Covid-19 : Interview de Michel Bohning, Dirigeant de Lafitte Textile A Troyes, tout est à proximité : le personnel, le matériel, les locaux et le savoir-faire.

, par Sylvia MAUCORT

Business Sud Champagne a interviewé Michel Bohning, il gère l’entreprise Lafitte Textile depuis 1976. A Troyes, tout est à proximité. Ici, on a le personnel, le matériel, les locaux et le savoir-faire.


Business Sud Champagne : Qui êtes-vous ?

Michel Bohning : « Je m’appelle Michel Bohning, j’ai 77 ans et je travaille toujours. Je suis ce qu’on pourrait appeler un retraité-actif-bénévole. Je suis marié, j’ai 2 enfants et 4 petits enfants et je gère l’entreprise Lafitte Textile depuis 1976. »

Business Sud Champagne : Pouvez-vous nous présenter votre marque ?

Michel Bohning : « Lafitte est une entreprise textile spécialisée dans les articles de sport. Nous avons commencé son activité en ne proposant que du maillot de bain. Par la suite, comme nous utilisions du lycra pour les maillots de bain, on a élargi la gamme vers d’autres disciplines sportives telles que le cyclisme, l’athlétisme, la gymnastique, le basketball et bien d’autres. »

PNG - 812.4 ko
Michel Bohning, gère l’entreprise Lafitte Textile depuis 1976.

Business Sud Champagne : Qu’est-ce qui vous différencie des autres ?

Michel Bohning : « Ma spécificité c’est de proposer des produits de qualité, en petites séries. J’ai donc cherché une clientèle plutôt haut de gamme, j’ai travaillé avec des grands couturiers pour les maillots de bain par exemple. Comme je fais également des produits de sport, ma ligne de conduite s’est rapidement tournée vers la réactivité et des délais de livraison courts. De tout ce que je fais, je respecte une certaine déontologie. »

Business Sud Champagne : Quelles étapes de la chaîne de fabrication maîtrisez-vous ?

Michel Bohning : « Je peux dire que je maîtrise la quasi-totalité de la chaîne de fabrication d’un produit textile. Au sein de notre usine, on fait tout. La seule chose qu’on achète c’est la matière première, c’est-à-dire les tissus. On les choisit soit blanc parce qu’on va les imprimer, soit en couleur pour faire des assemblages. De notre côté, on maîtrise le design, l’impression, le pressage, la coupe, la confection… Vraiment toute la fabrication de A à Z. »

Business Sud Champagne : Pourquoi avez-vous choisi de produire à Troyes ?

Michel Bohning : « Tout d’abord, je suis troyen d’origine. Une partie de ma famille travaillait dans le textile ici puisqu’à l’époque, le textile était une mono-industrie à Troyes. La ville étant le berceau de la bonneterie, ça me paraissait donc évident de lancer mon entreprise dans la ville de mon enfance. Surtout, qu’il y un gros avantage à Troyes, c’est qu’on dispose de tout à proximité. Ici, on a le personnel, le matériel, les locaux et le savoir-faire. Il ne m’est vraiment pas venu à l’esprit de créer mon entreprise ailleurs. »

Business Sud Champagne : Comment voyez-vous votre entreprise à l’avenir ?

Michel Bohning : « J’espère que l’entreprise va encore perdurer pendant plusieurs années. Pour cela, on investit dans du matériel performant, on développe des collections différentes chaque année, on étudie des nouveaux modèles dans différentes disciplines et surtout ma fille assure la relève puisqu’elle travaille avec moi actuellement pour gérer la production. J’ai également mon petit fils qui est très sportif et qui suis des études aux États-Unis, qui devrait reprendre le flambeau d’ici quelques années. L’avenir de l’entreprise est donc déjà tracé et elle restera en famille. »

Business Sud Champagne : Avez-vous un conseil pour des entrepreneurs qui comme vous, voudraient se lancer dans l’aventure textile ?

Michel Bohning : « Si j’ai bien un conseil à donner, c’est de penser aux autres avant de penser à soi. C’est ce qui m’a toujours guidé personnellement dans ma vie professionnelle. Il faut voir le côté altruiste de ce métier, lorsqu’on créé une marque, c’est aussi pour donner du travail au personnel et pour faire vivre une filière qui est dans une période difficile. Il faut penser au territoire et aux personnes qui travaillent pour nous. Pour moi un entrepreneur, c’est ça."

Business Sud Champagne : Comment vivez-vous la crise sanitaire liée au COVID-19 ?

Michel Bohning : Comme vous le savez probablement, notre entreprise, comme beaucoup d’autres, a été très demandée pour la production de masques de protection. Depuis la déconfinement, nous avons pratiquement abandonné la fabrication de masques pour revenir à notre vocation : la réalisation de vos commandes d’articles de sport.

Les délais de livraison prévus, ayant été auparavant retardés d’environ 8 à 9 semaines, sont désormais réduits à 5 à 6 semaines pour les commandes de clubs et à 3 semaines pour les commandes sur notre site Internet. Notre équipe met tout en œuvre pour réduire encore ce délai.

Compte tenu du fait que notre entreprise n’a pas fermé pendant la période de confinement (suite à la fabrication de masques pour le sol national), les vacances de 4 semaines initialement prévues pour le mois d’août sont maintenues. Notre entreprise sera donc fermée du 03 au 30 août 2020.

Publié le 25 juin 2020 sur https://business-sud-champagne.com

Contact :

Lafitte Textile
5 Rue Marcel Dupont,
10000 Troyes
lafitte.commercial@gmail.com
Tél : +33 (0)3 25 49 05 05
https://lafitte-textile.com/en/about-us/


Pour en savoir plus :

- Troyes, Chaumont et Sens ont officialisé, vendredi 7 avril 2017, la constitution d’un pôle métropolitain
- Le pôle métropolitain rassemblant Troyes, Sens et Chaumont est installé le 12 juillet 2018
- Pourquoi Business Sud Champagne va voir le jour
- Aube et Haute-Marne allient leurs forces le mardi 06 novembre 2018 à Troyes
- Business Sud Champagne s’installe à Troyes le 6 novembre 2018
- Troyes intègre la « French Tech » et réunis son Board le 26 avril 2019
- La communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019
- Covid-19 : Bugis tricote une filtration à 90% le 28 avril 2020
- Covid-19 : Compositex colle trois matériaux le 28 avril 2020
- Covid-19 : Le Coq sportif mobilisé comme jamais contre le Covid-19 à Romilly-sur-Seine le 29 avril 2020
- Covid-19 : Dix fabricants recensés dans l’Aube, un en Haute-Marne le 29 avril 2020
- Covid-19 : Tismail lance Mask in France le 12 mai 2020
- Covid-19 : Les usines de masques auboises déjà en panne de commandes le 25 mai 2020
- Covid-19 : Petit Bateau fier d’avoir fait face à la tempête le 04 juin 2020
- Covid-19 : Interview de Denis Arnoult, Cogérant de la société France Teinture le 25 juin 2020
- Covid-19 : Interview Benoit Seguin, Fondateur de la marque La Chaussette de France le 25 juin 2020
- Covid-19 : Interview de Michel Bohning, Dirigeant de Lafitte Textile le 25 juin 2020