretagne appelle à « libérer les plages » le 11 mai 2020

Depuis qu’Édouard Philippe a exclu d’ouvrir l’accès aux plages avant au moins le 1er juin 2020, les réseaux sociaux s’agitent. De nombreux internautes et élus bretons critiquent une décision qui ne serait pas adaptée aux territoires du littoral

#RendezNousLaMer… Depuis que le Premier ministre Édouard Philippe a exclu d’ouvrir l’accès aux plages avant au moins le 1er juin 2020, les appels se multiplient pour "libérer les plages" bretonnes dès le 11 mai 2020, et pour un accès raisonné au littoral.

"En Bretagne, nos plages sont nos parcs et jardins. Je plaide pour que, sous l’autorité des maires, nous puissions les rouvrir au plus vite sans prendre de risques pour notre santé", a tweeté jeudi 30 avril 2020 le président de région Loïg Chesnais-Girard (PS).

JPEG - 107.4 ko
Loïg Chesnais-Girard @LoigCG · 30 avril 2020
En #Bretagne, nos plages sont nos parcs et jardins. Je plaide pour que sous l’autorité des maires, nous puissions les rouvrir au plus vite sans prendre de risques pour notre santé. #promenades #sport #pêche #surf #sportdeglisse #plaisance

« C’est illogique  »

Les quatre départements de la Bretagne, première région littorale en kilomètres côtiers, sont classés en vert selon la carte publiée jeudi par le gouvernement en vue du déconfinement.

"Nos plages et nos côtes ne sont pas exactement les mêmes que celles de la Côte-d’Azur au regard de la faible pression de l’épidémie et de la configuration de la plupart de nos plages", constate Loïg Chesnais-Girard.

"À partir du 11 mai on pourra se promener dans un rayon de 100 km dans les parcs et les bois des départements “verts” et on ne serait pas capable de le faire sur les grèves et les sentiers littoraux de Bretagne ?", interroge Dominique Cap, président de l’association des maires du Finistère, qui a adressé un courrier au Premier ministre avec d’autres maires de la région.

De même, souligne-t-il, "on aura le droit de faire du vélo seul mais pas de canoë-kayak ni de planche à voile, et les pêcheurs de plaisance ne pourront pas non plus sortir, c’est illogique".

Une pétition lancée

"Il faut que l’ouverture redevienne la règle et la fermeture, via un arrêté, l’exception", plaide Dominique Cap, faisant la différence entre "une plage urbaine lors d’un pont ensoleillé qui peut poser problème", et l’accès aux milliers de kilomètres du littoral sauvage.

Alain Cadec, président LR des Côtes-d’Armor, milite, lui, pour un accès "organisé" aux plages "dans le respect des préconisations sanitaires et sous l’autorité des maires".

Une pétition lancée mardi à destination des quatre préfets de la façade atlantique a recueilli plus de 26 000 signatures. Elle réclame une réouverture des plages du littoral "pour les surfeurs, les nageurs, les joggeurs, les promeneurs et toute autre personne pratiquant une activité physique pour une durée déterminée sans regroupement".

La navigatrice Anne Quéméré, qui réside dans le Finistère, s’est dite "en colère et sidérée", dans Ouest-France, par la décision du gouvernement. "Lorsqu’ils ont interdit la pratique des sports de loisirs pour se focaliser sur les priorités, les évacuations sanitaires ou les secours […] je l’ai très bien compris, mais marcher sur une plage, franchement je ne vois pas très bien où est le danger", explique-t-elle. Dans un communiqué, l’Association des ports de plaisance de Bretagne a également souhaité un retour "à la liberté de navigation" dès le 11 mai 2020.

