Salle comble pour la dernière AG du GIP parc National des forêts Bourgogne Champagne le 26 septembre 2019 à Châteauvillain. 50 millions d’arbres, 100 marais tuffeux, 700 km de rivières, 2000 km de sentiers

, par christophe Juppin

Salle comble pour la dernière assemblée générale du GIP Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne le jeudi soir 26 septembre 2019 à Châteauvillain (Haute-Marne), avant le feu vert du Conseil d’Etat à la création du Parc national de forêts, en Champagne et Bourgogne...50 millions d’arbres, 100 marais tuffeux, 700 km de rivières, 2000 km de sentiers et 20% de la population nationale de cigognes noires, pour notre plus grand bonheur !

Jeudi soir 26 septembre 2019 à Châteauvillain se tenait l’Assemblée générale du GIP Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne, la dernière avant la création du 1er Parc national français de forêt !

Le travail d’une équipe passionnée, d’acteurs et d’élus engagés pour leur territoire, au cœur des enjeux de changement climatique et de préservation de la biodiversité #fierté #HauteMarne

JPEG - 85.7 ko
Salle comble pour la dernière assemblée générale du jeudi 26 septembre 2019 avant feu vert du Conseil d’Etat à la création du Parc national de forêts, en Champagne et Bourgogne.(photo : Claire Colliat, Collaboratrice parlementaire de Bérangère ABBA, Députée de Haute-Marne)

Au sortir de la réunion, Anne-Cécile Dury, élue de la com’com d’Auberive et fortement impliquée sur le sujet, s’enthousiasme également sur sa page Facebook : « Gageons qu’ensemble, État, élus, acteurs du territoire, nous saurons faire de ce onzième Parc national - premier de la forêt - un modèle de préservation et de développement vertueux, répondant autant aux besoins de ses habitants qu’à l’urgence environnementale ! »

Témoignage de Anne-Cécile Dury

A la veille de voir aboutir le travail de dix années sur un territoire inter-départemental et inter-régional injustement méconnu, et de voir labellisées ses richesses patrimoniales exceptionnelles, je tiens à adresser un hommage à ceux et celles qui ont, de près ou de loin, contribué positivement à cette réussite collective.
Hommage en premier lieu aux générations antérieures, aux hommes et aux femmes qui ont permis à ce territoire d’être ce qu’il est aujourd’hui, ceux et celles qui l’ont façonné pour en préserver ou en accroître la richesse et la beauté. Ceux et celles – habitants, agriculteurs, forestiers -, qui ont su lui donner ce « retard d’avance » si précieux dont nous sommes fiers d’hériter. Ils ont contribué à en faire un joyau digne de devenir un Parc national. Ce mérite doit leur être rendu à sa juste mesure.
Hommage aux acteurs qui se sont investis de longue date pour sa conservation et sa reconnaissance, bien avant qu’émerge l’idée-même de créer un Parc national. Les Conservatoires d’espaces naturels, le Centre d’initiation à la nature, les associations de protection de l’environnement et les naturalistes ont été les pionniers qui ont su identifier, sensibiliser et conserver des patrimoines fragiles et inestimables. Ils méritent d’être salués et seront demain des partenaires incontournables de ce Parc national.

Hommage aussi aux habitants et acteurs associatifs qui ont compris dès l’origine l’opportunité exceptionnelle de ce projet pour leur territoire et qui ont consacré leur temps et leur énergie à informer, expliquer, répondre aux craintes et aux malentendus pour permettre la poursuite de cette ambition collective. Ils ont largement fait leur part, et il y a lieu de les saluer.

Hommage bien sûr aux élus qui ont eu le courage même dans les moments difficiles, face aux doutes, aux incompréhensions ou aux oppositions parfois violentes, de poursuivre, d’affirmer leur position, de partager leur vision d’un avenir pour ce territoire. Ceux-là nous apprennent que « siéger » ne signifie pas « s’asseoir », mais savoir rester debout même dans l’adversité. Je pense bien sûr parmi eux à l’actuel Président, mais aussi à Guy DURANTET, qui a œuvré avant lui avec une force remarquable. Je salue leur détermination et leur exprime mon respect.

