La Haute-Marne compte deux « Henokiens », des entreprises de plus de 200 ans d’âge.

, par christophe Juppin

Le monde des affaires évolue aujourd’hui dans un environnement en mutation et en évolution constante. Il est incroyable de voir encore des entreprises familiales prospérer et survivre après des siècles à la barre, transférant la propriété de génération en génération et toujours capable de trouver un ou des membres de la même famille pour gérer l’entreprise.
L’Association des « Henokiens » regroupe ces entreprises de plus de 200 ans d’âge, dont la majorité des pares sociales est détenue par les descendants du fondateur et dont la direction effective assurée par l’un d’entre eux. En raison de leur longévité extraordinaire, les membres de l’Association « Henokiens » sont une exception dans le paysage économique. L’association compte deux entreprises membres en Haute-Marne.

Les critères pour appartenir à l’Association des « Henokiens » sont
- la longévité de la firme : 200 ans d’âge au moins et
- sa pérennité  : majorité détenue par les descendants du fondateur, direction effective assurée par l’un d’entre eux et bonne santé financière.
Le tout sur fond de modernité.

Les objectifs de l’association, créée en 1981, sont le développement de ses membres à travers le monde autour d’une philosophie commune : la valeur du concept de l’entreprise familiale, alternative aux multinationales.

L’association internationale « Henokiens » regroupe actuellement 48 familles membres et sociétés membres en Europe et au Japon : 12 italiens, 14 français, 9 japonais, 3 suisses, 4 allemands, 2 hollandais, 2 belges, 1 anglais et 1 autrichien. Des chefs d’entreprise, des managers de choc, des dirigeants pas comme les autres.

Ces sociétés sont des entreprises de plus de 200 ans d’âge et dont la majorité des pares sociales est détenue par les descendants du fondateur et dont la direction effective est assurée par l’un d’entre eux.

JPEG - 26.4 ko
Emmanuel VIELLARD, Directeur Général de LISI, Président de LISI AEROSPACE, Président de LISI AUTOMOTIVE Président de LISI MEDICAL et Charles BELLIGNE le 15 juin 2018 à Nogent en Haute-Marne. photo CJ.

En tant qu’association d’entreprises fondées sur le long terme, les membres Hénokiens partagent une volonté commune de promouvoir leur philosophie auprès des jeunes générations. Ce mode de pensée est basé sur le respect d’un ensemble de valeurs et sur une vision à long terme appliquée à la gestion de leurs entreprises.

Dans le monde des affaires d’aujourd’hui en évolution constante, les entreprises se doivent d’être compétitives, ouvertes aux changements, capables d’exploiter les opportunités offertes par la mondialisation, trouver des financements quand la crise frappe et s’adapter encore plus vite qu’avant aux challenges qui se présentent.

Dans un tel contexte, il n’est guère étonnant que les changements dans la propriété vont en s’accélérant, les entrepreneurs cédant leur entreprise plus rapidement, la deuxième et troisième génération étant soumises à une pression croissante.
Dans un tel environnement en mutation, il est tout simplement incroyable de voir des entreprises familiales prospérer et survivre après des siècles à la barre, transférant la propriété de génération en génération, formant de nouveaux talents issus de la dixième génération et au-delà, capable de gérer l’entreprise.

Grâce à l’interaction avec les jeunes leaders de demain, les Hénokiens cherchent à faire comprendre pourquoi et comment les entreprises familiales fondées sur le long terme peuvent peut-être répondre, davantage que les autres formes d’entreprises, aux défis de la mondialisation, de la longévité, des respects des valeurs humaines, de la transmission de savoir-faire, de l’innovation, de la gouvernance… autant d’éléments engageant une entreprise, pas uniquement à travers ses produits et services, mais également pour son comportement envers les gens et l’image qu’elle donne dans le monde dans lequel nous vivons.

Aussi, si sur une période d’un siècle les familles hénokiennes ont survécu à deux guerres mondiales, à des tremblements de terre et autres catastrophes naturelles, que penser de leur moyenne d’âge qui dépasse les trois siècles ?

Ces entreprises ont réussi à relever à maintes reprises les défis de la succession tout en restant en activités malgré les périodes de turbulences financières. Quelles sont donc les contraintes auxquelles ces entreprises sont confrontées tant sur le plan du développement de leur famille que sur celles rencontrées sur les marchés et sur les secteurs dans lesquels elles sont en compétition ? Comment ces entreprises fondées sur le long terme font-elles face aux « obstacles » qu’elles rencontrent tout au long de leur incroyable parcours ?

http://www.henokiens.com/content.php?id=5&lg=en

La Haute-Marne compte deux entreprises de plus de 200 ans d’âge et dont la direction est assurée par les descendants du fondateur

Beligné

H. Beligné & Fils
Boîte Postale 8
52201 LANGRES Cedex - France

Tél : +(33) 03 25 87 04 45

JPEG - 33.6 ko
Emmanuel VIELLARD, Directeur Général de LISI, Président de LISI AEROSPACE, Président de LISI AUTOMOTIVE Président de LISI MEDICAL et Charles BELLIGNE le 15 juin 2018 à Nogent en Haute-Marne. photo CJ.

