Trois étudiantes de l’UTT “pied au plancher” pour un périple de 10 000 km Trois étudiantes, rencontrées sur le site Nogentais de l’UTT, se préparent à participer à la 7ème édition de l’Europ’Raid

, par Julie Arnoux

Trois étudiantes, rencontrées sur le site Nogentais de l’UTT, se préparent à participer à la 7ème édition de l’Europ’Raid, un périple de 10 000 km à la fois culturel et solidaire. Pour accomplir ce beau projet, elles lancent un appel afin de récolter du matériel scolaire et trouver des sponsors.


Elles sont trois. Trois étudiantes. Trois aventurières. Florine Benard, Morgane Suhr et Maëwenn Bitaille, trois futures ingénieures en Matériaux et Mécanique de l’Université de technologie de Troyes, vont participer à la 7ème édition de l’Europ’Raid.

Ce périple de 10 000 km à travers toute l’Europe se déroulera du 31 juillet au 21 août 2021. À bord d’une Peugeot 205, les filles vont traverser 20 pays en 22 jours. « Ce road trip en Europe sera une belle bouffée d’oxygène. Il s’agit d’un raid culturel et solidaire et on est super motivées ! On souhaitait marquer la fin de nos études par un événement et on avait également envie de se sentir utiles. On sera plus tard dans des métiers où l’entraide, l’ouverture d’esprit et aux autres seront importantes  », explique Maëwenn Bitaille. « Grâce aux éditions précédentes, plusieurs tonnes de jouets ainsi que du matériel scolaire et médical ont été réunis. On est heureuses d’apporter notre pierre à l’édifice tout en découvrant l’Europe. »

Un défi

Pour les trois jeunes femmes qui se sont connues sur les bancs de l’UTT, à Nogent, cette aventure sera l’occasion de mieux se connaître. « C’est vrai, c’est un défi. Mais là encore, cela fera appel à des qualités relationnelles nécessaires dans la vie de tous les jours. Je suis persuadée que tout va bien se passer !  » L’équipage “pied au plancher” est dans les starting-blocks.

JPEG - 67.6 ko
Florine Benard, la présidente de l’association et la mécanicienne officielle de “pied au plancher.

Question mécanique automobile, même pour des futures ingénieures, beaucoup reste à apprendre. « On a les connaissances basiques. On sait changer une roue ou regarder les niveaux mais heureusement, l’organisation du raid nous a donné une liste des choses à vérifier. Elle a pointé du doigt les problèmes mécaniques récurrents et les pièces qui pourraient causer des pannes.  »

Nouvelle jeunesse pour la 205

JPEG - 26 ko
Nouvelle jeunesse pour la 205.

La Peugeot 205, nommée affectueusement “Flash Ma’Queen” par la communauté qui suit les filles sur les réseaux sociaux, est pour le moment chouchoutée chez un garagiste. Elle a été achetée spécialement pour ce raid en décembre dernier et date de 94. Si le bolide se refait une santé mécanique, sa carrosserie va aussi connaître une nouvelle jeunesse avec un covering, et Flash Ma’Queen attend impatiemment logos et noms à inscrire sur ses portes, toits et capots.

Une mission

En effet, cette belle aventure a un coût. Les filles ont besoin de soutiens. «  On a budgétisé et, entre la voiture, les réparations, péages, essence et la nourriture sur place, il nous faudrait 9 000 €. On doit également acheminer 70 kg de matériel pour les écoles d’Europe de l’Est. Nous sommes à mi-parcours. On a déjà environ 38 kg.  » Il leur reste maintenant tout le volet sponsoring à développer.

