Via Francigena : Blessonville se distingue

, par Sylvie Chapron Staniszewski (S.C.S)

Petit village de 200 habitants, Blessonville en Haute-Marne est une étape historique de la célèbre Via Francigena. Rencontre avec Fabrice Noirot, président de l’association Via Francigena Voie Sigéric (VFVS).


C’est un charmant petit village de l’arrondissement de Chaumont. Blessonville est une étape historique de la mythique Via Francigena retraçant l’épopée de Sigéric, l’archevêque de Canterbury. En 990, ce dernier a répertorié les étapes de son retour de Rome où le pape Jean XV lui avait remis son pallium d’investiture.

La Via Francigena – Traversée de la Haute Marne – de Clairvaux à Chateauvillain 6 Jours à pieds, 3 jours en VTT

De grands pèlerinages marquèrent l’histoire de la chrétienté occidentale, et particulièrement l’un des plus populaires : le pèlerinage à Rome. Des itinéraires aménagés se mirent peu à peu en place, permettant aux « romés ou romieux » de bénéficier d’un réseau d’hospices tenus par des religieux. Ainsi, une voie romaine ouverte par Jules César en 58 avant J.C. reliait déjà la France à Rome à travers la Bourgogne. Le plus ancien itinéraire écrit d’un pèlerin anglo-saxon, est celui emprunté en 990 par Sigéric, archevêque de Canterbury qui se rendit à Rome à pied, afin de rencontrer le Pape Jean XV et recevoir le pallium (manteau de l’investiture). La route qu’il prit traversait Guines, Thérouanne, Bruay, Arras, Laon, Reims, Langres, Besançon, Pontarlier, Lausanne, St-Maurice, et franchissait le col du Grand Saint-Bernard, descendait sur Aoste, Pavie, Lucques, Sienne, pour arriver à Rome. Cet itinéraire est appelé pour la première fois « Via Francigena » en 876, pour indiquer que le flux de voyageurs provenait du royaume des Francs (Belgique, Pays-Bas, Nord de la France). Il devient rapidement un grand axe de pèlerinage, de transit commercial et militaire où se croisent des milliers de personnes provenant de tous les horizons, des empereurs aux petites gens. Cette voie favorisa grandement les échanges culturels à travers l’Europe. On appelle « Via Francigena » l’ensemble des parcours suivis par ceux qui, pendant le Moyen Age, voyageaient entre l’Angleterre, la France et l’Italie, et dont Rome constituait le but principal. Cet ensemble de chemins traversait les territoires actuels de la France, de la Suisse et de l’Italie, du Piémont au Latium.

JPEG - 93.1 ko
Via Francigena : itinéraire de pèlerinage (GR 145 - 130 km). C’est la route des Francs, qui retrace l’itinéraire du pèlerinage de Canterbury à Rome de l’Archevêque Sigéric vers l’an 990. Il va de Clairvaux (Aube) vers la Haute-Saône en passant par Langres. (https://www.facebook.com/groups/172584703341791)

Ce chemin de pèlerinage passe donc par Blessonville. Pour Fabrice Noirot, ancien maire de la commune, c’était une occasion à saisir pour faire vivre le village. En 2014, une “Maison des pèlerins a été créée”. En 2017, c’est l’association VFVS qui a vu le jour. Elle compte aujourd’hui 140 adhérents et a pour objet «  de faire connaître la voie historique, de gérer l’accueil des pèlerins et de faire la promotion de la Via Francigena », résume-t-il.

Nouvelle signalétique

La Maison des pèlerins est située juste en face de l’église. Parfaitement aménagée, elle dispose d’un lave-linge (qui sèche aussi le linge !), et de six lits superposés. Un cocon douillet où des paniers repas peuvent également être fournis. Le prix de la nuit est fixé à 15 €, avec le petit-déjeuner. En raison de la Covid, l’année 2020 n’a pas été terrible en termes de fréquentation. «  Nous avons déjà eu 17 pèlerins contre 60 en 2019 », ajoute Fabrice Noirot. De nouveaux aménagements sont programmés. « Nous allons poser une trentaine de panneaux signalétiques. Avec le confinement et le virus, cela a pris du retard, mais cela devrait bientôt être bon », annonce-t-il impatient.

Également vice-président de la Fédération française des associations concernant la Via Francigena, Fabrice Noirot rappelle que des actions se poursuivent afin de développer l’offre d’hébergement, notamment sur les 130 km de via traversant la Haute-Marne.

L’association Via Francigena Voie Sigéric (VFVS) propose chaque année une manifestation, avec une marche, afin de faire connaître localement la Via Francigena. En mai 2020, il n’en a pas été question, pour tous les membres croisent les doigts pour que 2021 permettent un retour à la normale et de nouvelles sorties.

S. C. S.


Publié par S. C. S. le 26 septembre 2020 dans le journal de la Haute-Marne (JHM). http://www.jhm.fr

Contact :

Association Via Francigena – Voie de Sigéric (VFVS)
3 Rue Delettre – 52120 Blessonville
Tel : 03 25 31 40 59
Tél : 06 22 78 90 95

Site : http://francigena-sigeric.monsite-orange.fr
E-mail : fmusrp@orange.fr


Pour en savoir plus :

- « Le patrimoine et l’histoire au service des territoires », 3 ème forum des solutions, à Aignay-le-Duc le 22 juin 2018.
- « Auberive , lieu incontournable du parc »
- Sur les traces des Gallo-Romains en Pays de Langres, en sud Haute-Marne
- La Via Francigena veut retrouver ses lettres de noblesse le 26 août 2020
- Via Francigena : Blessonville se distingue le 26 septembre 2020