Deguy-Conge parie sur la matière grise

, par Dominique PIOT

À Luzy-sur-Marne en Haute-Marne, Deguy-Conge se développe et innove en pariant sur la jeunesse, la matière grise et l’investissement.


Il convient de se méfier des a priori. Chacun croit, par exemple, que l’entreprise Deguy-Conge, installée à Luzy-sur-Marne en Haute-Marne, est une forge qui fabrique des lames pour les machines agricoles. En fait, l’entreprise de Jean-Luc Deguy vend de la matière grise. Les lames si particulières qui sortent de l’usine, ou plutôt les caractéristiques enviées de ces lames ne sont “que” le produit de l’intelligence mise en place par Jean-Luc Deguy.

Jean-Luc Deguy est parti d’un constat avéré : l’Occident ne s’en sortira qu’en pariant sur la qualité de ses produits, qualité obtenue par l’innovation. Dès lors, comment se positionner comme une entreprise innovante ? En embauchant des jeunes, brillants, volontaires, et en investissant. On est bien loin de l’image traditionnelle de la forge d’antan.

Dans quelques jours, début juin 2021, un jeune salarié de chez Deguy-Conge présentera sa thèse de doctorat. C’est un indice…

Autre indice : quelle entreprise qui développe un chiffre d’affaires de 5,4 millions d’euros peut investir 2,5 millions d’euros en 18 mois ? Deguy-Conge, toujours…

JPEG - 149.6 ko
Benjamin Morel et Thibaut Perrin devant la nouvelle ligne de forge et de traitement thermique. (Ils n’ont ôté le masque que le temps de la photo) (Photo : Dominique Piot)

De nouvelles technologies feront leur apparition, encore plus performantes

Résultat : une toute nouvelle ligne de forge et de traitement thermique équipée de trois robots. Le dispositif, au montage financier duquel le GIP Haute-Marne a tenu sa place, a multiplié par trois la cadence de production en baissant le coût de revient unitaire.

JPEG - 55.6 ko
Au premier plan, les lames pour machines agricoles qui bénéficient des dernières avancées techniques. Au second plan, Benjamin Morel, le responsable de l’industrialisation et Thibaut Perrin, qui va présenter sa thèse de doctorat dans quelques jours. (Photo : Dominique Piot)

Benjamin Morel, le tout jeune responsable de l’industrialisation qui a géré le projet, n’a peut-être pas facilement trouvé le sommeil certaines nuits. Mais il bénéficiait de la confiance du patron. A priori confiance justifiée lorsque l’on convient des résultats.

Des résultats qui ne sont jamais définitifs. Chez Deguy-Conge, l’anticipation est comme une règle. D’anciennes machines vont partir. De nouvelles sont attendues. Un effort particulier sera porté à l’environnement. De nouvelles technologies feront leur apparition, encore plus performantes, pour produire des lames qui feront toujours meilleure figure face à l’usure.

Autre particularité de l’entreprise : son engagement. Deguy-Conge n’attend pas que ses prestigieux clients, acteurs mondiaux du machinisme agricole, lui disent « j’aurais besoin de ceci, ce serait bien si vous pouviez me faire cela... ». L’entreprise haut-marnaise recherche et développe sans attendre les consignes. Elle teste aussi, avec de vrais agriculteurs, sur des vraies parcelles, avec de vrais végétaux. Et lorsque les tests sont concluants, alors Deguy-Conge propose ses innovations, ses avancées, aux constructeurs. L’entreprise gagne en expérience, en compétence, en crédibilité… et prend de l’avance sur ses concurrents ; but avoué : déposer des brevets.

Jean-Luc Deguy en convient : parmi ses équipes, la casquette tourne souvent durant la journée : la petite structure favorise la polyvalence, la prise d’initiative. Les apprentis se voient confier des tâches motivantes. Résultat : la quête permanente du “petit plus-petit mieux” permet à la société de se différencier de ses concurrents allemands et autrichiens et continuer d’attirer l’attention des gros donneurs d’ordres que sont Storti, John Deere, Claas ou New Holland.

Deguy Conge, c’est aujourd’hui une quarantaine de salariés, cinquante avec les intérimaires, et un chiffre d’affaires en hausse de 20 % cette année.

Publié par Dominique PIOT dans le journal de la Haute-Marne n° 9764 du mardi 18 mai 2021 en page 1 et 5 Economie

JPEG - 109.5 ko
Publié par Dominique PIOT dans le journal de la Haute-Marne n° 9764 du mardi 18 mai 2021 en page 1 et 5 Economie
JPEG - 134.8 ko
Publié par Dominique PIOT dans le journal de la Haute-Marne n° 9764 du mardi 18 mai 2021 en page 1 et 5 Economie
JPEG - 44 ko
Thibaut Perrin, originaire de Bourgogne, désormais embauché chez Deguy-Conge (Luzy-sur-Marne dans le département de la Haute-Marne), va présenter sa thèse de doctorat dans quelques jours. Son parcours illustre patfaitemet le côté gagnant-gagnant du dispositif pour l’entreprise et pour l’élève ingénieur. (Photo : Dominique Piot)
JPEG - 55.3 ko
PoleTechnologique 52 @poleTechno52 · 14 mai 2021
@jhm 11/5/2021 Christophe Juppin (@CCIHauteMarne -@poleTechno52 ), toujours de bons conseils, ne tarit pas d’éloges sur le dispositif de convention industrielle de formation par la recherche (#CIFRE) @AssoANRT pour les #entreprises de #HauteMarne
https://poletechno52.fr/Le-CIFRE-bon-plan-par-excellence-pour-les-entreprises-haut.html

Pour en savoir plus :

- Quelles aides publiques pour financer vos projets d’innovation ?
- Quelles sont les conditions d’obtention du statut Jeune Entreprise Innovante ?
- Tout savoir sur le Crédit d’Impôt Recherche
- Priorité à la technologie : Deguy-Conge ne cesse d’innover le 22 janvier 2016
- Le guide du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) 2017 est publié.
- Matinale technologique n° 13 : Le contrat Cifre et le crédit d’impôts recherche le 08 mars 2017.
- Contrat Cifre : le bon plan pour innover le 18 mars 2017
- Deguy-Conge affûte ses atouts avec la R&D le 19 octobre 2017
- Quels sont les avantages liés au recrutement d’un jeune docteur en matière de CIR .
- Crédit Impôt Recherche et embauche d’un « jeune docteur » : le duo gagnant ! le 17 juin 2019
- Aide au développement d’entreprise innovante : quelle stratégie ? le 10 juin 2020
- Le dispositif Cifre, 40 ans de recherche partenariale le 15 mars 2021
- Recruter votre 1er docteur en entreprise le 19 mars 2021
- Le CIFRE, bon plan par excellence pour les entreprises haut-marnaises le 11 mai 2021
- Deguy-Conge parie sur la matière grise le 18 mai 2021