CIGEO, les GIP jusqu’en 2025 Cigéo : un comité de haut niveau à distance le 16 mars 2021

, par Celine CLEMENT

La ministre de la transition écologique et solidaire, Barbara Pompili, a piloté à distance un comité de haut niveau mardi 16 mars 2021. Elle a annoncé le maintien des deux GIP, en Haute-Marne et en Meuse, et le montant de leur « dotation » jusqu’en 2025.


Normalement, ce comité de haut niveau (CHN) se réunit deux fois par an. Il a eu lieu mardi 16 mars 2021 en visioconférence, un an et demi après la venue à Bure d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire. C’est elle qui avait hérité du dossier Cigéo. Mardi, c’est la ministre en personne, Barbara Pompili, qui a présidé ce comité de haut niveau qui permet de faire le point sur le projet Cigéo mais aussi et surtout sur les dispositifs d’accompagnement des territoires. De nombreux élus siègent au sein de ce CHN : les Parlementaires de Meuse et de Haute-Marne, les présidents des deux Départements, ceux des EPCI ou des communes concernés. Nicolas Lacroix, président du Conseil départemental de Haute-Marne, a participé aux échanges. « La ministre devait présider le CHN durant deux heures. Elle est partie au bout d’une heure. Comme d’autres élus, je lui ai dit que nous souhaitions pour le comité de haut niveau de l’automne qu’elle vienne en Meuse-Haute-Marne. Nous voyons bien que le projet s’accélère avec la Demande d’utilité publique . Sur le terrain, les élus ont besoin d’être rassurés et de sentir le soutien de l’Etat  », rapportait mercredi Nicolas Lacroix.

Comme il l’avait déjà dit en séance du conseil départemental, les exigences des territoires seront fortes quand il sera question de trancher le sujet de la fiscalité liée au stockage. Nicolas Lacroix ne veut pas du 60 /40 (60 % pour la Meuse et 40 % pour la Haute-Marne) tel que ça avait été discuté il y a plusieurs années. « Le maire de Saint-Dizier, Quentin Brière a dit la même chose  », souligne Nicolas Lacroix.

La ministre, Barbara Pompili, a annoncé le maintien des deux GIP et de leurs dotations (30 millions d’euros par an pour chaque GIP) jusqu’en 2025. « Nous ne voulons pas de glissement entre la taxe d’accompagnement et la future fiscalité. Nous attendons beaucoup plus  », rappelle le président du Conseil départemental. Sur le contrat de développement du territoire, là aussi, Nicolas Lacroix interpelle l’Etat. « En décembre 2020, nous déposions notre dossier pour le futur giratoire de Roches-sur-Marne et depuis, nous n’avons aucune réponse des services de l’Etat au niveau régional. Il faut que les projets avancent. C’est aussi le cas pour le PN 22 à Saint-Dizier  », souligne Nicolas Lacroix. C’est là aussi un projet inscrit dans le fameux contrat de développement du territoire.

Selon nos confrères de l’Est Républicain, Barbara Pompilli n’a pas fait de nouvelles annonces, « confirmant néanmoins que Cigéo irait à son terme même si la recherche se poursuivait sur d’éventuelles alternatives au stockage en profondeur. »

C. C.

JPEG - 45.5 ko
Le comité de haut niveau (CHN) permet de faire le point sur le projet Cigéo, mais aussi et surtout sur les dispositifs d’accompagnement des territoires. (Photo d’archives)

Publié par Celine Clement le vendredi 19 mars 2021 dans Le journal de la Haute-Marne n°9706 en page 4. http://www.jhm.fr

GIF - 168.5 ko
"Cigéo : les élus meusiens face à la ministre" le mercredi 17 mars 2021

JPEG - 58.4 ko
Andra @Andra_France · 17 mars 2021
La création de #Cigéo ne sera autorisée par @ASN que si la sureté long terme de l’installation est assurée, y compris en ce qui concerne l’aléas #sismique.
https://www.andra.fr/face-aux-seismes-chaque-centre-ses-strategies#section-8241
JPEG - 38.1 ko
Voix du Nucleaire @voixdunucleaire · 23 mars 2021
Retour sur l’enquête #Odoxa publiée le 11 mars 2021 indiquant que 59% des Français sont désormais favorables au nucléaire, alors qu’une majorité y était hostile il y a 3 ans :
http://odoxa.fr/sondage/retour-de-flamme-francais-faveur-nucleaire/
Deux points positifs à noter
JPEG - 52.2 ko
Les Echos @LesEchos · 24 mars 2021
Nucléaire : à Bure le projet de stockage des déchets nucléaires avance à petits pas
Le projet de stockage souterrain des déchets nucléaires Cigéo, à Bure, dans la Meuse, vient de recevoir un avis favorable du Secrétariat général pour l’investissement. Bien d’autres étapes restent toutefois à franchir pour ce programme contesté de longue date qui, à la faveur de la reconnaissance de son « utilité publique », espère enfin entrer dans le concret des travaux préparatoires.
https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/nucleaire-comment-la-filiere-tente-davancer-sur-le-projet-denfouissement-des-dechets-a-bure-1301171#xtor=RSS-153
JPEG - 49.2 ko
François Bayrou @bayrou · 24 mars 2021
Pour décarboner l’économie française, l’électricité doit prendre le relais des énergies fossiles. Mais est-il possible d’obtenir une production suffisante d’énergie électrique tout en supprimant le nucléaire ? La réponse est non. @Le_Figaro
Le plaidoyer de François Bayrou en faveur du nucléaire
La France ne peut pas se passer de l’atome, alerte le haut-commissaire au Plan dans une nouvelle note.
https://www.lefigaro.fr/societes/le-plaidoyer-de-francois-bayrou-en-faveur-du-nucleaire-20210323

Pour en savoir plus :

- GIP Haute-Marne : Un accompagnement important en mai 2010
- Bure - Saudron - Aucun bémol pour Syndièse en juillet 2011
- Lecornu : « Moins mauvaise solution » à Bure-Saudron le 29 janvier 2018
- A Bure, l’Andra perfectionne son projet de stockage des déchets nucléaires dans son laboratoire grandeur nature le 04 avril 2018
- Le GIP Haute-Marne veut réhabiliter les friches industrielle le 8 mars 2018 à Chaumont
- Le Comité de haut niveau de Cigéo : des décisions pour poursuivre l’insertion territoriale du projet le 6 mars 2019
- GIP Haute-Marne : où est passé tout l’argent ? le 21 mars 2019
- « On n’a pas trouvé mieux que le nucléaire pour produire de l’électricité sans trop polluer » le 17 juin 2019
- 2020, Année décisive à Bure pour Cigéo le 04 janvier 2020
- Les dotations du GIP acquises jusqu’en 2022 le 14 janvier 2020
- Nicolas Lacroix : « le GIP est le partenaire privilégié du Département de Haute-Marne » le 23 octobre 2020
- CIGEO, les GIP jusqu’en 2025 le 16 mars 2021