Le volant d’inertie de Levisys au tableau vert le 15 septembre 2016 L’énergie est stockée dans le volant d’inertie sous forme d’énergie cinétique.

, par Bruno Dumortier

La promesse de Levisys, qui a inauguré jeudi 15 septembre 2016 sa toute nouvelle usine à Rosières-près-Troyes, tient en un chiffre : 97 %. Ses volants d’inertie, notamment grâce à une lévitation magnétique, offre un rendement de 97 %, là où les autres volants de force plafonnent autour de 80 %. Et c’est une véritable révolution !


Comme l’explique Jean-Pierre Hauet, les énergies renouvelables (notamment l’éolien et le photovoltaïque) ont un immense défaut : leur production est aléatoire, imprévisible et… l’énergie électrique ne se stocke pas ou, plutôt, se stocke mal. Avec un rendement de 97 %, Levisys apporte une réponse à cette immense difficulté. Ses volants d’inertie consomment l’énergie quand il y en a trop dans le réseau. Quand il n’y en a plus assez, il la restitue. La perte est réduite à 3 %.

Un tour de force qui a nécessité plusieurs années de réflexion, d’études et de mises au point. Les deux physiciens Pierre Fessler, aujourd’hui président de Levisys, et Michel Saint-Mleux ont eu l’intuition très tôt de la possibilité d’améliorer le rendement des volants d’inertie. Leur force a été de convaincre au fil des années des hommes comme Philippe Adnot, sénateur et président du conseil départemental de l’Aube, pour obtenir un soutien des collectivités publiques, Pascal de Guglielmo, fondateur d’Ariès packaging, pour s’attacher une expertise industrielle, l’UTT pour la recherche et des grands groupes comme Airbus (qui a réalisé l’axe du volant) ou Engie-Ineo qui va tester les dix premiers volants d’inertie produit par Levisys.

Démonstrateur à Toulouse

Ce projet, baptisé « Flyprod », pourrait apporter une brique essentielle au développement des énergies renouvelables. Le volant d’inertie ne réglera pas tout – sa puissance est limitée à 10 kW pour l’instant, bientôt 40 kW – mais son apport dans la problématique du stockage des énergies pourrait quand même être déterminante. Avec dix volants, Engie Ineo espère ainsi rendre autonome sa zone d’activités de Toulouse.

Ce projet, baptisé Smart ZAE, sera inauguré dans les semaines qui viennent. Engie-Ineo tient à en faire une des vitrines de son savoir-faire.

Bruno DUMORTIER

Publié par Bruno DUMORTIER le lundi 19 septembre 2016 dans l’Est Eclair

Publié par André JOFFRE le 17 septembre 2016 sur Inauguration de FLYPROD, 1ère usine française de production de volants d’inertie

JPEG - 32.9 ko
Pierre Fessler, président et cofondateur de Levisys et Pascal de Guglielmo, fondateur d’Ariès packaging.

Pour en savoir plus :

- L’avenir de l’électricité s’écrit chez Levisys à Troyes le 26 février 2014
- Le volant d’inertie de Levisys au tableau vert le 15 septembre 2016
- Les volants d’inertie sortent de l’usine Levisys dans l’Aube le 15 septembre 2016.
- Levisys innove dans le stockage de l’électricité sans batterie le 18 septembre 2016
- La communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019
- La communauté French Tech Troyes a réunis son Board le 28 novembre 2019 à Troyes
- Covid-19 : 150 postes à pourvoir pour fabriquer des masques dans les locaux de Levisys à partir du 12 mai 2020