Element met de l’intelligence dans les données industrielles en février 2018 L’intelligence artificielle et la datavisualisation.

, par Améry LAVAIRE, Laurent Locurcio

Porté par deux entrepreneurs aubois, un projet à 3 millions d’euros et une vingtaine d’emplois autour de l’intelligence artificielle et la datavisualisation. Marc THONON, DG Fondateur de OKENITE à Troyes, est membre de la « communauté French Tech Troyes » labellisée le 03 avril 2019 pour les territoires #Troyes #Sens #Auxerre #Chaumont #Nogent

Si on commence seulement à parler des objets connectés à la maison, ils sont déjà infiniment plus nombreux dans l’entreprise, et notamment dans l’industrie. Machines, lignes de fabrication et autres robots qui amassent des données qui ne sont pas toujours exploitées par l’entreprise.

« Pourtant, en collectant et en organisant ces données, puis en les exploitant et en rendant aisée leur visualisation, l’entreprise peut optimiser ses ressources, pratiquer une maintenance prédictive, former son personnel et disposer d’outils d’aide à la décision », explique Fabrice Gautier. Cet ingénieur de formation est l’un des rares français à avoir obtenu un diplôme d’intelligence artificielle et machine learning auprès du prestigieux Massachusetts Institute of Technology. C’est aussi un entrepreneur qui investit dans des entreprises dont il décèle le potentiel, comme Alcom Technologies située à Barberey-Saint-Sulpice, dans l’agglomération troyenne. Une société née à Troyes il y a dix ans et qui a connu une forte progression en quadruplant son chiffre d’affaires en quatre ans pour atteindre 5 millions d’euros. Pour permettre son développement, les actionnaires historiques ont souhaité, l’année dernière , céder le contrôle à un repreneur expérimenté au profil de manager.

L’activité d’Alcom Technologies est très spécifique puisqu’elle conçoit des ensembles mécatroniques destinés au fonctionnement des panneaux publicitaires déroulants. « Ils doivent pouvoir fonctionner dans des conditions extrêmes mais aussi savoir transmettre des données en permanence », précise Fabrice Gautier. En France, 15 000 ensembles sont en fonctionnement dans les caissons des panneaux publicitaires, dont 13 000 sont connectés en envoyant 800 millions d’informations par an ! L’entreprise troyenne utilise aussi la technologie de la blockchain pour assurer la validité de ces informations.

Création de 20 emplois

Fort de ce savoir-faire, Fabrice Gautier veut proposer désormais ce type de service à l’ensemble des secteurs industriels, en y ajoutant de l’intelligence artificielle pour l’exploitation des données et de la datavisualisation pour en faciliter l’utilisation. « Nous savons collecter les données par des capteurs, les organiser et les utiliser, et nous avons trouvé un partenaire pour les rendre visibles et plus facilement utilisables », ajoute-t-il.

JPEG - 30.4 ko
Avec Element, Marc Thonon et Fabrice Gautier lancent une solution qui va permettre aux entreprises d’exploiter intelligemment leurs données industrielles. Photo : Laurent Locurcio

Marc Thonon, fondateur d’Okénite s’est associé au projet. Son entreprise comptant une vingtaine de personnes à la Technopole de l’Aube et 4 à Reims, est notamment spécialiste de l’imagerie 3D pour l’industrie. « Grâce aux données et à l’intelligence artificielle, nous pouvons désormais faire de la réalité augmentée adaptative », précise-t-il. Le virtuel n’a jamais été aussi proche du réel : il est possible d’imaginer des machines jumelles, l’une physique et l’autre virtuelle, et fonctionnant de pair. Ainsi, lorsque la machine virtuelle donne des signes d’essoufflement, il est temps d’intervenir sur la machine réelle !

Fabrice Gautier et Marc Thonon sont sur le point de créer une nouvelle société, Element, qui comptera une vingtaine de personnes dont une dizaine d’ingénieurs. Des premiers clients sont déjà intéressés, comme le fabricant de chaînes industrielles Sedis. Les données envoyées par des chaînes connectées seront très utiles pour la maintenance et surtout éviter des pannes sur les barrages et les plateformes pétrolières. Un investissement de 3 millions d’euros est prévu pour faire décoller Element. « Nous allons vous aider d’autant que ce projets s’inscrit pleinement dans l’usine 4.0 en proposant une solution aux industriels  » , a promis Isabelle Héliot-Couronne, présidente de la commission développement économique du Grand Est.

Laurent Locurcio
reproduction avec l"aimable autorisation du journaliste et du photographe


JPEG - 273.7 ko
Publié par Laurent Locurcio Agence Akapella le 12 février 2018 dans les petites affiches Matot Braine n°7746 en page10

Publié par Laurent Locurcio Agence Akapella le 12 février 2018 dans les petites affiches Matot Braine n°7746 en page10


JPEG - 74.4 ko
Le board de la « Communauté French Tech Troyes ». De gauche à droite :
Marc THONON (Okenite), Francis BÉCARD (Technopole de l’Aube en Champagne), Pierre SOLER-My (carbonex), Mohamed ERRAFI (Gravybag), Jacques RIGAUX (Technopole de l’Aube en Champagne), Serge GRYGOROWICZ (RB3D), Catherine RABIET (Agri-echange), Lionel MUGNIER ( MIKROLAND), Germain CHITTARO (QareIT), Christophe JUPPIN (Nogentech), Pierre KACZMAR (Technopole de l’Aube en Champagne) Photo laurent Loccurcio à Troyes le 26 avril 2019.

Pour en savoir plus :

- Meilleur espoir de l’innovation industrielle en région à LDR Médical le 22 mars 2013
- La biotech LDR Medical passe sous le contrôle de l’américain Zimmer Biomet en juin 2016
- LDR Medical : de Troyes à New-York, l’histoire d’une success story française
- Jean-Michel Halm : « Les porteurs de projet sont toujours enchantés de participer à Plug&Start »
- Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique en visite à l’Université Technologique de Troyes le 23 mars 2018
- Christophe Juppin valorise et développe l’écosystème innovant de Haute-Marne
- Okénite révolutionne l’imagerie médicale
- Biocetis : la start-up des substituts osseux
- Tam Télésanté, la start-up des bébés connectés
- Team 3A aux manettes
- Les trois « indispensables » pour séduire un business angel
- 100% connecté en Haute-Marne
- Start-up made in Haute-Marne
- Le Pôle techno grandit bien
- Huit entreprises du Grand Est au CES de Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018 !
- Hypno VR fait de l’hypnose médicale avec des casques de réalité virtuelle
- Galien Santé archive les données de santé des patients
- Emeline Hahn marque l’essai pour Fizimed en Janvier 2018.
- Hearfit, le fauteuil qui rééduque vos oreilles est aubois.
- Wizzvet lève 835 000 euros en juin 2016 pour devenir leader européen de la formation en ligne des vétérinaires.
- Troyes, capitale des start-up du Grand Est le 01 février à Troyes
- Element met de l’intelligence dans les données industrielles en février 2018
- Troyes intègre la « French Tech » et réunis son Board le 26 avril 2019
- La communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019