L’équipe French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019 Troyes a préféré jouer collectif avec la Haute-Marne et l’Yonne pour décrocher le label.

, par Laurent Locurcio

Le dossier a été mené au pas de charge, en six semaines seulement. « Dès le départ nous avons joué la carte collective : Troyes aurait pu y aller seule au vu des critères demandés, mais ça aurait été stupide car nous avions une vraie originalité à mettre en avant », rappelle Francis Bécard, directeur de la Technopole de Troyes.

Le réseau informel existait déjà. « Pour nous c’était tout naturel de déposer une candidature commune », ajoute Christophe Juppin, responsable innovation à la CCI Meuse Haute-Marne. Les liens avec le cluster Nogentech, la présence d’une antenne de l’UTT à Nogent et une agence de développement, Business Sud Champagne, rayonnant sur les deux départements, sont déjà bien réels. L’existence d’un pôle métropolitain regroupant pour l’heure Troyes, Sens et Chaumont, a également aidé à la constitution rapide du dossier de candidature.

Autant d’éléments qui ont permis de constituer un dossier solide et d’attester de l’existence d’un écosystème s’appuyant notamment sur la Technopole de l’Aube, le pôle Nogentech ou encore les sept pépinières de l’Yonne.

Actuellement, le communauté French Tech Troyes compte 74 start-up réparties sur trois départements de l’Aube, la Haute-Marne et l’Yonne. Les partenaires – collectivités locales, chambres consulaires, entreprises – sont déjà au nombre de 47.

JPEG - 74.4 ko
Photo laurent Loccurcio De gauche à droite :
Marc THONON (Okenite), Francis BÉCARD (Technopole de l’Aube en Champagne), Pierre SOLER-My (carbonex), Mohamed ERRAFI (Gravybag), Jacques RIGAUX (Technopole de l’Aube en Champagne), Serge GRYGOROWICZ (RB3D), Catherine RABIET (Agri-echange), Lionel MUGNIER ( MIKROLAND), Germain CHITTARO (QareIT), Christophe JUPPIN (Nogentech), Pierre KACZMAR (Technopole de l’Aube en Champagne).

Deux coprésidents

Le « board » s’est déjà mis au travail avec une première réunion qui s’est tenue à Troyes le 26 avril 2019. « La communauté French Tech Troyes, on en fera ce qu’on a envie et on en retirera ce qu’on y apportera », annonce Francis Bécard. Les deux coprésidents sont des entrepreneurs au profils différents. Pierre-Soler My, l’un des fondateurs de Carbonex, a déjà une solide expérience et apporte de l’innovation dans le secteur traditionnel du charbon de bois par la production d’électricité. Timothée Boituzet, fondateur de Woodoo, a mis au point un nouveau procédé de transformation du bois et cherche à lever des fonds pour passer au stade supérieur.

La communauté French Tech Troyes s’est aussi doté d’un logo, un cerf en déclinaison du coq gaulois. « Nous avions déjà choisi le cerf comme emblème pour Nogentech par rapport à nos forêts  », note Christophe Juppin. Parmi les premières sorties officielles de la communauté, le prochain Plug & Start en juin 2019 à Troyes figure déjà à l’agenda.

Laurent Locurcio
reproduction avec l"aimable autorisation du journaliste et du photographe

Publié par Laurent Locurcio Agence Akapella dans les petites affiches Matot Braine PAMB n° 7810 du 04 au 12 mai 2019

JPEG - 120.4 ko
L’équipe de la communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019

Pour en savoir plus :

- Entrepreneurs : contribuez à la dynamique de la Communauté French Tech Troyes du 13 décembre 2018 au 11 février 2019.!
- Vous souhaitez intégrer le "board" de la Communauté French Tech Troyes.
- Annonce des labellisations Capitales & Communautés FrenchTech le 03 avril 2019 à @FrenchTechCtral Paris
- LORnTECH devient capitale French Tech en s’associant avec l’écosystème alsacien le 03 avril 2019
- La « Communauté French Tech Troyes » voit le jour le 03 avril 2019
- La French Tech veut fédérer les acteurs de l’innovation le 03 avril 2019
- Un nouveau label French Tech pour le bassin de Chaumont-Nogent le 03 avril 2019
- Delphine Descorne-Jeanny : Une nouvelle présidente pour Nogentech le 25 avril 2019
- Troyes intègre la « French Tech » et réunis son Board le 26 avril 2019