Forges 2022 : la future usine est signée le 02 décembre 2019 à Chaumont Les travaux devraient démarrer début 2021.

, par Orianne Roger

C’est donc l’entreprise GSE qui concevra ce nouvel ensemble industriel à usage de forges pour un premier montant de 34 millions d’euros dès 2021 à destination du groupe Lisi sur la Zone Plein Est. Lisi reste en effet sur l’idée d’un déménagement en deux temps.

Quand le projet "Forges 2020" est devenu "Forges 2022", la crispation s’est fait sentir parmi les équipes de Lisi (ex-Forges de Bologne). Le déménagement prévu de l’entreprise spécialisée dans l’aéronautique et de ses 750 salariés a en effet pris du retard suite à l’échec des négociations avec le groupe Somifa Fayat, en 2018.

Il était pressenti pour réaliser une nouvelle usine de 40 000 m2 à Plein Est, à Chaumont, usine financée par les collectivités locales via une Sem (Société d’économie mixte). Dans le même temps, les dirigeants de Lisi ont pris la décision de réaliser le déménagement en deux fois, faisant craindre qu’une partie de l’activité ne quitterait jamais Bologne ; pire, qu’elle pourrait s’arrêter en Haute-Marne.

Le soulagement

Depuis des mois, Emmanuel Viellard, directeur général de Lisi et Nicolas Lacroix, président d’Immo-bail, cherchent à rassurer. La signature du contrat de promotion immobilière avec une nouvelle société, lundi 02 décembre 2019, dans les locaux du Département, devrait convaincre les plus septiques de l’engagement de tous pour voir aboutir ce projet. "Les choses se concrétisent ! ", s’est enthousiasmé Nicolas Lacroix.

Pour les autres élus présents, comme Pascal Babouot, vice-président de l’Agglo de Chaumont à l’économie, c’est un vrai soulagement. « Si, à titre personnel, j’y ai toujours cru, cette signature est un bon signe envoyé aux salariés et aux clients ! » Aussi, les frais déjà engagés par la collectivité dans la plateforme qui va accueillir les futurs bâtiments n’auront pas été vains...

De l’expérience dans le bâtiment industriel

C’est donc la société GSE qui concevra ce nouvel ensemble industriel à usage de forges pour un premier montant de 34 millions d’euros. Lisi reste en effet sur l’idée d’un déménagement en deux temps. Un bâtiment de 24 000 m2 accueillera donc la partie moteur de l’activité, le secteur finition et l’administration, soit 480 salariés. L’année 2020 sera dédiée aux démarches administratives et « les travaux devraient démarrer début 2021 », annonce Nicolas Lacroix.

JPEG - 68.9 ko
Nicolas Lacroix, président d’Immo-bail et Véronique Quitton, de GSE, sont les deux signataires du contrat de promotion immobilière. (Photo : Oriane Roger)

« Ils dureront 17 mois », assure Véronique Quitton, directrice développement chezGSE. Elle aussi veut faire taire les inquiétudes quand à d’éventuels nouveaux retards en rappelant l’expérience de l’entreprise dans la réalisation de bâtiments industriels. GSE a notamment travaillé pour de grands groupes comme Amazon ou encore pour la SNCF, avec la livraison récente du nouveau technicentre de Romilly-sur-Seine (10).

La volonté de tout déménager

En parallèle de ce temps officiel, les dirigeants de Lisi ont réaffirmé, ce lundi 02 décembre 2019, leur volonté de déménager « toute l’activité » à terme, à Chaumont. Le groupe remboursera ce premier investissement réalisé par les collectivités engagées au sein d’immobail via le versement d’un loyer. Par ailleurs, l’entreprise met beaucoup d’argent pour moderniser l’outil de production (avec un plan pluriannuel de 110 millions d’euros).« Il faut viser l’excellence opérationnelle car nos compétiteurs sont mondiaux. Ce nouveau bâtiment va permettre d’améliorer les conditions de travail et d’être en capacité de prendre de nouveaux marchés », a commenté Emmanuel Viellard. Le directeur du site de Bologne, Frédéric Balcerzak, confirme d’ailleurs que la politique commerciale porte ses fruits. Lisi semble donc pouvoir regarder tout droit vers l’avenir.

Publié par Orianne Roger le vendredi 06 décembre 2019 dans la Voix de la Haute-Marne n° 8939 en page 3. https://www.lavoixdelahautemarne.fr


Pour en savoir plus :

- En reprenant Remmele, Lisi Medical renforce ses positions aux Etats-Unis en avril 2016
- Les Forges de Bologne, plus gros employeur de Haute-Marne, déménage à Chaumont en 2020
- Le déménagement nécessaire des forges de Bologne à Chaumont en 2020.
- Emmanuel Viellard Directeur général de Lisi en mai 2017 : « Il n’y a pas de fatalité : on peut être compétitif en France »
- Le grand patron de Lisi évoque Chaumont le 23 février 2018
- La conférence d’Emmanuel Viellard au salon des savoir-faire en Haute Marne le 15 juin 2018 à Nogent
- « Une logique paysanne sur un ADN provincial »
- La stratégie du groupe LISI
- Lisi : ça bouge à Plein Est en février 2019
- Haute-Marne, Silicon Valley, Haute-Garonne... qui fait quoi et où chez Airbus ? le 17 juin 2019 dans LeParisien.
- Journee Technologique n°22 : « Les Innovations dans le secteur AERONAUTIQUE » le jeudi 03 octobre 2019 à Nogent
- Les Forges de Bologne (Groupe LISI) peaufinent leur déménagement sur Chaumont
- Lisi à Plein Est : un acte fort signé le 02 décembre 2019 à Chaumont
- Forges 2022 : la future usine est signée le 02 décembre 2019 à Chaumont