Covid-19 : L’appel du grand air, c’est en Haute-Marne ! Les lacs du Pays de Langres n’attendent que vous

, par Dominique PIOT, Philippe LAGLER, Sylvie Chapron Staniszewski (S.C.S)

L’été est presque là. La Haute-Marne offre un cadre idéal à ceux qui souhaitent profiter de la nature et des loisirs de plein air. Les activités reprennent doucement et tout le monde croise les doigts pour un passage de la région du rouge au vert.


Depuis septembre 2017 , Anne-Sophie LAPIX présente le journal de 20 heures de France 2 en semaine

00 :51 :20 « Et nous accueillons comme chaque jour un représentant de la presse écrite.
Nous sommes ce soir en compagnie de Dominique PIOT, journaliste et responsable de la rédaction du Journal de la Haute-Marne.
Bonsoir, la Haute-Marne prépare sa saison touristique. »
« Tout à fait, le JHM annonce demain en « une » un dossier sur le réveil du département au tourisme. A très cout terme cela va commercer par le tourisme local, mais cela tombe bien puisqu’ici tout est dans le fameux rayon des 100 km, même pour les Bragard, les habitants de Saint Dizier à l’extrême nord du département. Donc depuis l’admirable abbaye d’Auberive au sud jusqu’ aux rives du lac du Der au nord, en passant par Langres, ses remparts, ses lacs, et en traversant quelques somptueuses forêts de feuillus, qui préfigure sans doute ce que sera le très prochain parc national . Et bien on a vraiment tout ici ! Tout pour que ceux qui aiment respirer, et s’inspirer en pleine nature, dans la vraie nature, soient satisfaits. C’est ce que rappelle Christophe Bonnefoy dans son édito demain et dans les articles aussi de Sylvie Chapron en pages intérieures. D’ailleurs, la maison du tourisme s’emploie à mettre en place une communication moderne afin de promouvoir les courts séjours en Haute-Marne et aussi de vanter les vertus de toutes les bonnes tables de ce département qui n’attendent plus que le feu vert pour redémarrer. »
« Merci Dominique PIOT, et voilà une source d’inspiration pour le prochain « destination France ».

Présenté par Anne-Sophie Lapix le mardi 26 mai 2020 lors du journal de 20 heures de France 2

JPEG - 133.5 ko
PoleTechnologique 52 @poleTechno52 · 26 mai 2020
@Dom_Piot du @jhm ce mardi soir 26 mai 2020 au journal de 20h de @France2tv
pour annoncer le journal de la Haute-Marne (JHM) du mercredi 27. Il nous parle de destinations idéales pour revivre en forêt !

L’appel du grand air

L’été 2020 est presque là. La Haute-Marne offre un cadre idéal à ceux qui souhaitent profiter de la nature et des loisirs de plein air. Les activités reprennent doucement et tout le monde croise les doigts pour un passage de la région du rouge au vert.

L’été approche à grands pas. Chez les acteurs du tourisme local l’envie de rouvrir est là. Comme la nécessité. Qu’ils soient hôteliers, restaurateurs, patrons de bars, propriétaires de gîtes, de chambres d’hôtes ou prestataires de services, tous rêvent d’un été animé. Il n’y a pour l’heure que des incertitudes. Mais après neuf semaines de confinement, l’envie de profiter d’activités d’extérieur est là.

JPEG - 122 ko
Les pistes cyclables du département (ici au lac du Der) offrent un cadre de rêve pour balades et randonnées.
Publié par Sylvie Chapron Staniszewski le mercredi 27 mai 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9400 en page 2. http://www.jhm.fr

Cet appel de la nature et des grandes étendues offre des conditions rassurantes dans un contexte où la distanciation sociale est devenue la norme. Mais pour que la fête soit belle et les touristes plus largement au rendez-vous, les acteurs du tourisme attendent un passage de la région au vert. Appelée de ses vœux par le président de la Région Grand Est, Jean Rottner, et directement adressée au Premier ministre mardi 26 mai 2020 par courrier, cette demande aurait des chances d’aboutir début juin 2020. D’après les arguments avancés par ce dernier, les indicateurs sont justement “au vert” pour espérer retrouver un vert qui sied à merveille à la Haute-Marne.

