Enovap met l’intelligence artificielle au service du sevrage tabagique ! L’activité principale d’Enovap est le sevrage tabagique via le contrôle de la nicotine

, par christophe Juppin, Améry LAVAIRE

Fondée en 2015, Enovap est une startup française qui aide les fumeurs à arrêter le tabac en leur procurant une satisfaction optimale grâce à sa technologie. Le dispositif permet d’anticiper et de gérer la dose de nicotine délivrée par le dispositif à tout instant. En répondant ainsi aux besoins de l’utilisateur, Enovap vise à encourager l’arrêt du tabac de manière pérenne. Alexandre Scheck est membre de la « communauté French Tech Troyes » labellisée le 03 avril 2019 pour les territoires #Troyes #Sens #Auxerre #Chaumont #Nogent

ENOVAP a élaboré un dispositif permettant de gérer la concentration en nicotine à chaque instant et par conséquent, de faire varier le throat hit (contraction dans la gorge qui satisfait le fumeur).

L’idée nait en 2013, lorsqu’ Alexandre Scheck, participe à une étude avec le professeur B. Dautzenberg sur la relation entre le dosage en nicotine et le plaisir pris en vapotant. Le concept du « Hit Control », à la base de la technologie Enovap, vient de naître.

La cigarette électronique pour le sevrage tabagique

« La nicotine est certes une substance addictive, mais non nocive. Elle peut donc constituer un moyen d’accompagner le fumeur vers une vie sans tabac, et ainsi ne pas le priver, mais le sevrer petit à petit, en baissant la quantité de nicotine ingérée. C’est le principe de la cigarette électronique qui permet d’associer sevrage tabagique et plaisir », introduit le Professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue tabacologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtriere (Paris).

Une intelligence artificielle au service du sevrage tabagique

Enovap a initié un partenariat avec le Laboratoire d’Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’Ingénieur (LIMSI) pour développer une intelligence artificielle et mettre au point une véritable plateforme de soutien au sevrage tabagique.

Pour Alexandre Scheck, CEO d’ENOVAP : « À terme et grâce aux compétences du Limsi en machine learning, cette intelligence artificielle sera capable de développer, de manière autonome, de nouvelles méthodes de sevrage adaptées à chacun. »

Le projet est encadré par Mehdi Ammi, Ingénieur en électronique, Docteur en robotique, et habilité à diriger les recherches en interaction Homme-Machine (informatique), au sein du LIMSI.

L’algorithme réalisé par le LIMSI perme de prédire en temps réel la concentration nicotinique la plus adaptée pour l’utilisateur, selon la date, l’heure, le jour de la semaine (connus par le dispositif ENOVAP) ainsi qu’éventuellement d’autres données que le dispositif pourra obtenir en temps réel.

Porté par Jean-Batiste Corrégé et encadré par Mehdi Ammi, Ingénieur en électronique, Docteur en robotique, et habilité à diriger les recherches en interaction Homme-Machine (informatique), au sein du Limsi, le projet implique également Céline Clavel, Maître de Conférences spécialisé en psychologie cognitive.

« Cette approche multidisciplinaire est certainement ce qui nous a poussé à proposer ce sujet avec le Limsi dans le cadre d’un appel à projet européen spécifique « FEDER 2017 » » précise Marie Harang-Eltz, Chief Scientific Officer chez Enovap.

« À tout moment, l’application mobile d’un utilisateur peut décider d’exécuter l’algorithme, qui prendra en compte ses nouvelles données de consommation et annotations et génèrera une nouvelle formule  », explique Mehdi Ammi. « De cette manière, plus l’utilisateur consomme et donc crée des données, plus l’algorithme sera capable de générer une formule efficace  », ajoute Alexandre Scheck.

La modélisation prédictive de la consommation de nicotine se réalise en fonction du profil et traits de personnalité de l’utilisateur, l’historique de l’utilisation de la cigarette et l’activité physique quotidienne. «  Elle s’appuie sur des outils de machine learning et de traitement statistique, mais aussi sur des stratégies de fusion de données et des outils de prise en compte des incertitudes de mesure », explique Mehdi Ammi.

En 2014, le séminaire accélérateur Plug&Start, organisé par la Technopole de l’Aube en Champagne est déterminant

En 2014, les cinq jeunes ingénieurs fondateurs déposent leurs brevets à l’INPI et la technologie Enovap est médaillée d’or au Concours Lépine.

En 2014, à la recherche de conseils sur de nombreux sujets essentiels comme les levées de fonds, la structuration de l’entreprise, le montage de partenariats technologiques… j’ai pris connaissance du séminaire accélérateur Plug&Start, organisé par la la Technopole de l’Aube en Champagne, le cluster Nogentech. L’accompagnement proposé par ce séminaire, avec la mise à disposition de l’expertise de chefs d’entreprise, nous a permis de trouver des réponses à nos questions. Ce programme nous a ouvert la voie du développement stratégique de la solution, et nous nous y sommes installés.

En juillet 2015, le projet est lauréat en émergence du concours I-LAB 2015 du ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation.