JPEG - 75.5 ko
Au centre, Bérangère Abba Députée de Haute-Marne. (photo : Claire Colliat, Collaboratrice parlementaire de Bérangère ABBA, Députée de Haute-Marne)

Hommage bien entendu aussi à une équipe du GIP qui a réalisé un travail extraordinaire, rendant possible l’aboutissement de ce grand projet. Cette équipe a été parfois rudement mise à l’épreuve, mais a su gardé la cap pour parvenir à tenir un calendrier très dense. Un grand merci et félicitations pour la tache réalisée et la promesse qu’elle offre. J’espère avoir le plaisir de poursuivre le travail avec eux lorsqu’ils auront intégré l’établissement public prochainement créé. J’associe Sonia Gouessan à cet hommage pour l’énergie et l’enthousiasme qu’elle a su communiquer au projet.

JPEG - 55.5 ko
Hervé PARMENTIER a fait montre de qualités intellectuelles, humaines et même physiques impressionnantes depuis 10 ans ! (photo : Claire Colliat, Collaboratrice parlementaire de Bérangère ABBA, Députée de Haute-Marne)

Je n’oublie pas bien sûr Hervé PARMENTIER et tiens à lui exprimer une immense gratitude. Il a fait montre de qualités intellectuelles, humaines et même physiques impressionnantes : une telle endurance, un tel investissement, tant de capacités à co-construire, à animer avec ferveur la construction du projet, à dépasser les contradictions pour poursuivre et avancer, intiment notre respect, et marqueront pour longtemps ce territoire ainsi que tous ceux qui l’auront côtoyé. MERCI !
Une nouvelle page va bientôt s’ouvrir et il y a lieu de s’en réjouir. Gageons qu’elle sera à la hauteur du travail qui a été conduit et qu’ensemble, État, élus, acteurs du territoire, nous saurons faire de ce onzième Parc national - premier de la forêt - un modèle de préservation et de développement vertueux, répondant autant aux besoins de ses habitants qu’à l’urgence environnementale !

Anne-Cécile Dury,

GIF - 320.6 ko
Edité par Sylvie C. Staniszewski, le lundi 30 septembre 2019 dans le Journal de la Haute-Marne (JHM) n° 9178 du lundi 30 septembre 2019

Publié par Anne-Cécile Dury, le 26 septembre 2019 sur facebook https://www.facebook.com



Pour en savoir plus :

- François Fillon annonce la création du 11e Parc national français à Leuglay le 27 juillet 2009
- Entre Champagne et Bourgogne, le premier parc national dédié à la forêt
- CinéTech N°26 : Le trésor que cachait la forêt
- CinéTech N°26 : Des soirées CinéTech qui passionnent toujours autant
- « Le XXIe siècle sera l’ère de la bioéconomie et du bois » déclare Timothée Boitouzet le 22 juin 2018.
- Parc national : 241 000 hectares de forêt entre la Champagne et la Bourgogne
- « Auberive , lieu incontournable du parc »
- Yvon Le Hénaff veut faire fructifier le pôle IAR en Europe
- Cinétech n°37 : « Parcs nationaux – Quand la nature fait recette » le mercredi 17 avril 2019 à 19h à Nogent (52)
- Le Cinétech n°37 se penche sur le futur Parc National.
- L’hébergement insolite a de beaux jours devant lui en Sud-Haute-Marne en juin 2019
- L’AG du GIP du futur Parc National des forêts de Champagne et Bourgogne le Mercredi 10 juillet 2019
- Salle comble pour la dernière AG du GIP parc National des forêts Bourgogne Champagne le 26 septembre 2019 à Châteauvillain.
- À la veille de la naissance du Parc national le 26 septembre 2019
- Un Parc national et des réjouissances lors de l’AG du 26 septembre 2019