Du Made in Nogent jusqu’aux USA Mikroland produit le bras Endoboy, des pinces spéciales, des trocarts, des écarteurs à foie, etc...

, par Maryline Meunier

Dirigeant et fondateur de la société nouvelle Mikroland, installée sur la zone industrielle de Nogent depuis 2017, Lionel Mugnier a commencé par racheter en 2008 l’ex-entreprise Mikroland née en 1989 en Haute Savoie, spécialisée à l’époque dans l’instrumentation de chirurgie mini-invasive et dans le décolletage en aéronautique (fabrique de pièces de précision et de fixation des éléments de l’avion). Lionel Mugnier est membre de la « communauté French Tech Troyes » labellisée le 03 avril 2019 pour les territoires #Troyes #Sens #Auxerre #Chaumont #Nogent

Alors Employé chez Marle à Nogent, Lionel Mugnier a créé à Vitry- lès-Nogent « la Société Nouvelle Mikroland » pour poursuivre l’activité de chirurgie mini-invasive de la défunte société Mikroland... Reprise des stocks, des clients, en quelques années il ne cessera de faire évoluer l’entreprise (l’activité aéronautique ayant été abandonnée).

Fin 2009, c’est la reprise de la société Geyser Endobloc (Clermont Ferrand) alors son principal distributeur qui lui permet de vendre ses produits en direct. C’est aussi un coup double car Geyser Endobloc détient les brevets et la fabrication d’un dispositif médical complet et innovant : « le bras porte instrument à verrouillage pneumatique Endoboy  ». Cette opportunité d’avoir un produit propre complémentaire permettra d’étoffer l’offre commerciale et de rebâtir un réseau de vente.

L’entreprise est présente sur un marché en plein essort

Si jusqu’alors tous les composants des produits étaient confiés à des sous-traitants, la société Nouvelle Mikroland n’intervenait que pour leur montage final.

L’année 2010 marque un nouveau tournant et la Société Nouvelle Mikroland renoue avec l’usinage, le dirigeant confie : « c’est un métier que j’aime et je me vois mal sans machines autour de moi  ». Cette nouvelle activité nécessitant de la place, l’entreprise en profite pour déménager dans une partie de l’ex-usine Marle à Odival.

En 2013, Lionel Mugnier reprend en partie également l’entreprise Is Médical (3 Rue Blaise Pascal à Nogent) spécialisée en fabrication et réparation d’instruments de chirurgie. L’année 2013 c’est aussi l’ouverture des ateliers à la sous-traitance pour générer de l’activité qui permettra d’amortir le parc de machines et d’équipement alors investi. L’activité ne cesse de progresser.

Enfin 2017 verra le déménagement d’Odival vers la zone industrielle de Nogent où le bras Endoboy, des pinces spéciales, des trocarts, des écarteurs à foie entre autres permettent aujourd’hui à l’entreprise d’être présente sur un marché en plein essor en France, en Allemagne mais également aux USA où le made in Nogent s’exporte, synonyme de qualité et de longévité.

Aujourd’hui en 2019 le chiffre d’affaire est de 1,4 M€, l’entreprise emploie 10 équivalents temps plein, 35 % sont consacrés à la sous-traitance, 40 % au négoce et le reste à la réparation et la commercialisation de leurs propres produits.


Publié par Maryline MEUNIER dans les pages économiques "le journal de la Haute-Marne" n° 9158 du mardi 10 septembre 2019 en page 4.

Reproduction du texte avec l’autorisation de l’auteur Maryline MEUNIER


JPEG - 247.4 ko
Yanmar (Saint-Dizier), Viant (Chaumont), Mikroland (Nogent), la reprise de la friche Farm Frites (Val de Meuse), Jean-Claude Volot (Auberive), l’Eco-Hebdo de Patrice Chabanet...Publié dans les pages économiques "le journal de la Haute-Marne" n° 9158 du mardi 10 septembre 2019 en page 4 et 5.

JPEG - 1.6 Mo
Dirigeant et fondateur de la société nouvelle Mikroland, Lionel Mugnier a accueillis les membres du cluster Nogentech le jeudi 25 juillet 2019 (photo CJ)

Pour en savoir plus :

- Le « diagnostic innovation » : Mikroland, l’innovation au service de la chirurgie
- Christophe Juppin valorise et développe l’écosystème innovant de Haute-Marne
- Accompagnement : « La région devient la plus attractive de France pour les start-up » le 03 décembre 2018 à Reims
- La communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019
- Du Made in Nogent jusqu’aux USA