Troyes pour le Carnot 4

Rencontre avec Pascal Royer, Directeur des Relations Entreprises de l’UTT L’Institut Charles Delaunay a été labellisé Carnot en janvier 2020

, par christophe Juppin

L’ère Carnot 4 est marquée, pour le Carnot Icéel, par l’arrivée de 6 nouvelles composantes dans son écosystème. L’Institut Charles Delaunay a été labellisé Carnot en janvier 2020 et rejoint les 25 autres composantes du Carnot Énergie et Environnement. L’Université Technologique de Troyes devient ainsi la quatrième tutelle du Carnot Icéel.


Pouvez-vous nous présenter l’UTT et plus particulièrement l’Institut Charles Delaunay ?

L’Institut Charles Delaunay (*) regroupe l’ensemble des acteurs de la recherche de l’UTT : près de 385 personnes dont 125 enseignants-chercheurs, 195 doctorants, 45 ingénieurs d’études et ingénieurs de recherche permanents et sur projet et environ 20 post-doctorants. L’Institut est organisé en 3 départements scientifiques intégrant un ensemble de 9 équipes de recherche disciplinaire et multidisciplinaire dans les domaines des sciences pour l’ingénieur (SPI), des sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC) ainsi que des sciences humaines et sociales (SHS). Deux thématiques transverses à enjeux sociétaux « Sciences et Technologies pour la Maîtrise des Risques » (STMR) et « Services et Industrie du Futur » (SIF) offrent un cadre de recherche interdisciplinaire aux équipes de l’ICD. S’adossant à des équipements de haute technologie présents dans 8 plateformes scientifiques et technologiques, ces personnels apportent à l’ICD et à ses partenaires institutionnels et industriels leur expertise scientifique dans les disciplines majeures des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes. L’UTT développe également des relations avec les grands organismes : le CNRS via l’équipe L2n ayant le statut d’ERL, le CEA à travers un LRC adossé à l’équipe LASMIS et Inria via une équipe projet GAMMA3 / ICD – Inria jusqu’en juin 2019 (une nouvelle équipe – projet est en cours de réflexion avec le centre Inria Nancy).

Dans le cadre des investissements d’avenir, l’ICD est partenaire de l’IRT M2P, de l’IEED PIVERT, du LABEX ACTION, de la SATT SAYENS. Son équipe L2n a été en 2019 lauréate de l’appel à projet « EUR : Ecole Universitaire de Recherche » dans le cadre du projet NANOPHOT.

Une des particularités de l’ICD concerne sa capacité à mener des études interdisciplinaires s’appuyant sur les nombreuses compétences de ses équipes, allant du fondamental à l’appliqué. Au-delà de la recherche scientifique, la visibilité de l’ICD par le milieu industriel est due au haut niveau de recherche technologique menée au sein de l’Institut.

De plus, une forte sensibilité au rapprochement des Technologies et des Sciences Humaines et Sociales permet à l’ICD de répondre à de réels besoins sociétaux en prenant en compte, dès l’amont des projets, la notion d’usage.

(*) L’activité de recherche de l’UTT fait actuellement l’objet d’un projet de réorganisation en cours de réflexion et dont la mise en place est prévue en début d’année 2021. La présentation qui vous est faite est par conséquent celle de l’organisation telle qu’elle existe actuellement.

JPEG - 152 ko
Pascal Royer, Directeur des Relations Entreprises de l’UTT

Quelles sont les expertises de l’ICD ?

La visibilité et la notoriété des recherches conduites dans les différents domaines d’excellence sont assurées par les 9 équipes de recherche de l’ICD garantes de l’excellence scientifique des travaux menés. Nombreux sont les sujets qui trouvent place dans les activités de recherche, de formation et de transfert de technologies de l’UTT, structurées autour de 11 expertises :

- Réseaux, hommes et objets connectés
- Économie circulaire et durabilité
- Nanotechnologies et matériaux fonctionnels
- Logistique et production du futur
- Services et Industrie du Futur
- Silver Technologies
- Conception mécanique et réalité virtuelle
- Matériaux innovants et procédés de fabrication
- Sécurité et maitrise des risques
- Usages et conception des technologies numériques
- Données de surveillance et Sûreté de fonctionnement

JPEG - 216.4 ko
Photo : Sylvain Bordier

Quels sont vos engagements pour la recherche partenariale ?