E-mail : info@beligne.fr
Internet : www.beligne.fr

====================

Beligné aujourd’hui :

A l’origine fabricants de couteaux de poche et de table, d’instruments de chirurgie et de ciseaux, les dirigeants se sont tournés progressivement vers une activité de négoce, de représentation et de distribution d’articles de coutellerie et accessoires.

L’entreprise assure aujourd’hui la représentation et la distribution de nombreuses marques de coutellerie en France parmi lesquelles Victorinox, célèbre fabricant du véritable couteau Suisse, depuis 1914.

Ces dernières années la société à beaucoup investi dans de nouveaux locaux et des machines robotisées assurant l’automatisation d’une partie du processus de préparation des commandes et permettant le traitement de volumes plus importants. Les livraisons aux clients s’effectuent en 24 à 48 heures.
Par ailleurs l’entreprise s’est digitalisée avec l’ouverture d’un portail B2B de commande en ligne qui permet de traiter à présent entre 20 et 30% des commandes.

Aujourd’hui H. Beligné & Fils, dirigée par Jérôme Beligné, représentant la 14ème génération à la tête de la société familiale, emploie 40 personnes.
L’entreprise reste particulièrement attachée aux valeurs de sincérité, confiance, respect et modestie transmises de génération en génération depuis 1610 et toujours fidèle à sa devise « S’adapter ou disparaitre » avant toute prise de décision importante.

1610

Fondation de l’entreprise de coutellerie par Guillaume Beligné auquel succède son fils, François (1625-1697) qui est reçu « Maître Coutelier » à Langres en novembre 1654, un titre qu’il transmettra de père en fils. Il prend pour devise « Virtus et labor patrum fasti » (La vertu et le labeur des ancêtres portent bonheur).
1670

Didier Beligné (1657-1701), fils de François, prend sa succession, suivi de Pierre Claude Beligné (1685-1726), puis de Nicolas-Claude Beligné (1709-1781) et de Pierre Beligné (1731-1811). Ces 2 derniers furent les couteliers du Roi Louis XV. En 1768, la ville de Langres comptait 60 couteliers ce qui en faisait l’un des principaux centres de l’économie coutelière en France. A cette époque, la société a des clients dans toute la France et même en Suisse, en Allemagne, en Espagne et en Amérique. Elle vend aussi bien de la coutellerie de luxe que de la coutellerie usuelle.

Le fils de Pierre Beligné, Hyacinthe Beligné (1758-1808), devint coutelier du Roi Louis XVI. Réputé pour la qualité de ses lames, il fut très vite sollicité par les Républicains.

1813

Pierre-Nicolas Beligné (1787-1868), fils de Hyacinthe prend la tête de la maison qui étend son réseau commercial en France et à l’international avec des réseaux de collaborateurs et commissionnaires un peu partout à l’étranger.
1839

Pierre-Nicolas Beligné laisse la direction de la société à son fils Charles-Bertrand (1822-1895). En 1846 il obtient l’autorisation de vendre des instruments de chirurgie et des couteaux en Suisse Allemande.
1883

Henri-Hyacinthe Beligné (1860-1929) succède à son père Charles-Bertrand. Sous sa direction, la maison Beligné va prendre un nouvel essor. Il comprend très vite qu’il ne fallait vendre que des produits de qualité portant une marque, signe de garantie. Pour ce faire, il dépose en France et aux Etats-Unis ses marques HB et HB520 toujours déposées aujourd’hui. En 1893 il participe à l’Exposition universelle « World Columbian Exposition » qui se déroule à Chicago et en 1900 à l’Exposition universelle de Paris.
Pendant la 1ère Guerre Mondiale, il développe un fort courant d’affaires avec la maison suisse Victoria fondée par Karl Elsener, actuellement Victorinox, fabricant du célèbre couteau suisse.

1914

La maison Beligné obtient l’exclusivité de la distribution des couteaux de la société Elsener Frères pour la France. Cet accord, toujours d’actualité plus de 100 ans après, amorce le virage de l’entreprise qui va arrêter progressivement la fabrication de couteaux au cours de la seconde moitié du XXème siècle pour se tourner uniquement vers la distribution et la représentation d’articles de coutellerie.

