Vous souhaitez intégrer le "board" de la Communauté French Tech Troyes .

, par christophe Juppin, Delphine DESCORNE-JEANNY

Vous avez répondu à notre demande de soutien du 13 décembre 2018 au 11 février 2019 pour contribuez à la dynamique de la Communauté French Tech Troyes !
Vous êtes enthousiasmé par cette dynamique et vous souhaitez aller plus loin.
Vous êtes un entrepreneur (fondateurs ou ex-fondateurs) ou dirigeant (niveau Comex, VP ou directeur) d’une start-up ? Participez au conseil (le board) du comité !

Vous soutenez la candidature de Communauté French Tech Troyes , pour fédérer les entrepreneurs Troyes, Auxerre, Sens, Chaumont, Nogent. Vous avez répondu à notre demande de soutien du 13 décembre 2018 au 11 février 2019 pour contribuez à la dynamique de la Communauté French Tech Troyes !

Vous avez rempli le questionnaire et vous avez adressé le courrier de soutien à communaute@frenchtech-troyes.fr.


Vous êtes enthousiasmé par cette dynamique et vous souhaitez aller plus loin.

Vous êtes un entrepreneur (fondateurs ou ex-fondateurs) ou dirigeant (niveau Comex, VP ou directeur) d’une start-up ? Participez au board !

Qu’est-ce que "Le board" ?

Le board est un comité directeur et consultatif, autorité de la Communauté French Tech Troyes. Son mandat consiste à donner des conseils, à formuler des avis ou à faire des recommandations sur des questions mises à l’étude.

Le board est composé de 4 à 12 membres, dont le Community Lead de votre communauté French Tech.

Vous souhaitez intégrer le "board" ?

Les membres du board incarnent la Communauté French Tech Troyes au niveau local (Troyes, Auxerre, Sens, Chaumont, Nogent). Ils concrétisent la vision de la French Tech à ce niveau, définissent la stratégie, la feuille de route et le portefeuille de projets de la communauté et coopèrent en vue de leur mise en œuvre.

Missions

Les membres du board incarnent la French Tech au niveau local. Ils concrétisent la vision de la French Tech à ce niveau, définissent la stratégie, la feuille de route et le portefeuille de projets de la communauté et coopèrent en vue de leur mise en œuvre. Ils exploitent leur carnet d’adresses au bénéfice de la communauté French Tech.

Profil

Les membres du board sont des entrepreneurs (fondateurs ou ex-fondateurs) ou des dirigeants (niveau Comex, VP ou directeur) de start-ups. Un maximum de 25% des sièges peut être attribué à des personnes de l’écosystème des start-up qui ne satisfont pas à ce critère (ex. investisseur en capital risque, directeur d’accélérateur, product manager, etc.), à la discrétion de l’équipe. Dans tous les cas, aucun des autres membres ne doit avoir de droit de véto sur les décisions prises collectivement par les entrepreneur(e)s. La diversité est très fortement encouragée.

Engagement minimal

2 heures par mois. Les conditions sont à la discrétion de chaque communauté French Tech, avec la possibilité d’une rotation (maximum deux ans).

======================

Lexique :

VP : Le vice-président appartient normalement au conseil d’administration, ou au conseil de surveillance ou exécutif de l’entreprise. Ce titre est fréquent au Canada, aux États-Unis ou en Angleterre. Si le vice-président fait partie du top management (comité exécutif en France), il occupe un poste équivalent à celui des directeurs généraux adjoints en charge d’un domaine. L’avantage de ce titre est qu’il est plus valorisant qu’un simple "directeur en charge de". Être nommé vice-président témoigne, de vis-à-vis des clients, de sa responsabilité juridique.

VC : Vice Chief ou vice-chef. C’est aussi le vice-capitaine dans le milieu du sport.

Comex correspond au Comité Exécutif. C’est l’instance de réflexion, d’échange et de discussion des enjeux d’un organisme.

CEO : chief executive officer, c’est l’équivalent du directeur général.

Board Le conseil du comité est un organe de gouvernance, mais sans la responsabilité juridique. C’est un comité directeur et consultatif, autorité de l’organisme à but non lucratif. Le board est un Comité non décisionnel juridiquement dont le mandat consiste à donner des conseils, à formuler des avis ou à faire des recommandations sur des questions mises à l’étude.

Comité aviseur est le dérivé du terme anglais Advisory board. En français il s’agit d’un comité consultatif ou comité-conseil. Le mot aviseur n’existe pas en français.

CA : Le Conseil d’administration (Community Lead) regroupe l’ensemble des personnes morales ou physiques (les administrateurs) chargé d’administrer une institution, comme une association, une entreprise ou un établissement public. Il désigne le président du conseil d’administration, mais aussi le directeur général (ou VP) et les directeurs généraux délégués.