En novembre 2015, le projet prend réellement corps et la société Enovap est créée.

En avril 2016, Enovap lance sa campagne de crowdfunding sur la plateforme Wellfundr et bat des records, en atteignant 65k€ de dons et pré-commandes. En novembre 2016, la startup collabore avec le Professeur Dautzenberg, devient partenaire du Moi(s) Sans Tabac, et propose sa technologie dans quatre hôpitaux parisiens de l’AP-HP.

Enovap est lauréat du concours I-LAB 2017 le 6 juillet 2017

JPEG - 34.4 ko
A gauche Alexandre Scheck (Enovap) et Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieure de la recherche et de innovation le jeudi 6 juillet 2017.

Aprés avoir été lauréat en émergence du concours I-LAB 2015, Enovap, le premier système intelligent de gestion de la nicotine est devenu lauréat de la 19e édition du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes (concours I-LAB 2017) en création-développement le jeudi 6 juillet 2017. Alexandre Scheck. a été récompensé par Madame Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation.

Enovap lève 1 Million d’euros le 20 septembre 2017

La startup française Enovap, créatrice du premier vaporisateur personnel intelligent de gestion de la nicotine, a finalisé son tour de tablee le 20 septembre 2017. Cette levée de fonds d’un million d’euros va lui permettre de commercialiser son dispositif en France dans un premier temps, puis à l’international en misant sur les marchés porteurs de l’Europe et des Etats-Unis.

Le positionnement de l’innovation Enovap sur un marché en forte croissance a su séduire un groupe de business angels ainsi qu’une banque privée.

Enovap, des récompenses depuis sa création

PNG - 40 ko
Les avancées de la startup Enovap lui ont valu de nombreuses récompenses entre 2014 et 2017.

Réputé pour la publication annuelle de listes de performance des entreprises, le magazine économique Forbes a décidé de mettre à l’honneur les jeunes inventeurs de la French Tech à travers un classement. Ce classement des inventeurs qui se fait par le nombre de brevets privilégie les sociétés anciennes, qui ont eu davantage de temps pour constituer leur portefeuille. Pour mettre à l’honneur les sociétés plus jeunes, le Palmarès des Jeunes Inventeurs de la French Tech du 29 juin 2018 a dévoilé les podiums par année de création de la société, de 2008 à 2016.

Concernant le podium des sociétés créés en 2015 start-up Enovap pointe à la seconde place. La société se place une fois de plus sous le feu des projecteurs.

JPEG - 12.9 ko
Alexandre Scheck, CEO et co-fondateur d’Enovap

Pour Alexandre Scheck, CEO et co-fondateur d’Enovap : « Cette reconnaissance comme jeune inventeurs de la French tech redonne un véritable coup de boost à toute l’équipe Enovap. Notre portefeuille de propriété intellectuelle est principalement axé sur le dosage de substances actives par vaporisation ou d’autre procédés d’aérosolisation permettant la délivrance de ces substances actives. Alors que l’activité principale d’Enovap est le sevrage tabagique via le contrôle de la nicotine, à terme, nous souhaiterions utiliser notre technologie de dosage pour la délivrance d’autres substances actives par l’inhalation.
Par exemple : le CBD, le traitement de la douleur, de l’asthme ou encore de certaines addictions nécessitant un dosage précis et personnalisé seraient de potentielles applications de notre technologie.
 »

La start-up Enovap, incubée à la Technopole de l’Aube en Champagne, lance sur le marché le premier vaporisateur personnel intelligent de gestion de la nicotine le 08 février 2019. Disponible au prix de 129 € TTC sur le site de la marque et dans 200 boutiques en France, ce dispositif donne le contrôle à son utilisateur, proposant ainsi une réelle expérience innovante pour se libérer du tabac et de la nicotine.

Pour plus d’informations, rendez vous sur le site officiel d’Enovap ou sur la page facebook.

Pour en savoir plus :

- "J’ai lancé ma startup « Enovap » au service de ma santé en 2015"
- Comment le Technopole de l’Aube réussit à attirer des projets innovants
- Enovap & le LIMSI : l’intelligence artificielle au service du sevrage tabagique le 13 juin 2017 !
- Enovap est lauréat du concours I-LAB 2017 le 06 juillet 2017
- Enovap lève 1 Million d’euros le 20 septembre 2017
- Enovap et sa e-cigarette intelligente dans le classement de la French Tech.
- Enovap, la première e-cigarette pour se libérer du tabac et de la nicotine le 08 février 2019
- La « Communauté French Tech Troyes » voit le jour le 03 avril 2019
- La French Tech veut fédérer les acteurs de l’innovation le 03 avril 2019
- Un nouveau label French Tech pour le bassin de Chaumont-Nogent le 03 avril 2019
- Delphine Descorne-Jeanny , élu président du cluster Nogentech le 25 avril 2019.
- Enovap met l’intelligence artificielle au service du sevrage tabagique !
- Troyes intègre la « French Tech » et réunis son Board le 26 avril 2019
- La communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019