1929

Au décès d’Henri-Hyacinthe, ses trois fils Charles, Alfred et Jean prirent sa succession.

1940
En 1940, la ville de Langres fut occupée par les Allemands et Charles devint le maire de la ville. Il profita de cette situation pour aider la Résistance en organisant une filière d’évasion des prisonniers de guerre par l’hôpital de la ville. Il restera maire jusqu’en 1959. Une rue de la ville de Langres porte son nom aujourd’hui.

1941

Le fils de Charles Beligné, Henri Béligné (1920-1993), entre dans l’entreprise au côté de son père et de ses oncles. Il y est rejoint par ses deux fils Charles (en 1975) et Jacques (en 1978).

Aujourd’hui

Jérôme Beligné (fils de Jacques) est à présent aux commandes de l’entreprise qui regroupe dans son catalogue 5000 références.

http://www.henokiens.com/content.php?id=51&id_membre=57&lg=fr

================================

Beligné today :

At first, the company was pocket and table knives manufacturer and has turned gradually to a trading and distribution business.

Nowadays, H. Beligné & Fils distributes many cutlery brands in France, including Victorinox, manufacturer of the original Swiss Army Knife, that the company represents since 1914.

Recently, the company heavily invested in a new warehouse and in robotic equipment allowing to automate part of the order-picking process. Therefore, the company can process larger volumes with greater efficiency and responsiveness and deliver its customers in 24 to 48 hours.

In addition, the company has opened an online B2B order portal allowing to process between 20 and 30% of the orders.

Jérôme Beligné, 14th generation representative, is now leading the company which employs 40 people.
The company remains faithful to the values of sincerity, trust, respect and modesty transmitted from generation to generation since 1610 and to its motto of past and present generations : « Adapt or disappear ».

1610

Founding of the company by Guillaume Beligné, who is succeeded by his son, François (1625-1697). François becomes "Master Cutler” in Langres in November 1654. He adopts the motto "Virtus et labor patrum fasti" (Virtue and labor from our ancestors bring good luck).
1670

Didier Beligné (1657-1701) succeeds his father François, followed by Pierre Claude Beligné (1685-1726), then Nicolas-Claude Beligné (1709-1781) and Pierre Beligné (1731-1811). In 1768, Langres is one of the most important cutlery places in France with 60 cutlers. At that time, the company has customers throughout France and even Switzerland, Germany, Spain and America. It sells both luxury cutlery and everyday cutlery.

Pierre Beligné’s son, Hyacinthe Beligné (1758-1808) is appointed cutler of his Royal Highness King Louis XVI. Renowned for the quality of his blades, he is quickly solicited by the Republicans after the French Revolution.

1813

Pierre-Nicolas Beligné (1787-1868), Hyacinthe’s son, heads the company which expands its commercial network with partners and retailers in France and abroad.
1839

Pierre-Nicolas Beligné left the management of the company to his son Charles-Bertrand (1822-1895). In 1846, he obtained permission to sell surgical instruments and knives in German-speaking Switzerland.
1883

Henri-Hyacinthe Beligné (1860-1929) succeeds his father Charles-Bertrand. Under his management, the company takes a new start. He quickly realizes that it was essential to sell only quality products bearing a trademark, synonym of guarantee. To do so, he registers in France and in the United States his brands HB and HB520 still deposited today. He participates in 1893 in the World Exhibition "World Columbian Exhibition" in Chicago and in 1900 in the Paris World Exposition.
During World War I, he develops a strong business flow with the Swiss company Victoria founded by Karl Elsener, currently Victorinox, manufacturer of the famous Swiss Army Knife.
1914

The company becomes Elsener exclusive distributor in France. This agreement, still up to date more than 100 years later, initiates a turning point for the company which will gradually stop cutlery manufacturing during the second half of the XXth century to turn exclusively to knives and cutlery brands representation and distribution.

1929

Henri-Hyacinthe passes away. His three sons, Charles, Alfred and Jean take over at the head of the company. In 1940, Langres is occupied by the Germans and Charles becomes the City Mayor. He takes advantage of this situation to help the Resistance movement by organizing an escape route for prisoners of war. He remains the City Mayor until 1959. Nowadays, a street in the town bears his name.
1941

Charles Beligné’s son, Henri Beligné (1920-1993), starts working in the company alongside his father and uncles. He is joined by his two sons Charles (in 1975) and Jacques (in 1978).
Today

Jérôme Beligné (Jacques’s son) is now leading the company, which sells around 5000 different product references presented in its catalog.