Start-up : Une start-up est une entreprise jeune et innovante, en recherche d’un modèle d’affaires reproductible et pouvant passer au niveau supérieur. Les start-ups existent dans tous les secteurs d’activité, et pas exclusivement dans le numérique. A priori, ne sont pas considérées comme des start-ups : les agences de communication, les grands groupes, les cabinets de conseils, les ESN et professions libérales. Précisions et autres critères indicatifs :
- Entreprise ayant un SIREN en France
- Entreprise jeune (moins de huit ans mais pas de limite officielle)
- Entreprise Innovante (technologie ou usage) sur un marché dédié
- Entreprise présentant au moins un signal faible indiquant une « startup » :
• Ayant levé des fonds
• Détectée, incubée ou accélérée par l’écosystème French Tech
• Dépositaire de brevet
• Lauréate de prix
• Présentant des ratios économiques hors normes, notamment un taux de croissance rapide
• Présentant une traction client
• Absence de CA lié à de gros investissement sur la R&D

Catalyseur : structure dédié au soutien des start’ups, organisme d’hébergement ou de soutien (par exemple des VC, des directeurs d’accélérateurs, des représentants institutionnels soutenant les start-up, des organisateurs d’événements tech majeurs, etc.)

Scale-up, ce n’est plus vraiment une start-up – car plus mature – ni tout à fait une société pleinement établie, puisqu’en pleine croissance. C’est une société innovante, comptant 10 employés au minimum, avec un taux de croissance d’au moins 20% sur les 3 dernières années et une stratégie d’accélération de la croissance, en particulier à l’international. Le terme scale-up correspond à une phase dans la vie d’une entreprise, lorsqu’elle « change d’échelle ». C’est d’ailleurs ce terme, en anglais, qui indique un changement d’échelle. Le terme s’applique parfois directement à une entreprise, jeune pousse déjà sortie du statut de start-up et qui souhaite atteindre celui de Licorne. Pour ce faire, il s’agit de structurer l’entreprise, mettre en place une stratégie de croissance et éventuellement lever des fonds. Les scale-up peuvent être accueillies dans des accélérateurs, qui les accompagnent dans leurs ambitions.

Licorne, mot emprunté à la mythologie pour désigner une start-up, non cotée en Bourse, mais valorisée à plus d’un milliard de dollars.. Née en 2013 sous la plume de la spécialiste américaine du capital-risque, Aileen Lee, l’expression faisait référence à la rareté du phénomène. Exemple : Airbnb, Uber, Snapchat, Dropbox, SpaceX… mais aussi les françaises LDR Medical, BlaBlaCar et OVH font partie de cette famille qui comptait, en mars 2017, selon CB Insights, 188 membres à travers le monde, dont 3 en France.

Bâtiment totem : En réunissant les champions français du secteur, la French Tech met en place de véritables écosystèmes accélérateurs d’innovations. Mais pour mieux fédérer, il convenait cependant d’imaginer des points de ralliement régionaux. Ainsi émerge le concept de bâtiments-totem de la French Tech, véritables lieux d’échange et de créativité pour l’ensemble des acteurs du secteur.

======================

JPEG - 41 ko
Vous êtes un entrepreneur (fondateurs ou ex-fondateurs) ou dirigeant (niveau Comex, VP ou directeur) d’une start-up ? Participez au board !

Missions
There must be least 4 to 12 active board members, including the local Community Lead.

Profile
Board members embody French Tech locally. They give meaning to the vision locally, defining and collaborating to put in place each community’s strategy, roadmap and portfolio of projects. They open their rolodex to support the community.

Minimum commitment
Board members must be founders, ex-founders, executives or ex-executives of tech startups seed and above. A maximum of 25% of board seats may be given to an individual from the startup ecosystem who does not fit this criteria (ex. VC, accelerator director, product manager, etc.) upon the discretion of the community. In any case, none of the other members should have the right to veto the decisions made collectively by the entrpereneurs. Diversity is very strongly encouraged.

2 hours per month. Terms are the discretion of each community, with the opportunity for rotation (ex. elections, etc.) at least once every year.

Pour en savoir plus :

- Meilleur espoir de l’innovation industrielle en région à LDR Médical le 22 mars 2013
- Le pôle technologique reprend sa place
- La biotech LDR Medical passe sous le contrôle de l’américain Zimmer Biomet en juin 2016
- LDR Medical : de Chaumont à Troyes et à New-York, l’histoire d’une licorne française
- Les bâtiments-totem de la French Tech dans le Grand Est
- Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique en visite à l’Université Technologique de Troyes le 23 mars 2018
- Appels à candidatures French Tech en France et à l’international du 13 décembre 2018 au 11 février 2019
- Les enjeux et les conditions pour accéder aux Communautés et Capitales French Tech du 13 décembre 2018 au 11 février 2019.
- Entrepreneurs : contribuez à la dynamique de la Communauté French Tech Troyes du 13 décembre 2018 au 11 février 2019.!
- Vous souhaitez intégrer le "board" de la Communauté French Tech Troyes.
- Troyes, capitale des start-up du Grand Est le 01 février à Troyes
- La Communautés FrenchTech TROYES labellisée le 03 avril 2019 à @FrenchTechCtral Paris