« En échange d’une aide financière, nous offrons en contrepartie à nos sponsors de la visibilité sur notre voiture, tout au long du raid mais également en amont, grâce à des encarts pub sur notre voiture. » L’UTT est leur premier partenaire. Peut-être que d’autres entreprises haut-marnaises vont s’allier à leur cause. Elles l’espèrent. « C’est à Nogent que nous nous sommes rencontrées et c’est la Haute-Marne qui nous lie toutes les trois. C’est pourquoi on a décidé de solliciter les entités qui s’y trouvent.  »

Pour les soutenir : deux possibilités

Pour les particuliers, une cagnotte en ligne a été mise en place (lire encadré). À savoir que Maëwenn Bitaille a toujours un pied (même les deux !) en Haute-Marne. L’UTT forme en apprentissage et la jeune femme a choisi les société des Forges de Froncles comme entreprise. Pour ce dernier semestre, elle est 100 % “détachée” dans l’entreprise avec un projet de fin d’étude à mener. Pour l’anecdote, la société développe et produit des pièces techniques frappées à froid pour… l’automobile. La Peugeot 205 prendra peut-être la route le 31 juillet 2021 avec des vis de roue made in 52 et estampillées SFF !

Julie Arnoux
j. arnoux@jhm.fr

Pour suivre Maëwenn, Florine et Morgane, rendez-vous sur leur page Facebook ou Insta “Pied au plancher – Europ’Raid 2021”. Avec beaucoup d’humour, ces trois aventurières parlent de leur futur périple.

JPEG - 76.8 ko
Maëwenn Bitaille la boussole du trio, responsable de l’itinéraire.

Sponsors et donateurs recherchés !

Les trois coéquipières sont à la recherche de sponsors et de dons de matériel scolaire, sportif ou médical. Elles lancent un appel auprès des particuliers qui auraient un “surplus” de fournitures et des entreprises désireuses de les accompagner dans ce projet solidaire. Une cagnotte en ligne sur “HelloAsso” a également été mise en place. Chacun peut ainsi participer, et en échange, des petits cadeaux sont prévus, de son nom affiché sur Flash Ma’Queen, « pour que les donateurs nous accompagnent tout au long du périple », à une carte postale, un album photo du raid, un T-shirt “pied au plancher”… ou tout à la fois ! La moindre participation permettra à ces trois aventurières de réaliser ce projet qui leur tient particulièrement à cœur.
https://www.helloasso.com/associations/pied-au-plancher-europ-raid/formulaires/1/widget

JPEG - 106.1 ko
Morgane Suhr , la créative du trio, responsable goodies passionnée de voyages et d’aventures.

Europ’raid, c’est quoi ?

Événement culturel et solidaire, Europ’raid c’est 10 000 km de périple à travers l’Europe , de l’extrême Ouest à l’extrême Est de l’Europe, de la pointe Bretonne au delta du Danube. C’est 20 pays, 12 capitales, 100 patrimoines UNESCO mondiaux et plus de 200 étapes, en 22 jours. C’est aussi des centaines d’équipages à bord de Peugeot 205 trentenaires colorées et décorées qui partent à la découverte d’un patrimoine, d’une culture, d’une histoire, d’un peuple…

JPEG - 37.9 ko
Florine Benard, la présidente de l’association et la mécanicienne officielle de “pied au plancher.

Chaque jour, les voitures parcourent 400 km, sans assistance et avec juste une balise, un GPS, et un carnet de bord ! L’objectif étant de rallier les étapes les unes après les autres afin de réussir ce défi sportif et solidaire. Chaque équipage a pour mission d’acheminer 70 kg de petites fournitures et matériel scolaire ou sportif neufs ou en très bon état (cartables, crayons, cahiers, feuilles, ballons et jouets…), dans les écoles isolées d’Europe de l’Est.

JPEG - 70 ko
Maëwenn Bitaille la boussole du trio, responsable de l’itinéraire.

