Hommage à Bruno Masoni, un Haut-Marnais dans l’action, décédé le 26 février 2020. Bruno Masoni, maire du village de Ozières

, par christophe Juppin

En 2010, Bruno Masoni a créé sa propre entreprise, ABM Pro, spécialisée dans l’outillage industriel et basée à Clefmont, en Haute-Marne. Celle-ci compte sept salariés. Hommage à Bruno Masoni, trop tôt disparu et dont le franc parler va nous manquer !

Maire du village et chef d’entreprise, Bruno Masoni s’est éteint le 26 février 2020 à l’âge de 54 ans après un rude combat contre la maladie.

Bruno Masoni a vu le jour le 12 avril 1965. Deuxième d’une fraterie de trois enfants, il était le fils de Jean-Pierre et Mauricette alias « Pépette », les bouchers de Clefmont. Tonique et enthousiaste dès le plus jeune âge, il a suivi une formation qui l’a conduit dans un lycée technique.

Son BTS en poche, il est entré en stage au sein de l’entreprise chaumontaise Landanger où il a fait ses armes de 1985 à 1995. Souvent, il évoquait ces années formatrices et faisait référence à l’emblématique Renée Landanger.
Il a ensuite été embauché par Pascal Babouot chez Alphalaser, à Colombet-les-deux-Eglises dans un premier temps, puis à Oyonnax. En 2003, il entrait chez JCC, à Sarrey.

En 2010, Bruno Masoni a créé sa propre entreprise, ABM Pro, spécialisée dans l’outillage industriel et basée à Clefmont. Celle-ci compte sept salariés.

JPEG - 31 ko
Le 12 juin 2015, sur le 4ème salon des savoirs faire industriels de Haute-Marne à Nogent : Bruno Sido, Sénateur de la Haute-Marne, à l’écoute de Bruno Masoni gérant de l’entreprise ABM Pro, qu’il a créée en 2010.

En 2014, il s’est pour la première fois engagé pour les élections municipales et a été désigné maire à l’issue du scrutin. Comme à son habitude lorsqu’il s’investissait dans quelque chose, il s’est lancé à fond.

Passionné de foot depuis sa plus tendre enfance, il a joué pour plusieurs clubs, mais Montigny est toujours resté le plus cher à son cœur. Aimant les virées à moto avec ses amis, il a longtemps pratiqué le quad, notamment avec l’association Goncourt quad nature. Habitué des compétitions faisant monter l’adrénaline, il a participé à onze reprises à l’enduro du Touquet.

Eleveur de malamutes d’Alaska, il prenait plaisir à se ressourcer avec ses chiens, qu’il entraînait à la course d’attelage.

Il y a un an et demi, Bruno Masoni a uni sa destinée à celle de Célia Rivage, sa compagne depuis 20 ans.

A tous ceux qui l’ont connu, il laissera le souvenir d’un homme travailleur, jovial et festif, aimant rendre service.
A son épouse et l’ensemble de ses proches, nous présentons nos sincères condoléances.

Journal de la Haute-Marne n° 9331 du mardi 03 mars 2020 en page 16.


Pour en savoir plus :

- Le salon des savoir-faire industriels de Haute-Marne les 12 et 13 juin 2015 à Nogent (52800)
- Landanger : l’extraordinaire retour aux sources en 2008
- Hommage à Renée Landanger, femme visionnaire, décédée le 06 juillet 2017 à Chaumont
- Monsieur Émile Drouhin, meilleur Ouvrier de France, est décédée le 24 mars 2019.
- Hommage à Bruno Masoni, un Haut-Marnais dans l’action, décédé le le 26 février 2020.