Publié le 01/05/2020 sur https://www.ouest-france.fr

JPEG - 102.5 ko
Le Télégramme @LeTelegramme · 04 mai 2020
#Rendeznouslamer, la rébellion s’organise aussi sur les réseaux sociaux
https://www.letelegramme.fr/bretagne/rendeznouslamer-la-rebellion-s-organise-aussi-sur-les-reseaux-sociaux-03-05-2020-12547130.php?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1588539747
JPEG - 149.5 ko
Frédéric Valletoux @fredvalletoux · 3 mai 2020
Très satisfait d’avoir appris cet après-midi la décision de rendre les forêts à nouveau accessibles au public à partir du 11 mai. Interrogé par @France2tv, j’ai précisé qu’à Fontainebleau, forêt d’une superficie 1,5 fois > à Paris, les mesures de distanciation sont faciles
JPEG - 85.7 ko
Fédé Française Surf @SurfingFrance · 1 mai 2020
A l’initiative de @LilianeTanguyAN (Finistère) et @BertrandSorre (Manche), 51 députés demandent l’accès aux plages pour la pratique sportive et rejoignent le mouvement de « La Plage Dynamique » MERCI
https://www.surfingfrance.com/disciplines/surf/51-deputes-demandent-l-acces-aux-plages-pour-la-pratique-sportive.html
JPEG - 90.9 ko
Ronan Le Flécher @BreizhWeCan · 1 mai 2020 #rendeznouslamer
Mobilisation pour un accès raisonné et dynamique au littoral ”La plage à côté, c’est comme notre quartier, les citadins pourront aller au parc, on doit pouvoir aller se promener sur la côte” @AnneQuemere
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/deconfinement-plage-c-est-notre-quartier-1822878.html
v/@france3Bretagne
JPEG - 134.9 ko
Brice Couturier @briceculturier · 1 mai 2020
Si je dois prendre le TER et le métro pour aller bosser à Paris, à partir du 11 mai, mais qu’on persiste à m’interdire l’accès à la forêt, au coeur de laquelle est située notre village, je vais vraiment m’énerver.
JPEG - 89.9 ko
Maryline Meunier 05 mai 2020
Déconfinement : les balades en forêt autorisées à partir du 11 mai partout en France
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement-les-balades-en-foret-autorisees-a-partir-du-11-mai-partout-en-france_3946863.html?fbclid=IwAR2lx7X8y9OvI3QFvIB47FbdM71T-RiApn3WQfPe_gBiYV-orKHk7irZAtg
JPEG - 75.7 ko
Paris Match @ParisMatch · 7 mai 2020
Déconfinement : les plages pourront être rouvertes... au cas par cas
https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Deconfinement-les-plages-pourront-etre-rouvertes-au-cas-par-cas-1684721#utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&xtor=CS2-14&utm_source=Twitter&Echobox=1588867557
JPEG - 78.9 ko
L’ Est-éclair @lesteclair · 9 mai 2020
Déconfinement : Attention aux animaux si vous retournez en forêt après le 11 mai 2020
https://abonne.lest-eclair.fr/id149422/article/2020-05-09/deconfinement-attention-aux-animaux-si-vous-retournez-en-foret?utm_medium=Social&utm_source=Twitter
JPEG - 90.3 ko
BFMTV @BFMTV · 8 mai 2020
Fabrice Lhomme : "Des masques en bon état ont été détruits jusqu’à la fin du mois de mars 2020"
JPEG - 65.8 ko
JHM @JHauteMarne · 11 mai 2020
Voici la Une du JHM de lundi 11 mai 2020
"Ce que vous attendez du déconfinement"
http://www.jhm.fr/departement/Deconfinement-une-envie-de-famille-et-de-nature/
Qu’est-ce qui vous a le plus manqué durant ce confinement ? Qu’est-ce que vous avez hâte de refaire ? Il ressort de vos témoignages l’envie de revoir vos proches et de pouvoir profiter de la belle nature haut-marnaise plus librement.
JPEG - 101.1 ko
Guillaume BARUCQ @GuillaumeBarucq · 14 mai 2020
L’accès au sable et à l’océan nous sera enfin rendu sur la Côte Basque à partir de ce samedi 16 mai 6h du matin en mode #PlageDynamique. La vie océane va enfin pouvoir reprendre !
JPEG - 126.1 ko
Bernard Jomier @BernardJomier · 14 mai 2020
Les risques de contamination #COVID19 sont bien + faibles à l’air libre qu’en milieu clos ; ouvrir les parcs et jardins serait bénéfique à Paris comme partout.
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/des-medecins-demandent-la-reouverture-des-parcs-et-jardins-a-paris-20200514

Pour en savoir plus :

- Il faut tirer les conséquences de la dépendance de l’approvisionnement chinois en mars 2020
- Covid-19 : Les entreprises ont-elles le droit de se reconvertir en fabricants de masques de protection ou gel hydroalcoolique le 16 mars 2020 ?
- Covid-19 : Opération "Masques" dans le Grand Est le 21 mars 2020.
- Covid-19 : Appel aux masques : un fabricant se lance à Andelot le 23 mars 2020.
- Covid-19 : « L’épidémie de coronavirus révèle à quel point les chaînes de production sont imbriquées » 26 février 2020
- Covid-19 : La France en pénurie de masques : aux origines des décisions d’État
- Covid-19 : Pénurie de masques : les raisons d’un "scandale d’État"
- Covid-19 : le jour d’après : Couper le cordon avec l’Asie pour éviter la pénurie de médicaments
- Covid-19 : Le gouvernement veut accélérer la production de masques, l’industrie sous pression le 30 mars 2020
- Covid-19 : « Produire en France » : le virage souverainiste de Macron suscite l’ironie des oppositions le 31 mars 2020
- Covid-19 : Emmanuel Macron veut « rebâtir » l’indépendance économique de la France le 31 mars 2020
- Covid-19 : Pour le « jour d’après », Jean Rottner souhaite valoriser les productions de proximité, le « Grand Est inside » le 03 avril 2020
- Covid-19 : la mobilisation économique dans l’Est le 09 avril 2020
- Covid-19 : Jean-Pierre Pernaut pousse un « coup de gueule » pendant le JT de « 13 Heures » le 24 avril 2020
- Covid-19 : Déconfinement : attention aux animaux si vous retournez en forêt le 11 mai 2020