Grand entretien avec Oriane FRANCISQUE

, par christophe Juppin

Oriane FRANCISQUE est Directrice de cabinet du Président de l’Agglomération de Chaumont. « L’engagement républicain consiste avant tout, selon moi, à accepter de consacrer son temps et sa volonté au service des autres »


Pourquoi et comment s’engager dans votre fonction ?

Je n’ai pas tout à fait suivi un parcours traditionnel, mais les chemins qui mènent à ce métier me semblent désormais plus diversifiés qu’auparavant. Aussi, mon master en relations internationales m’a orientée au départ vers les programmes de coopération gagés sur les fonds européens. Depuis une dizaine d’années, mes missions dans un programme européen centré sur le développement des zones rurales comme les responsabilités assumées au service du Pays de Chaumont, m’ont permis de m’investir dans ce territoire d’accueil. J’ai pu y travailler en bonne intelligence avec les élus locaux, avec qui une relation de confiance très constructive s’est installée. Cette année, en juillet 2020, Stéphane Martinelli, qui présidait alors ma structure, a été élu président de l’agglomération de Chaumont. Il m’a proposé de l’accompagner dans son nouveau mandat et de devenir sa directrice de cabinet. Il s’agissait d’un nouveau challenge pour moi ainsi qu’un tournant dans ma carrière ; j’ai relevé le défi car j’étais en totale confiance avec cet élu avec qui je partageais déjà beaucoup d’objectifs. Ses qualités dans la concertation et notre sens partagé du service public ont été de sérieux arguments.

Qu’est ce que l’engagement républicain pour vous ?

Lors des dernières élections, j’ai été élue conseillère municipale quelques mois dans ma commune. Je m’y suis investie très vite dans le développement citoyen de la bibliothèque publique. Le mouvement lancé, l’attelage avec la médiathèque départementale réalisé, j’ai quitté ce mandat électif lors de mon changement de vie professionnelle tout en continuant à me mettre au service des autres et à m’investir dans la chose publique.

L’engagement républicain consiste avant tout, selon moi, à accepter de consacrer son temps et sa volonté au service des autres, en toute solidarité au sein d’une équipe de personnes engagées. Il m’est chevillé au corps. Je n’imagine pas d’autre chemin que celui que je me suis tracé jusqu’à aujourd’hui.

Qu’on n’y voie rien de convenu : j’ai beaucoup de respect et d’admiration pour ces élus qui font avancer nos territoires et notre nation avec courage et générosité. J’ai souhaité tout naturellement y contribuer, à ma place.

Qu’est ce qui vous passionne le plus ?

De ce métier que je ne découvre que depuis quelques mois j’ai encore beaucoup à apprendre. J’aime contribuer à l’aménagement du territoire en réunissant les conditions d’une entente générale sur les objectifs à atteindre et les synergies à mettre en œuvre pour y parvenir. Ma mission est passionnante car elle me permet d’être en coulisses de toutes les prises de décisions. Les journées sont intenses, jamais monotones. Il faut savoir faire preuve de polyvalence et d’anticipation. Maîtriser les dossiers, ne jamais être prise de court et aiguiser constamment son sens de la diplomatie et du dialogue afin de préserver des bonnes relations avec les élus, les agents de la collectivité et les partenaires. Dans un tel réseau, la recherche de convergences suppose une harmonie qui ne tombe pas du ciel ! La symbiose de la présidence, du cabinet et de la direction générale des services est, de fait, un vrai sésame quand il d’agit d’arbitrages délicats ou de situations complexes ou sensibles à désamorcer.

Ce Magazine étant destiné aux élu(e)s et cadres territoriaux de France, avez vous un message à adresser ?

Je fais simplement le souhait que 2021, l’année à venir, puisse apporter plus de sérénité et nous permette de nous retrouver de façon plus chaleureuse et conviviale qu’il nous a été permis de le faire ces derniers mois. Qu’on puisse passer peu à peu d’une prudence optimiste à un optimisme prudent et qui sait, vers l’optimisme tout court !

La rédaction

Publié le 02 mars 2019 dans https://www.territoires-lesmagazines.com


JPEG - 51.7 ko
Oriane Francisque est Directrice de cabinet du Président de l’Agglomération de Chaumont.
JPEG - 53.6 ko
la voix de la Haute-Marne n° 9003 du 26 février 2021.

Pour en savoir plus :

- Forum franco-allemand sur l’apprentissage à Nogent (52) le 30 septembre 2017
- La Haute-Marne démontre toute l’étendue de ses savoir-faire industriels à Nogent les 15 et 16 juin 2018
- Financer son projet sur le Pays de Chaumont avec le programme Leader le 30 mars 2019
- Grand entretien avec Oriane FRANCISQUE le 02 mars 2019