« DigiTeRRI » : Pour une digitalisation responsable, inclusive et sociétale du Grand Est, nouveau levier de performance socio-économique. DigiTeRRI (RRI = Responsible Research Innovation)

, par christophe Juppin

L’accélération de la transformation digitale des entreprises et des territoires est un vrai enjeu sociétal et devient incontournable dans la compétitivité des entreprises et de l’attractivité territoriale.


Mais comment concilier ces enjeux avec le respect des valeurs et des intérêts des citoyens ?

Entreprises, collectivités, associations, société civile, universités, écoles, laboratoires, centres de recherche… nous sommes tous concernés par cette transition.

JPEG - 41.7 ko
Les bénéfices de la digitalisation

Le projet européen DigiTeRRI (RRI = Responsible Research Innovation) souhaite soutenir la transformation numérique des acteurs socio-économiques sous l’angle de la responsabilité sociétalepar la démarche RRI, qui émane de la Commission Européenne, basée sur 5 concepts clés :
- l’égalité des genres,
- l’éducation scientifique,
- le libre accès aux données et à la connaissance,
- l’engagement public et
- l’éthique.

JPEG - 26.3 ko
Les transitions sont toutes liées.

L’ambition du projet est d’intégrer la RRI dans les pratiques et les stratégies de l’écosystème de la recherche et de l’innovation qui impacte tous les acteurs : entrepreneur, citoyen, chercheur, formateur, enseignant, étudiant, élève, salarié, consultant, élu …

JPEG - 38.3 ko
L’ambition du projet est d’intégrer la RRI dans les pratiques et les stratégies de l’écosystème de la recherche et de l’innovation qui impacte tous les acteurs : entrepreneur, citoyen, chercheur, formateur, enseignant, étudiant, élève, salarié, consultant, élu …

Concrètement, une vision, une feuille de route et un plan d’actions seront déployés à l’échelle régionale par la participation d’acteurs de divers horizons.

Le premier atelier nous a permis d’établir une vision et de prendre conscience des opportunités et des menaces que la numérisation apporte pour notre région.

Visionnez 3 témoignages d’acteurs régionaux qui s’inscrivent pleinement dans les ambitions du projet


Contact :
Stéphanie TOUSSAINT : s.toussaint@grandenov.plus

Publié par Stéphanie TOUSSAINT le 10 novembre 2020 sur https://digiterri.eu/

JPEG - 25.8 ko
Alexi PERRINO : Alexi Perrino. chargé d’innovation MATERALIA
https://www.youtube.com/watch?v=BC_VQWBqu1E

Contexte globalPermalien

DigiTeRRI a été développé pour permettre à trois régions industrielles traditionnelles (Grand Est-France, Styrie-Autriche et Värmland-Suède) d’exploiter les opportunités offertes par la numérisation. Le projet co-crée un cadre et des feuilles de route pour une transition responsable vers des écosystèmes de R&I industriels autonomes et numérisés.

Il aborde les défis de l’interaction entre les entreprises, les universités, le gouvernement et la société - la quadruple hélice - pour initier l’ouverture, la responsabilité démocratique et la réactivité dans un processus qui, à son tour, favorisera la résilience au sein de ces nouveaux écosystèmes de R&I numérisés.

Une approche RRI dans des questions clés telles que l’égalité des sexes, l’enseignement des sciences, le libre accès, l’engagement du public, et l’éthique au cours du processus de numérisation aidera à aider les organisations et les citoyens à s’adapter à la transformation qui révolutionne la recherche, l’industrie, l’économie et la société.

Une approche RRI peut garantir que les résultats du processus de numérisation correspondent aux valeurs sociétales et aux besoins de satisfaire toutes les parties prenantes. L’implication précoce des groupes de parties prenantes, des utilisateurs et des citoyens dans le processus, en plus du développement de sources de connaissances supplémentaires ou alternatives, peut fournir une base plus large, plus plurielle - et donc plus légitime - pour la prise de décision.

En outre, les chercheurs et l’industrie apprennent des besoins des utilisateurs, des citoyens et des décideurs. Une approche RRI peut garantir que les résultats du processus de numérisation s’alignent sur les valeurs sociétales et les besoins de satisfaire toutes les parties prenantes. L’implication précoce des groupes de parties prenantes, des utilisateurs et des citoyens dans le processus, en plus du développement de sources de connaissances supplémentaires ou alternatives, peut fournir une base plus large, plus plurielle - et donc plus légitime - pour la prise de décision.

Objectifs de recherchePermalien

L’objectif du programme Digiterri est de caractériser et cartographier les trois écosystèmes territoriaux actuels de R&I, à savoir ceux
- du Värmland en Suède,
- du Grand Est en France et
- de la Styrie en Autriche,

afin de dresser un bilan qualitatif et quantitatif et cartographier les caractéristiques du trois territoires concernés.

Ces trois territoires ont une histoire dans l’industrie traditionnelle. Il était donc nécessaire d’évaluer et de caractériser l’état de leurs écosystèmes de R&I, leur degré de numérisation et leur statut RRI. Ces résultats fournissent une analyse empirique solide et des données qualitatives et quantitatives pour une meilleure compréhension de la R&I en termes de société, d’économie, de géographie et d’environnement. Le laboratoire ERPI met l’accent sur la dimension qualitative en cherchant à compléter la démarche quantitative de chaque territoire par un inventaire des « pratiques » d’accompagnement territorial à la numérisation.

Il s’agit de décrire précisément quelques actions clés menées dans les territoires pour appréhender : le caractère entrepreneurial de chaque territoire, la vision des acteurs eux-mêmes sur les problèmes à résoudre pour parvenir à la numérisation, et leurs interrelations.

La collecte des données a été réalisée par les membres du projet DIGITERRI sur la base d’une méthodologie comprenant : un questionnaire, une plateforme de collecte de données, un tutoriel vidéo et un logiciel de traitement de données en ligne. le caractère entrepreneurial de chaque territoire, la vision des acteurs eux-mêmes sur les problèmes à résoudre pour parvenir à la numérisation, et leurs interrelations.


Contact :
Vincent BOLY : vincent.boly at univ-lorraine.fr
Brunelle MARCHE : brunelle.marche at univ-lorraine.fr

Publié par Brunelle MARCHE le 10 novembre 2020 sur https://erpi.univ-lorraine.fr/

JPEG - 25.8 ko
Vincent BOLY : vincent.boly at univ-lorraine.fr
https://www.youtube.com/watch?v=BC_VQWBqu1E

JPEG - 41.8 ko
Pour une digitalisation responsable, inclusive et sociétale du Grand Est, nouveau levier de performance socio-économique.

Pour en savoir plus :

- Elargir le réseau et envisager des partenariat pour diffuser la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI)
- Le Pôle techno grandit bien
- Signature de convention entre Accustica, la Nef des sciences et l’Université de Lorraine à Nancy le 14 janvier 2019
- Salon virtuel Robotech Girls Online les 13 et 14 octobre 2020
- [Science & You 2021] 3 questions à François Werner, Vice-Président du Conseil Régional du Grand Est le 26 mars 2021
- « DigiTeRRI » : Pour une digitalisation responsable, inclusive et sociétale du Grand Est, nouveau levier de performance socio-économique le 10 novembre 2020.