Dans un contexte où nombre de personnes n’ont toujours pas quitté l’écran d’ordinateur dans leur salon métamorphosé en bureau de fortune pour cause de télétravail, l’envie de s’extérioriser n’a probablement jamais été aussi forte.

Sport en pleine nature

JPEG - 238 ko
Forêt d’Arc en Barrois © Eric Girardot pour le Parc national de forêts
JPEG - 139.9 ko
Escapade entre les branches, à Saints-Geosmes ou Giffaumont.

Redevenu accessible dès le déconfinement, le vélo, qu’il soit électrique ou classique, a plus que jamais la cote. Et ça tombe bien, car les pistes cyclables sont très nombreuses, du côté du lac du Der par exemple. Le canal traversant le département offre aussi un cadre très prisé. Les activités sportives devraient connaître un regain d’intérêt, au bord des lacs et dans les parcs d’accrobranches (Ndlr : celui situé dans le sud du département a rouvert ce week-end). De quoi faire perdre les 2,5 kg pris en moyenne par les Français (Étude Ifop pour Darwin nutrition) durant le confinement ! Mais là n’est pas l’essentiel : ce qui compte, c’est le plaisir de profiter de ces petits bonheurs retrouvés.

Sylvie C. Staniszewski
s.chapron@jhm.fr

Publié par Sylvie Chapron Staniszewski le mercredi 27 mai 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9400 en page 2. http://www.jhm.fr

Les lacs du Pays de Langres n’attendent que nous

Les premières réservations sont enregistrées au camping 5 étoiles du lac de La Liez à Peigney, tout comme à la résidence de tourisme du lac de La Vingeanne à Villegusien. Hôteliers et restaurateurs, mais également pêcheurs et activités touristiques comptent sur l’autorisation de débuter la saison. La décision est attendue demain jeudi 28 mai 2020.

C’est un peu rageant. Le soleil donne depuis le début du confinement et jusqu’à maintenant. Un soleil qui nargue tous ceux qui travaillent et vivent d’une activité autour des lacs de la région de Langres. Aujourd’hui, après avoir observé que le gouvernement avait lâché un peu de lest sur la fréquentation des sentiers autour des lacs de la région langroise, ce sont les activités principales qui attendent le feu vert. Et en premier lieu les pêcheurs. Ces derniers n’ont toujours pas compris pourquoi leur activité était autorisée en rivière et sur le canal et pas en barque sur un lac.

JPEG - 65 ko
Au lac de La Liez...
JPEG - 65.1 ko
...et à La Vingeanne, on se prépare à accueillir les visiteurs. (Photos d’archives).

Lake park, animation phare

Du côté des activités touristiques, le Lake park, parc aquatique gonflable, a obtenu de son syndicat des loisirs actifs, le protocole sanitaire qu’il mettra en place pour cet été. L’animation phare du lac de La Liez projette une ouverture vers la mi-juin. Le Club nautique de La liez, l’école de voile de ce même lac sont également prêts à lancer leur saison. Elle sera, certes, différente avec les mesures barrières qu’il faudra mettre en place mais, au moins, l’activité va pouvoir reprendre.« Les réservations redémarrent  » Ces activités reprendront dans la mesure où les touristes seront présents. Et forcément beaucoup regardent du côté du camping de La Liez, un établissement 5 étoiles qui accueille plus de 400 personnes sur site en pleine saison. « Les réservations redémarrent. On constate que beaucoup de locaux se renseignent et nous avons déjà des réservations sur une clientèle qui vient de départements limitrophes pour l’instant », constate Angélique Déchanet, directrice de l’établissement.

Même constat au lac de La Vingeanne à Villegusien-leLac. La résidence de tourisme, dirigée par Florence Déchanet est ouverte depuis le 11 mai 2020. En effet, ces chalets ont été labellisés Clé Vacances. « Nous avons pu en louer une dizaine la semaine à des professionnels en déplacement. Mais depuis jeudi dernier, les réservations sont ouvertes pour les touristes. Nous avons entre 5 et 6 locations à la semaine. En revanche, les gens se renseignent pour savoir si la pêche est autorisée, s’il est possible de se baigner dans le lac, dans la piscine et pour l’instant ce n’est pas encore autorisé », témoigne Florence Déchanet.