En 3e année Ingénieur Matériaux et mécanique, Maëwenn Bitaille effectue son dernier semestre totalement dans l’entreprise afin de rendre un tout dernier projet. « C’est là que l’on voit tout l’intérêt de l’apprentissage. Au bout de ces trois années, on commence à mieux connaître les gens et l’entreprise et on est plus serein pour mener un projet de A à Z mais aussi pour l’entrée dans la vie active. » D’ailleurs, son diplôme en poche, elle aimerait continuer un peu aux Forges de Froncles. « La frappe à froid est une pratique très intéressante, c’est un vrai savoir-faire. Je m’estime chanceuse d’avoir connu cette entreprise.  » Intégrée au service qualité, Maëwenn Bitaille a pour mission d’améliorer l’une des installations, celle qui permet de “nettoyer” les pièces. «  C’est vraiment gratifiant et c’est un plaisir pour moi d’apporter quelque chose de concret à l’entreprise et à ses salariés. » Une fois réalisées, les pièces doivent passer dans quatre bains afin d’être dégraissées et libérées du phosphate, rincées et protégées pour éviter l’oxydation. « Mon projet, est le suivi et l’optimisation de ces différents bains. Je dois veiller à la bonne température, à la bonne concentration de produits, à la sécurité des utilisateurs, etc.. Il y a différents aspects (technique, documentaire, protection, management…), c’est vraiment très enrichissant. » Avec la crise, même si l’UTT, à Troyes comme à Nogent, « a su s’adapter, avec des enseignants qui ont tout fait pour rendre leurs cours vivants  », aller en entreprise est vécu comme « une respiration » pour la jeune femme. « J’ai vécu seulement pendant moins de six mois ce que d’autres ont vécu depuis mars 2021, je n’ai vraiment pas le droit de me plaindre ! »

Julie Arnoux -j. arnoux@jhm.fr


Publié par Julie Arnoux dans le journal de la Haute-Marne n°9736 du lundi 19 avril 2021 en page 8 https://www.jhm.fr

JPEG - 154.6 ko
Publié par Julie Arnoux dans le journal de la Haute-Marne n°9736 du lundi 19 avril 2021 en page 8 https://www.jhm.fr

Vous pouvez également les contacter sur piedauplancher@gmail.com

Le vendredi 2 avril 2021, Maëwenn a eu la chance de réaliser une interview avec Jonathan Sottas, journaliste chez NRJ Troyes

Le vendredi 9 avril 2021, Maëwenn a continué sur sa lancée en réalisant une interview avec Tony Boulenger, journaliste chez LATITUDE, 1ère radio indépendante dans l’Aube !
Si vous souhaitez (ré)écouter notre passage, vous trouverez juste ici le lien du podcast !
Lien du podcast :
https://www.latitude.fm/

JPEG - 46.5 ko
L’ Est-éclair @lesteclair · 11 avr. 2021
Trois étudiantes de l’UTT prêtes à sillonner l’Europe « Pied au plancher ». Vous pouvez les soutenir : https://www.lest-eclair.fr/id248186/article/2021-04-11/trois-etudiantes-de-lutt-pretes-rallier-leurope-pied-au-plancher?utm_medium=Social&utm_source=Twitter

Trois étudiantes de l’UTT prêtes à sillonner l’Europe « Pied au plancher » Publié par Aurore CHABAUD le dimanche 11 avril 2021 dans le journal l’est-éclair


Pour en savoir plus :

- Un territoire où il fait bon entreprendre !
- Première "Grande promotion d’ingénieurs MM" : 51 étudiants ont intégré l’antenne de l’UTT Nogent le 02 septembre 2019
- Rentrée XL à l’UTT Nogent le 02 septembre 2019
- « Et oui, une Miss qui évolue dans l’industrie, c’est possible ! » le 01 septembre 2020.
- L’Agglomération de Chaumont visite l’antenne de l’UTT au Pôle technologique le 14 octobre 2020
- Connaissez-vous les P’MOM ?
- Licence professionnelle Conception et Processus de Mise en forme des Matériaux (M2-C), plaquette du 10 février 2021
- Formation : une offre diversifiée en Haute-Marne le 12 février 2021
- BiTSlicR : les jeunes injectent de l’info dans du bois le 30 mars 2021
- L’antenne nogentaise de l’UTT brille à Troyes le 30 mars 2021
- Trois étudiantes de l’UTT “pied au plancher” pour un périple de 10 000 km le 19 avril 2021