Freudenberg relocalise à Langres pour faire face à l’évolution du moteur thermique le 07 février 2020. Freudenberg : Langres, mon amour...

, par Philippe LAGLER

Freudenberg, le leader européen du joint pour moteur vient d’annoncer une restructuration qui conforte le site de Langres à long terme. Des activités du site de Hongrie vont être redirigées sur la zone des Franchises à Langres en Haute-Marne. L’objectif est de faire face à une évolution du marché du moteur thermique.

C’est une annonce importante qui a été donnée aux salariés de Freudenberg Sealing Technologies (FST). Le site de Langres est appelé à évoluer très fortement. « Il s’agit d’un changement important au sein de FST qui positionne le site de Langres à long terme », commente José Serrano, directeur Europe de Freudenberg Sealing Technologies. Ce projet global doit faire face à une évidence qui va s’imposer dès maintenant aux équipementiers automobiles. Dans un futur que personne n’est capable d’évaluer, les moteurs thermiques vont tomber en désuétude, remplacés par le moteur électrique. Face à un marché qui, de toute façon, sera décroissant, FST se devait d’envisager cet avenir.

Le dossier monté par José Serrano, et validé par le groupe Allemand, va relocaliser en France des activités qui se trouvent sur le site de Kecskemét (Hongrie). Bursa (Turquie) composera à l’avenir avec le site de Langres l’Application Center RSS Europe. Le site de Hongrie sera restructuré avec un transfert des bagues moteurs vers Langres. Le site turc va évoluer pour devenir un site majeur pour les petites et moyennes séries. Langres va voir sa position très largement confortée en se spécialisant que sur les grands volumes de production. «  Nous pouvons le faire car ici à Langres, nous avons un personnel qui a un savoirfaire très important. On produit des joints depuis 50 ans à Langres. Un autre point important est la flexibilité du personnel. On peut faire face à des pics de production en un temps record. Ce n’est pas le cas partout ailleurs dans les autres usines du groupe », fait remarquer José Serrano. C’est d’ailleurs un des points forts de Langres qui a fait pencher la balance.

JPEG - 52.5 ko
Le groupe Freudenberg a validé la relocalisation d’activités à Langres, ce qui va conforter le site. Au même titre que la création d’un centre logistique qui sera mené par le transporteur Imany.

Investissements importants

Certaines machines vont être rapatriées à la zone industrielle des Franchises. Mais le groupe Freudenberg va investir. Ces investissements vont porter sur l’automatisation et l’intelligence artificielle dans le process de fabrication et de contrôle des joints. « Je dois être le seul à investir pour un marché en déclin », fait remarquer le directeur Europe de Freudenberg. A termes, c’est-àdire dès juin 2021, FST Langres va voir son chiffre d’affaires progresser de 36 %. Cela signifie que l’usine fabriquera des joints pour 14 millions de moteurs produits par an ! En augmentant sa capacité de production et en positionnant Langres sur les grandes séries, Freudenberg laisse au site de Langres un temps pour voir arriver l’avenir qui est déjà son présent. Des joints pour batteries pour moteur électrique sont déjà en fabrication, des prototypes sont en cours de validation. « Nous ne devons pas être passifs face à la décroissance prévue du moteur thermique  », souligne Isabelle Raclot, directrice du marketing. Au niveau social, il n’y a pas de miracle à attendre. « On pérennise le site et les emplois », fait remarquer José Serrano. Ce qui est déjà beaucoup face à un marché de l’automobile qui souffle le chaud et le froid.

Ph. L.
p.lagler@jhm.fr


JPEG - 246.1 ko
Publié par Philippe Lagler le vendredi 07 février 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9306 en page 21. http://www.jhm.fr

Publié par Philippe Lagler le vendredi 07 février 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9306 en page 21. http://www.jhm.fr



Pour en savoir plus :

- Langres, la plus belle ville fortifiée de France
- After Work « Territoires d’Industrie pour le bassin d’emploi de Chaumont/Nogent et Langres » le 09 septembre 2019 à Langres.
- Le Grand Langres dévoilait la première vidéo de sa campagne d’attractivité le 09 décembre 2019.
- « Semer des idées de visites dans la tête des automobilistes » le 11 décembre 2019
- Freudenberg déjà dans la transition énergétique et écologique le 10 janvier 2020
- Freudenberg relocalise à Langres pour faire face à l’évolution du moteur thermique le 07 février 2020.
- Oskar Rapp décrit l’auto de demain le jeudi 06 février 2020 à Langres.