Les restaurateurs de bord de lac sont également prêts. Mais comme
tous, ils attendent l’autorisation d’exploiter leur établissement. Aujourd’hui, la souspréfète de l’arrondissement de Langres va à la rencontre de l’ensemble de ces acteurs. Quant à la date d’ouverture est elle attendue demain. Philippe Lagler

Publié par Philippe Lagler le mercredi 27 mai 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9400 en page 2. http://www.jhm.fr

Zoom sur les tables haut-marnaises

La Maison départementale du tourisme lance une opération visant à mettre les tables haut-marnaises à l’honneur tout au long de l’été.

Dans le contexte incertain de sortie de crise pour les établissements hôteliers et les restaurateurs, la Maison départementale du tourisme - l’organe du Département ayant pour objet de faire la promotion du tourisme en Haute-Marne -, va lancer une campagne de promotion intitulée “Un jour, une table”. L’attachée de presse et responsable des réseaux sociaux à la MDT se chargera de faire cette promotion inspirée de celles proposées par les influenceurs sur YouTube et dans un esprit “Elle à table”.

Dès lors que les restaurants auront le feu vert pour la réouverture, la MDT proposera une vidéo par jour mettant à l’honneur un établissement. L’objectif est de valoriser les plats à la carte, de faire la promotion d’une nouvelle organisation face aux contraintes Covid, mais aussi les partenariats des chefs avec les producteurs locaux ou des plats typiques. La communication de cette vidéo se fera sur les réseaux sociaux et sera particulièrement dirigée, si la mesure persiste, dans la zone des 100 km de rayonnement de chaque établissement, avec un volet et des éclairages repris dans Le JHM. L’idée est d’aider les prestataires à redémarrer leur activité et à gagner en visibilité avec un leitmotiv : la positive attitude.


PDF - 162.5 ko
Publié par Sylvie Chapron Staniszewski et Philippe Lagler le mercredi 27 mai 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9400 en page 2. http://www.jhm.fr
PDF - 349.1 ko
Publié par Dominique PIOT le mercredi 27 mai 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9400 en page 2. http://www.jhm.fr
JPEG - 302 ko
Venez respirer en Haute-Marne...Le département regorge de jolis biens immobiliers sur l’ensemble du territoire, qu’il s’agisse d’une maison de caractère avec un jardin en centre-ville ou d’une propriété à la campagne.
Toute l’info 👉 https://respirez-inspirez.com/immobilier.html

Pour en savoir plus :

- Comment Jean-Claude Volot a transformé l’abbaye d’Auberive du XVIIIème en centre d’art contemporain
- Parc national : 241 000 hectares de forêt entre la Champagne et la Bourgogne
- « Auberive , lieu incontournable du parc »
- Anne-Marie Nédélec : La Haute-Marne se forge un avenir inspirant !
- Anne-Marie Nédélec Maire de Nogent (Haute-Marne) Elle crée un campus au fin fond de la Haute-Marne.
- Cinq raisons de vous installer en Haute-Marne
- Louise Mairot, ingénieure : « Mon projet est ici » en Haute-Marne
- Haute-Marne : création du Parc national de Forêts, le 07 novembre 2019
- Création d’un 11e parc national dédié à la forêt en Bourgogne Champagne le 07 novembre 2019
- Un onzième parc national dans les forêts de feuillus de Champagne et Bourgogne
- Découverte du 11e Parc National dans les forêts de Champagne et Bourgogne
- « Un vrai coup de foudre et un vrai pincement » pour Herve Parmentier, directeur du GIP le 07 novembre 2019
- Le Pays de Langres labellisé Pays d’art et d’histoire le 20 janvier 2020
- Témoignage d’ Émeline Brando « La Haute-Marne se découvre petit à petit »
- Covid-19 : Jean-Pierre Pernaut pousse un « coup de gueule » pendant le JT de « 13 Heures » le 24 avril 2020
- Covid-19 : Déconfinement : attention aux animaux si vous retournez en forêt le 11 mai 2020
- Covid-19 : À Nogent, "prérentrée" aussi pour l’UTT mardi 12 mai 2020
- Covid-19 : L’appel du grand air, c’est en Haute-Marne ! le 27 mai 2020