Comme évoqué précédemment, étant donné son origine et la nature de ses activités de recherche, l’UTT est fortement impliquée dans la recherche contractuelle, qu’elle soit collaborative subventionnée par des fonds publics (ANR, Europe, etc.), ou partenariale donc directement financée par des partenaires industriels. L’UTT s’est engagée dès sa création dans le développement de sa recherche partenariale, à la fois pour aborder des problématiques et finalités différentes de celles portées par le monde académique, pour prendre en compte ces problématiques dans les enseignements dispensés à l’UTT mais aussi pour augmenter les sources de financement de la recherche et de l’établissement de manière générale. Chaque année la recherche partenariale directement financée par des entreprises représente environ 1,4M€ réparti sur l’ensemble des équipes de recherche de l’UTT.

L’UTT possède également un portefeuille de 70 brevets actifs, gérés en partie avec la SATT SAYENS. Prenant en compte les besoins de ses partenaires industriels, l’établissement valorise son portefeuille de la façon la plus efficace possible à travers des concessions de licences, des cessions, des apports en nature dans ses spin-offs, etc.

Pourquoi avoir rejoint le Carnot Icéel ?

L’UTT a été créée ex-nihilo en 1994, il y a donc 26 ans, en dehors des grands pôles universitaires et industriels de la région Grand-Est et de l’Île-de-France. Pour autant, l’UTT a su modestement se faire une place dans l’ESR en France comme à l’étranger. Ces dernières années l’établissement cherche à augmenter son ancrage territorial et notamment la part de recherche partenariale réalisée avec des entreprises de la région Grand-Est. Rejoindre un Institut Carnot de la Région Grand-Est paraissait être une évidence pour l’établissement afin d’augmenter sa visibilité dans l’écosystème et de mettre à profit l’expertise de ses chercheurs pour le territoire.

Publié le 08 octobre 2020 sur le Carnot Icéel

PNG - 3.3 ko
Publié le 08 octobre 2020 sur le Carnot Icéel

Pour en savoir plus :

- Une école d’ingénieurs à la campagne : Article dans l’Usine Nouvelle du 26 novembre 2014.
- La cérémonie officielle de remise des diplômes d’ingénieurs, de master et de licence professionnelle de l’UTT qui s’est tenue à Troyes, samedi 21 novembre 2015.
- Chloé Lerin, étudiante de l’UTT Nogent nominée au prix académique le 21 novembre 2015
- Célébration de la fin des études Vendredi 20 octobre 2017 à Nogent
- Caroline Husson a fait le choix de rester en Haute-Marne pour la densité de son écosystème industriel et son cadre de vie.
- La recherche à Nogent : Nicci (Nogent international center for CVD innovation).
- Anne-Marie Nédélec Maire de Nogent (Haute-Marne) Elle crée un campus au fin fond de la Haute-Marne.
- Accueil des nouveaux étudiants à l’antenne de l’UTT à Nogent les 4 Septembre et 9 Octobre 2017
- Célébration de la fin des études Vendredi 20 octobre 2017 à Nogent
- Lucille Duport est lauréate du Prix Bernard Bolle 2017 de la Section Est de la SF2M
- 712 diplômes de l’UTT sont été remis samedi 18 novembre 2017
- Une école d’ingénieur qui a su adapter son cursus au besoin de l’apprentissage et des entreprises le 29 novembre 2017
- 744 diplômes de l’Université de technologie de Troyes ont été remis le samedi 17 novembre 2018
- « L’Université de Technologie de Troyes, leader d’un consortium avec six universités européennes » le 14 octobre 2019
- Signature d’une convention entre la DMISC (la lutte contre les Cybermenaces) et l’UTT le 31 janvier 2020.
- Covid-19 : L’UTT, entre contraintes et inconnues le 19 mai 2020
- Rencontre avec Pascal Royer, Directeur des Relations Entreprises de l’UTT le 08 octobre 2020