Woodoo a créé un bois "armé" aussi solide que le béton Timothée Boitouzet est le créateur de Woodoo, un bois bionique.

, par christophe Juppin, Améry LAVAIRE

Timothée Boitouzet est le créateur de Woodoo, un bois bionique. Le procédé consiste à saturer le bois en monomère pour lui permettre d’être translucide, imputrescible et plus résistant au feu. Le bois ainsi traité, la composition du bois est modifiée et devient un matériau trois fois plus résistant qu’à son origine. Timothée Boitouzet est membre de la « communauté French Tech Troyes » labellisée le 03 avril 2019 pour les territoires #Troyes #Sens #Auxerre #Chaumont #Nogent

A chaque ville, sa tour en bois. Après Bordeaux, en mars 2019, puis Strasbourg, en juin 2019, qui ont, chacune, inauguré leur premier immeuble de ce type, Rennes, Nancy, Rouen et Paris se sont à leur tour lancées dans la construction de bâtiments en matériau noble.

Reste que les promoteurs immobiliers peuvent être encore hésitants à l’idée d’investir dans une structure plus fragile que le béton. C’est là qu’arrive Timothée Boitouzet, fondateur de la société Woodoo, avec un "nouveau" bois aux propriétés exceptionnelles.

Plutôt que de concevoir des villas design, ce jeune architecte a préféré se concentrer sur la structure même du bois, avec l’ambition de le rendre plus résistant et d’en faire à nouveau un produit phare.

Pendant sa formation au département de chimie de la prestigieuse université Harvard, aux Etats-Unis, il s’est penché sur la composition moléculaire du bois, quel que soit l’arbre d’origine. Il en a ôté la lignine, l’élément qui maintient les fibres, pour la remplacer par un polymère, une résine qui solidifie la matière. "On obtient une plaque de bois modifié, trois fois plus rigide qu’à l’origine et devenu imputrescible, plus résistant au feu et même translucide", explique l’entrepreneur de 32 ans.

(...)

Publié par Bogdan Bodnar le 21 août 2019 dans https://lexpansion.lexpress.fr/

Parcours professionnel de Timothée Boitouzet

Timothée Boitouzet débute sa carrière en tant que chercheur pendant ses études (MIT à Cambridge, près de Boston, et Harvard, département de chimie).

En septembre 2012, il intègre l’agence Dominique Perrault Architecture puis l’agence Henning Larsen architects à Copenhague, en 2013. L’année suivante Timothée Boitouzet exerce pour Herzog & Meuron, à Bâle.

En juin 2015, Timothée Boitouzet rejoint, PCA-STREAM (Philippe Chiambaretta Architecte) à Paris en tant que directeur de la recherche et du développement. A la suite du dépot du brevet pour Woodoo, Timothée Boitouzet crée sa start-up. La start-up Woodoo conçoit un bois translucide et imputrescible, en septembre 2016.

Le bois est un matériau d’avenir

Le bois sera-t-il le matériau de prédilection du XXIe siècle ? C’est ce que veut croire Timothée Boitouzet, architecte de formation et fondateur de Woodoo. Il a inventé un procédé qui pourrait permettre, à terme, de construire toutes sortes d’immeubles à partir de ce matériau, y compris des édifices de grande hauteur. Son idée révolutionnaire ? Renforcer la matière au niveau moléculaire grâce à des polymères afin de combler ses faiblesses. Le bois ainsi traité devient alors imputrescible, translucide (selon les essences), plus résistant au feu et également trois fois plus solide.

La technologie, brevetée au niveau mondial et primée 17 fois dans différents concours, est né à l’université de Harvard, aux Etats-Unis, où Timothée Boitouzet a étudié pendant 5 ans la biologie. L’innovateur européen de l’année 2016 de moins de 35 ans selon le MIT a décidé de la commercialiser en France où les perspectives sont nombreuses. " Je veux lever 3 millions d’euros pour commencer à commercialiser mon bois. Je vise dans un premier temps l’industrie du luxe, cosmétique, lunetterie et horlogerie pour fabriquer des packaging innovants et l’intérieurs de boutiques, détaille le trentenaire, incubé à Agoranov, à Paris. Dans 2 à 3 ans, je pourrai attaquer le marché de l’immobilier et de la construction. "

Récompenses reçues par Timothée Boitouzet

Timothée Boitouzet a reçu une vingtaine de récompenses pour Woodoo, dont :

- Grand Prix de l’Innovation 2016 (Mécénat Besnard de Quelen - CNAM)

- GreenTech Verte 2016 (ministère de l’Environnement)

- Grand Prix de l’innovation de la ville de Paris, 2016

- CleanTech Open Global 2017 (San Francisco)

- i-LAB 2017 (ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation)

Formation par Timothée Boitouzet

Timothée Boitouzet est diplômé de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles (2010), du Kyoto Institute of Technology (2008), du Massachusetts Institute of Technology (MIT, 2011) et de Harvard University (master en architecture et science des matériaux, 2012).

JPEG - 120.4 ko
L’équipe de la communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019

Pour en savoir plus :

- Rencontre inter-RDT « Exemples de nouveaux matériaux solides à base d’agro-ressources sur le marché » le 19 octobre 2006 à Reims
- Les nanotechnologies en toute simplicité.
- CinéTech N°26 : Le trésor que cachait la forêt
- WooDoo ou l’invention du bois augmenté en juillet 2018
- « Le XXIe siècle sera l’ère de la bioéconomie et du bois » déclare Timothée Boitouzet le 22 juin 2018.
- Comment le Technopole de l’Aube réussit à attirer des projets innovants
- Annonce des labellisations Capitales & Communautés FrenchTech le 03 avril 2019 à @FrenchTechCtral Paris
- La « Communauté French Tech Troyes » voit le jour le 03 avril 2019
- La French Tech veut fédérer les acteurs de l’innovation le 03 avril 2019
- Un nouveau label French Tech pour le bassin de Chaumont-Nogent le 03 avril 2019
- Delphine Descorne-Jeanny : Une nouvelle présidente pour Nogentech le 25 avril 2019
- Newsletter du cluster Nogentech n°04 du 15 juillet 2019
- Changer de business modèle… et changer le monde, c’est possible !
- Troyes intègre la « French Tech » et réunis son Board le 26 avril 2019
- La communauté French Tech Troyes a constituée son équipe et a réunis son Board le 26 avril 2019
- Woodoo a créé un bois "armé" aussi solide que le béton