Le Projet Forge 2022 du groupe Lisi. Une véritable usine du futur à Chaumont en Haute-Marne.

, par christophe Juppin

Pascal VILLEMIN, Directeur Projet Forge 2022, nous présente le Projet Forge 2022 en Haute-Marne. C’est le projet de transfert des activités des Forges de Bologne à Chaumont, sur la zone pleine est. Ce sera le plus gros projet industriel pour le groupe Lisi depuis sa création.


JPEG - 45.9 ko
Pascal VILLEMIN, Directeur Projet Forge 2022, nous présente le Projet Forge 2022 du groupe Lisi en Haute-Marne.

Forge 2022, c’est quoi ?

Le Projet Forge 2022, c’est le projet de transfert des activités des Forges de Bologne, ici, sur la zone pleine est. Ce sera le plus gros projet industriel pour le groupe Lisi depuis sa création en 1777. Ce projet va se décomposer en deux tranches : la première tranche, la surface bâtie sera de 24.000 m², pour un coût de 34.2 millions d’euros ; la deuxième tranche arrivera par la suite pour arriver à un total de 40.000 m². Donc c’est une surface de quatre hectares qui est énorme pour un site de production.

JPEG - 38.4 ko
Il s’agit du plus gros projet industriel du groupe Lisi depuis sa création.

Pourquoi ce transfert ?

Le transfert est réalisé parce qu’actuellement nous sommes à Bologne sur un site qui est en pente, qui est en zone inondable. Les bâtiments sont très vétustes, très difficiles à entretenir. De plus, pas de possibilité d’extension. Le flux de production est très, très mauvais. On a environ 10 km pour le circuit d’une pièce entre le début et sa livraison.

Où en êtes-vous actuellement ?

En 2019 en fait, le département, la région grand-est, l’agglomération de Chaumont et le GIP se sont réunis au sein de la SEM pour porter juridiquement et financièrement le projet du bâtiment. Après l’appel d’offres, GSE constructeur a été choisi, et le contrat de promotion immobilière a été signé entre la SEM et GSE le constructeur. Nous avons profité de toute l’année 2020 pour concevoir le bâtiment, pour obtenir le permis de construire, et pour travailler sur le dossier d’autorisation d’exploitation dans le cadre des installations classées pour la protection de l’environnement. En janvier de cette année, nous avons eu notre autorisation d’exploiter, signée par le préfet, et le premier février 2021, les travaux ont débuté comme on le voit derrière moi.

JPEG - 45.1 ko
Prochaines étapes : en 2021 la construction du bâtiment.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Les prochaines étapes, cette année, 2021, ça va être vraiment la construction du bâtiment, et on en profite avec les équipes de Chaumont pour vraiment mettre en place, pour vraiment définir, les équipements qu’on va mettre à l’intérieur de l’usine pour les définir vraiment très précisément, pour qu’au moment du déménagement il n’y ait pas de surprise et qu’on puisse démarrer le plus rapidement possible. Dans le même temps, on a commandé tout le matériel neuf qui va être mis sur cette nouvelle usine, principalement la chimie, le traitement de surface et la station d’épuration évidemment, qui est associée, qui sera mis en place à peu près en avril 2022.

JPEG - 45.3 ko
Nous avons commandé tout le matériel neuf qui va être mis sur cette nouvelle usine, principalement le traitement de surface et la station d’épuration associée, qui sera mis en place à peu près en avril 2022.

Nous retrouverons la même chose qu’à Bologne ?

C’est les équipements de Bologne qui vont être transférés ici, par contre tout le reste va être nouveau. En fait, les conditions de travail vont être énormément améliorées, on aura de la climatisation, ventilation, chauffage dernière génération, des éclairages LED, on aura vraiment une usine moderne, où les conditions de travail seront vraiment au top.

De plus, on a profité de ce nouveau chantier avec des équipes de GSE, pour définir l’usine en 3D, et de pouvoir anticiper tous les problèmes qu’on aura au moment du déménagement, donc on travaille en réalité virtuelle, c’est à dire en 3D, et ça nous permet de nous promener déjà dans l’usine de manière virtuelle et d’implanter les équipements. On veut que ce soit une usine un peu vitrine pour le groupe Lisi, donc on met en place tous les outils 4.0 qui vont nous permettre de monter en compétence aussi bien au niveau des salariés qu’au niveau de l’usine.

JPEG - 39.8 ko
Nous avons profité de ce nouveau chantier avec des équipes de GSE, pour définir l’usine en 3D, pour anticiper tous les problèmes au moment du déménagement.

Publié par Pascal VILLEMIN le 03 mars 2021 sur https://www.youtube.com

Publié par Pascal VILLEMIN F2022 le 6 Mai 2021 sur https://www.youtube.com


Pour en savoir plus :

- Emmanuel Viellard Directeur général de Lisi en mai 2017 : « Il n’y a pas de fatalité : on peut être compétitif en France »
- Le grand patron de Lisi évoque Chaumont le 23 février 2018
- La conférence d’Emmanuel Viellard au salon des savoir-faire en Haute Marne le 15 juin 2018 à Nogent
- « Une logique paysanne sur un ADN provincial »
- La stratégie du groupe LISI
- Lisi : ça bouge à Plein Est en février 2019
- Haute-Marne, Silicon Valley, Haute-Garonne... qui fait quoi et où chez Airbus ? le 17 juin 2019 dans LeParisien.
- Journee Technologique n°22 : « Les Innovations dans le secteur AERONAUTIQUE » le jeudi 03 octobre 2019 à Nogent
- Les Forges de Bologne (Groupe LISI) peaufinent leur déménagement sur Chaumont
- Lisi à Plein Est : un acte fort signé le 02 décembre 2019 à Chaumont
- Forges 2022 : la future usine est signée le 02 décembre 2019 à Chaumont
- Jean Rottner, président de la région Grand Est, à Bologne pour accompagner le déménagement des Forges, le 13 octobre 2020.
- Le Projet Forge 2022 du groupe Lisi le 03 mars 2021.