Magna va bénéficier du plan de Relance

, par Philippe LAGLER

L’équipementier automobile a obtenu l’aide du plan de Relance de la filière automobile à hauteur de 474 000 € sur un investissement de 600 000 €. Un budget qui sera consacré à la modernisation de l’unité de production et lui permettra de s’adapter à la crise sanitaire. Le site haut-marnais de Humes-Jorquenay, près de Langres, filiale du canadien Magna, produit des vitrages pour l’automobile.


L’équipementier automobile installé au pied des rem-parts, sur la commune de Hûmes, a un programme d’investissements régulier. Dernièrement, ce sont 1,2 million d’euros qui ont été investis dans la robotisation d’un poste consacré à un modèle du groupe Volkswagen.
Cette fois, Magna a fait appel au plan de Relance de la filière automobile. Il lui a été attribué 474 000 € sur un projet d’investissement global de 600 000 €.

« C’est vraiment une aide intéressante qui va nous permettre d’accélérer notre modernisation technologique  », commente Pascal Gervasoni, directeur général de Magna à Hûmes.
« C’est au-delà de nos espérances car les subventions que nous allons toucher représentent 80 % de nos investissements de 2021 », soulignet-il. C’est une première pour l’équipementier automobile canadien qui n’a jamais fait appel jusque là à des aides publiques.

« Nous allons passer à l’industrie 4.0 à grands pas  » Pascal Gervasoni, directeur général de Magna, site de Hûmes

Il s’agit dans un premier temps de répondre à un nouveau marché avec Mercedes qui va prochainement lancer deux nouveaux modèles pour lesquels Magna va produire quatre vitres latérales encapsulées par véhicule, le cœur de métier de l’équipementier automobile. Et pour répondre à ce marché une nouvelle presse a été acquise. Celle-ci est d’ailleurs en rodage.

Une grande partie du reste de l’investissement, qui a été décidé bien avant la crise sanitaire, arrive à point nommé.
L’entreprise a pour objectif d’accentuer la dématérialisation et la réalité virtuelle en concevant les lignes de production en 3D « ceci nous permettra , grâce à des lunettes connectées , de nous projeter dans l’environnement de l’usine, sur des nouvelles lignes de fabrication alors que rien n’existe encore », indique le directeur général.
Une autre part de l’investissement sera consacrée à l’ergonomie des postes de travail et au développement durable, axes majeures pour le site.

Magna a pour clients principaux Volvo, Mercedes et BMW. L’activité est soutenue avec ces constructeurs, avec une production journalière d’environ 10 000 pièces. En continuant ses programmes d’investissement, Magna vise un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros dans les prochaines années. Il est d’environ 40 millions d’euros actuellement.

Ph. L.
p.lagler@jhm.fr


Publié par Philippe Lagler le jeudi 18 mars 2021 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9705 en page 14 . http://www.jhm.fr

PDF - 280.1 ko
Publié par Philippe Lagler le jeudi 18 mars 2021 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9705 en page 01 . http://www.jhm.fr
PDF - 394.7 ko
Publié par Philippe Lagler le jeudi 18 mars 2021 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9705 en page 14 . http://www.jhm.fr

Pour en savoir plus :

- CCI : le bilan de Jean-Bernard Hergott le 12 janvier 2021
- Magna va bénéficier du plan de Relance le 18 mars 2021