=================================

JPEG - 30.3 ko
Charles BELLIGNE, cheistophe JUPPIN et Emmanuel VIELLARD, Directeur Général de LISI, Président de LISI AEROSPACE, Président de LISI AUTOMOTIVE Président de LISI MEDICAL le 15 juin 2018 à Nogent en Haute-Marne. photo Philippe Savouret.

Viellard Migeon & Cie

Lisi aerospace - Forges de Bologne
39 Rue des Forges,
52310 Bologne

VIELLARD MIGEON & CIE
6 Route des Forges
90120 Forges de Morvillars - France

Tél : +33 (0)3 84 27 82 61

Groupe VMC : www.viellardmigeon.com
LISI : www.lisi-group.com

Viellard Migeon & Cie aujourd’hui :

En dehors d’un important patrimoine forestier et immobilier destiné à la location principalement dans ses villages d’origine, la Société Viellard Migeon et Compagnie couvre à travers ses différentes activités industrielles filialisées une large gamme de produits très diversifiée qui s’étend de la vis réfractaire et du rivet en titane pour moteur d’avion ou d’automobiles aux prothèses médicales et des hameçons et leurres de pêche aux électrodes et consommables de soudure et de brasure…

LA SOCIÉTÉ HOLDING VMC

LISI : Link Solutions for Industry – L’assemblage

Le Groupe LISI, coté à la Bourse de Paris, est un des leaders mondiaux des fixations vissées et clippées et des composants mécaniques de sécurité destinés aux secteurs Aéronautique, Automobile et Médical avec un chiffre d’affaires en 2013 de 1 149 M€ et un effectif de plus de 9 000 personnes.

RAPALA-VMC – La pêche sportive

La filiale pêche de Viellard Migeon et Compagnie a rejoint en 2000 la société RAPALA, cotée à la Bourse de Helsinki, pour former le groupe RAPALA-VMC. Ce groupe est aujourd’hui le premier fabricant mondial de leurres et d’hameçons triples et le premier distributeur mondial d’articles consommables pour la pêche sportive. Avec un chiffre d’affaires en 2013 de 287 M€, il emploie 2 500 personnes dans 39 pays.

FSH Welding Group - La soudure

FSH Welding Group est un acteur significatif sur le marché du soudage et brasage.
Sa gamme de consommables innovants, la qualité de ses produits et services et sa présence internationale permet à FSH Welding Group d’être reconnu comme LE groupe industriel familial français de référence dans le domaine de la fabrication de produits d’apport de haute qualité pour l’assemblage, la réparation et le rechargement dans tous les milieux industriels.

1621

Le premier maître de forge de la famille VIELLARD, fut Nicolas, Directeur de la Fonderie de Puix aux mines de Giromagny en 1621.
1796

(3 brumaire an V) Jean-Baptiste MIGEON et Jean-Baptiste DOMINE s’associent pour exploiter les forges de Morvillars.
1807

Les forges de Morvillars produisent et tréfilent de l’acier pour les usines JAPY.
1812

Jean-Baptiste MIGEON épouse Victoire DOMINE, la fille de son associé.
1828

Réorientation stratégique : Jean-Baptiste MIGEON construit un premier atelier de fabrication de vis à bois à Morvillars.
1835

Juvénal VIELLARD, ancien maître des forges de Belfort et de Châtenois et descendant direct de Nicolas VIELLARD, épouse Laure MIGEON, fille de Jean-Baptiste MIGEON.
1856

L’ancienne forge successivement appelée DOMINE-MIGEON puis MIGEON-VIELLARD devient la société en commandite VIELLARD-MIGEON ET COMPAGNIE.
Elle s’équipe pour produire elle-même chaînes, boulons, vis à bois et autres fournitures de quincaillerie.
1879

« Rester Unis » - Signature du premier pacte de famille par Laure et Juvénal VIELLARD.
1896

Célébration du premier centenaire.
1910

Création de l’usine de fabrication d’hameçons à Grandvillars.
Cette époque voit le développement d’une politique sociale très en avance sur son temps : logements d’ouvriers, coopératives, mutuelles, etc., concrétisent une manière d’agir dans la ligne des fondateurs.
1930

Construction d’un barrage hydroélectrique à Saint-Hippolyte.
1956

Création de l’usine d’électrodes de soudure à Saint-Hippolyte.

1968

Création de la société Générale de Forgeage et Décolletage – GFD – qui deviendra GFI.
1996

Viellard Migeon et Compagnie célèbre son 200e anniversaire et devient membre de l’Association Les Hénokiens.
2000

Fusion de VMC PECHE et de RAPALA. Création de la société RAPALA-VMC Oyj, cotée à la bourse d’Helsinki.

2002

GFI Industries, société cotée à la bourse de Paris, devient Lisi.

http://www.henokiens.com/content.php?id=5&lg=en