Promouvoir les hébergements insolites Adeline Lenoir : « l’hébergement insolite est en train de s’imposer »

, par Pierre Gaudiot

Professionnelle du tourisme depuis 18 ans et ayant géré par le passé un important site d’hébergement insolite, Adeline Lenoir a voulu offrir aux propriétaires d’hébergements insolites son expérience à travers un label qui va fédérer les porteurs de projets.


Mettre son expérience au service des porteurs de projets mais aussi fédérer autour du concept d’hébergements insolites. Voici deux des objectifs que poursuit Adeline Lenoir avec la création du label “Hôtes-insolites” du même nom que l’organisme au sein duquel elle dispense depuis deux ans des formations pour accompagner ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de l’hébergement insolite.

JPEG - 65.2 ko
Adeline Lenoir entend fédérer avec la création du label “Hôtes-insolites” du même nom que l’organisme au sein duquel elle dispense depuis deux ans des formations pour accompagner ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de l’hébergement insolite.

Ce domaine, elle le connaît bien pour avoir par le passé avec son mari géré un « gros site d’hébergement insolite », première étape d’un cheminement professionnel vers la création de ce label. Ce parcours de mise en place d’un label s’est enrichi grâce aux quatre années qu’Adeline Lenoir a passé comme conseillère à la Chambre de commerce et d’industrie de Meuse Haute-Marne. « Cette expérience m’a permis de constater que les porteurs de projets rencontraient des soucis notamment par rapport aux règles d’urbanisme lorsqu’ils voulaient concrétiser leur hébergement insolite », explique celle qui a fait le choix de s’installer à Vivey « pour être dans le parc national, un lieu qui correspond ce type d’hébergement ».

JPEG - 95.2 ko
Adeline Lenoir cherche à fédérer les “Hôtes-insolites” pour leur permettre avec son label de justifier de certains critères de qualité.

Un label comme une garantie pour tous

Avec la création de ce label “Hôtes-insolites”, Adeline Lenoir entend fédérer aussi bien au niveau local mais aussi dans l’Hexagone tous ceux qui s’inscrivent dans l’offre d’hébergement insolite. « A travers les formations que j’ai donné durant deux ans à Vaillant et où les participants venaient d’un peu partout j’ai voulu non seulement les aider pour se lancer mais aussi leur montrer les attraits du Sud haut-marnais  », explique-t-elle.

Le succès des formations prodiguées mais aussi l’intérêt de plus en plus prononcé du public pour les hébergements insolites l’ont confortée dans le développement de ce label. Celui-ci va permettre aux usagers d’identifier les établissements qui respectent les normes pour ce type de structure mais aussi qui s’inscrivent dans une démarche environnementale. « On constate en effet de fortes inégalités entre les hébergements et avec le label, les porteurs pourront justifier d’une marquer de confiance vis-à-vis des consommateurs mais aussi des financeurs avec un cahier des charges fixe. »

Avec d’ores et déjà 18 adhérents au label et des retours positifs de la part de nombre de ses stagiaires, Adeline Lenoir reconnaît que le concept de label « semble intéresser et cela ne peut être que positif pour le secteur ».

P.G.

Reproduction du texte avec l’autorisation de l’auteur Pierre Gaudiot.

GIF - 263.9 ko
Publié par Pierre Gaudiot le mardi 09 juin 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9426 en page 3. http://www.jhm.fr

Publié par Pierre Gaudiot le mardi 09 juin 2020 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9426 en page 3. http://www.jhm.fr


JPEG - 75.4 ko
PoleTechnologique 52 @poleTechno52 · 09 juin 2020
mardi 09 juin 2020 @jhm : Professionnelle du tourisme depuis 18 ans, @LenoirAdeline1 a voulu offrir aux propriétaires d’hébergements insolites son expérience à travers un label “Hôtes insolites” qui va fédérer les porteurs de projets.
https://poletechno52.fr/Promouvoir-les-hebergements-insolites.html

Pour en savoir plus :

- Entre Champagne et Bourgogne, le premier parc national dédié à la forêt
- CinéTech N°26 : Le trésor que cachait la forêt
- Parc national : 241 000 hectares de forêt entre la Champagne et la Bourgogne
- « Auberive , lieu incontournable du parc »
- Cinétech n°37 : « Parcs nationaux – Quand la nature fait recette » le mercredi 17 avril 2019 à 19h à Nogent (52)
- L’hébergement insolite a de beaux jours devant lui en Sud-Haute-Marne en juin 2019
- Un onzième parc national dans les forêts de feuillus de Champagne et Bourgogne
- Côte-d’Or et Haute-Marne : les retombées économiques attendues du Parc national de Forêts, le 07 novembre 2019
- Découverte du 11e Parc National dans les forêts de Champagne et Bourgogne
- « Ces jeunes qui sont l’avenir de la ruralité », 7 ème forum des solutionse, à Aignay-le-Duc le 22 novembre 2019
- Des Haut-Marnais très inspirés le 28 novembre 2019 à Nogent
- Promouvoir les hébergements insolites le 09 juin 2020
- Haute-Marne : le Parc National de Forêts s’apprête à vivre ses premières grandes vacances le 17 juin 2020